Suisse

Suisse

  • Partenaire du GPE depuis : 2009
  • Responsable au Secrétariat : David Bridges

Zoom sur

Conférence du GPE à Dakar
05 mai 2018
Co-présidée par le Président sénégalais Macky Sall et le Président français Emmanuel Macron, la Conférence de Financement du GPE a réuni plus de 1200 participants à Dakar en février 2018.
Une fille écrit sur son ardoise. Mali. Crédit: GPE/Michelle Mesen
13 juillet 2017
La Suisse a annoncé une augmentation de 41,5 millions de dollars US de sa contribution au Partenariat mondial pour l'éducation pour la période 2017 - 2020.
Une élève dans sa salle de classe à Madagascar. Crédit: GPE/Carine Durand
10 février 2017
La Suisse a augmenté sa contribution au Partenariat mondial pour l'éducation pour le compte de l'année 2016, passant de 6,4 millions de dollars (6,5 millions de Francs suisse) à 9,9 millions de...
Annonce pour la reconstitution des ressources 2018-2020:
33 250 000 CHF
Part du total des annonces pour 2018-2020:
1,6 %
Contributions totales au GPE:
67 482 811 $US
Part du total des contributions:
1,23 %

L’aide à l’éducation

En Suisse, l’Agence suisse pour le Développement et la Coopération (SDC) au sein du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) et le Secrétariat d’Etat à l’Économie (SECO) au sein du Département fédéral de l’Économie sont les deux institutions chargées de définir et mettre en œuvre le programme d’aide suisse.

Pour la Suisse, l'augmentation du financement de l’éducation de base et de la formation professionnelle est l’une des priorités de la coopération internationale pour la période 2017-2020.

En matière d’éducation de base, la Suisse se concentre sur les priorités suivantes :

  • la garantie que les politiques éducatives ciblent les jeunes et les adultes n'ayant pas eu accès à l'éducation de base.
  • l’amélioration de la pertinence, de la qualité et des résultats.

En 2015, les cinq principaux bénéficiaires de l’APD suisse en matière d'éducation de base étaient : le Mali, la Cisjordanie et la bande de Gaza, le Niger, l’Afghanistan et Haïti.

En 2017, l'agence suisse de coopération au développement a publié sa stratégie pour l'éducation : éducation de base et développement de compétences professionnelles qui met en avant les six priorités d'éducation suivantes :

  • l'agenda mondial et régional
  • la gouvernance du système éducatif
  • la qualité et la pertinence
  • l'inclusion et l'équité
  • la durabilité, la cohésion et la résilience
  • la transition au travail

La Suisse et le GPE

Thomas Gass, Chef du Département de la Coopération Sud, Agence Suisse pour le Développement et la Coopération. Crédit photo : GPE/Heather Shuker
Un système éducatif efficace et durable ne peut résulter que d'efforts collectifs et coordonnés sous la supervision de l'État. À cet égard, le GPE représente un acteur majeur dans la coordination et la non-fragmentation du soutien à l'éducation.
Thomas Gass
Chef du Département de la Coopération Sud, Agence Suisse pour le Développement et la Coopération

La Suisse est le représentant du groupe constitutif Bailleur 1 au Conseil d’administration du GPE. La Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas font également partie de ce groupe constitutif.

La Suisse participe au Comité des Financements et des Performances.

En 2016, la Suisse a augmenté sa contribution au Partenariat mondial pour l’éducation, passant de 6,4 millions de dollars à 9,9 millions de dollars, reconnaissant ainsi le GPE comme organisation prioritaire en matière de coopération internationale pour la Suisse.

Dernière mise à jour 10 décembre 2018