La Suisse augmente son financement au Partenariat mondial pour l'éducation

|
Une fille écrit sur son ardoise. Mali. Crédit: GPE/Michelle Mesen

Le Conseil fédéral suisse a annoncé la semaine dernière à Berne une contribution de 36 millions CHF (37,3 millions de dollars US) au Partenariat mondial de l’éducation. Ce montant sera complété par 4 millions CHF pour atteindre 41,5 millions de dollars US sur la période 2017 à 2020.  Le Conseil a précisé que l’éducation était une question prioritaire de la politique suisse en matière de développement, et le GPE, un investissement prioritaire.

 « La Suisse a le plaisir d'augmenter sa contribution à la prochaine reconstitution des ressources du GPE » a déclaré Chantal Nicod, Cheffe de la Division Afrique de l’Ouest et du Thème Education au Ministère des Affaires étrangères suisse. « Reconnu comme le principal mécanisme de financement et de coordination de l’aide pour l’éducation, le GPE est un partenaire stratégique avec lequel la Suisse est impliquée aux niveaux mondial et national. Cette contribution est conforme à l'engagement envers l’éducation de l'Agence suisse de coopération au développement (SDC) comme le précise la nouvelle stratégie de l’éducation. »

« Nous sommes reconnaissants de cette augmentation de la contribution du gouvernement suisse, un partenaire important, pour la mission du GPE, » a déclaré Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l’éducation. « Ces fonds appuieront le travail du GPE pour bénéficier aux millions de filles et de garçons qui méritent une éducation de qualité dans les pays les plus pauvres du monde. »

La Suisse est partenaire du GPE depuis 2009 et a contribué 43 millions de dollars US au total au fonds du GPE. Le pays siège au Conseil d'administration du GPE et représente le groupe constitutif « Bailleur 1 » qui comprend aussi la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Russie. La Suisse siège également au Comité des financements et performances au niveau des pays, qui émet des recommandations sur les propositions de financement, suit les progrès du portefeuille de financements et supervise le processus d’assurance qualité des plans sectoriels de l’éducation.

La campagne de reconstitution des ressources du GPE vise à mobiliser des financements accrus pour la période 2018 – 2020 pour soutenir l’achèvement du primaire de 19 millions d’enfants supplémentaires, y compris 9,4 millions de filles, et l’achèvement du premier cycle du secondaire de 6,6 millions d’enfants supplémentaires, notamment 3,9 millions de filles et 3,9 millions d’enfants vivant dans des pays touchés par la fragilité ou les conflits. Le GPE vise à devenir une opération annuelle de 2 milliards de dollars d’ici 2020 pour qu’il puisse répondre au défi mondial de l’éducation et à l’ambition de l’ODD 4. La reconstitution de ses ressources marque le début d’une nouvelle ère de financement de l’éducation, montrant l’engagement renouvelé non seulement envers les enfants des pays en développement mais également pour la sécurité et la prospérité mondiales.

Financement
Suisse

Contacts Médias

Alexandra Humme
Spécialiste senior en communications
+1 202 458 5511

Dernières actualités

Le Partenariat mondial pour l'éducation (GPE) a le plaisir d'annoncer l'approbation d'un financement de 5,6 millions de dollars au profit du Puntland. Le financement sera mis en...
Le Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) se réjouit du parrainage conjoint par les gouvernements du Sénégal et de la France de sa Conférence de financement, qui aura lieu le 2 février 2018 à...
Julia Gillard, Présidente du Conseil d'administration du Partenariat mondial pour l'éducation, a remercié Sa Sainteté le pape François pour son action de longue date en faveur du droit à l’...