Déclaration de la présidente à l'issue de la réunion du Conseil d'administration du GPE de mai 2021
|
Julia Gillard
Julia Gillard, présidente du Conseil d'administration du Partenariat mondial pour l'éducation.
GPE

Le Conseil d'administration du Partenariat mondial pour l'éducation s'est réuni du 25 au 28 mai 2021.

Le Conseil a approuvé la nomination du Dr Jakaya Kikwete, ancien Président de la République-Unie de Tanzanie, comme nouveau président élu, et de la Dr Susan Liautaud, présidente du Conseil de la London School of Economics and Political Science, comme nouvelle vice-présidente élue. Ils débuteront leurs nouvelles fonctions le 15 septembre 2021.

Leur nomination intervient à un moment critique pour la mise en œuvre du GPE 2025, le nouveau plan stratégique du GPE, et le positionnement du GPE pour un avenir meilleur. Le Conseil a également accueilli Malala Yousafzai en tant qu'observatrice spéciale, le premier jour de la réunion.

Reconnaissant les effets à long terme de la pandémie de COVID-19, le Conseil s’est félicité de la riposte du GPE qui continue à aider les pays partenaires à limiter les effets néfastes de la pandémie sur les enfants les plus marginalisés. Les premières conclusions de l’évaluation indiquent que le financement rapide et flexible du GPE, sous le leadership de chaque pays, et le partage des connaissances au niveau régional, a eu un impact significatif.

Le Secrétariat a informé le Conseil du déploiement du nouveau modèle opérationnel dans cinq pays pilotes, notant au passage l'approbation du premier financement pour le renforcement des capacités du système en faveur de la République démocratique du Congo, l'un des pays pilotes.

Le Conseil a accueilli favorablement le rapport de la Directrice générale, en particulier les efforts déployés pour faire progresser le nouveau plan stratégique, le nouveau modèle opérationnel, les nouvelles réformes en matière de gouvernance et le nouveau cadre de suivi, d'évaluation et d'apprentissage du GPE dans les conditions difficiles imposées par la pandémie, ce qui rendra le travail du GPE plus flexible et plus conforme aux priorités des pays partenaires, tout en mettant l'accent sur l'équité et les plus marginalisés.

Le Conseil a noté que l'Accélérateur de l'éducation des filles du GPE, un guichet de financement dédié à accélérer les progrès en matière d'éducation des filles, est désormais opérationnel, et que le GPE est représenté par sa Directrice générale au Conseil consultatif du G7 pour l’égalité entre les femmes et les hommes, contribuant ainsi à faire progresser les actions du partenariat en matière de d’égalité de genre, une de ses priorités.

Le Conseil a approuvé une nouvelle politique d'évaluation et un nouveau cadre de résultats, qui serviront de base d'apprentissage à travers le partenariat. Le Conseil a demandé au Secrétariat de mettre au point une approche de suivi des financements et du Compact, afin de fournir des données sur les performances des financements du GPE au titre du GPE 2025.

Le Conseil a approuvé une augmentation du financement pour le Partage de connaissances et d'innovations, avec le soutien de la Fondation LEGO, à travers un appel à propositions régional supplémentaire à l’intention des pays d’Afrique, dans le but de générer des connaissances et des innovations qui pourront être mises à l’échelle dans le secteur de l’éducation. Le Conseil a également approuvé un financement supplémentaire pour L’Éducation à voix haute, le fonds du GPE qui aide les organisations de la société civile à contribuer à l’élaboration des politiques nationales de l'éducation au profit des plus marginalisés.

Le Conseil a également reçu le rapport financier du GPE, notant le bon début de l’année 2021 et le fait que plus de 2,7 milliards de dollars de financements aient été approuvés ou soient en cours d'examen pour la période de financement actuelle. Un plan d'allocation des ressources après la conférence de financement lui a aussi été présenté. Le Conseil a également approuvé le budget du Secrétariat pour le prochain exercice.

Enfin, les dernières informations sur le prochain Sommet mondial sur l'éducation prévu les 28 et 29 juillet et co-présidé par Boris Johnson, Premier ministre britannique, et Uhuru Kenyatta, Président de la République du Kenya, lui ont été présentées.

Le Conseil a réitéré ses remerciements aux deux coprésidents pour leur leadership, tout en rappelant plusieurs étapes importantes de la campagne de financement, notamment le lancement du Plaidoyer pour l'investissement au Moyen-Orient, la réunion des ministres des Affaires étrangères et du Développement des pays du G7, l’évènement conjoint organisé par la BMZ, le Fonds Malala et le GPE et les récentes visites d'écoles par le PM Boris Johnson et la présidente du Conseil d'administration au Royaume-Uni, en même temps que celle du Président Kenyatta au Kenya.

Le Conseil s’est félicité du soutien des champions du GPE et a remercié le Secrétariat pour ses efforts à faire du Sommet mondial sur l’éducation un succès.

Julia Gillard
Julia Gillard, présidente du Conseil d'administration du Partenariat mondial pour l'éducation.
GPE
Gouvernance

Dernières actualités