Le Partenariat mondial pour l’éducation fournit 7 millions $US en soutien d’urgence aux réfugiés et rapatriés au Tchad
|
Education in Chad. Credit: Educate a Child

Washington, D.C. – 10 février 2015. Le Partenariat mondial pour l’éducation a octroyé un financement de 6,95 millions de dollars en soutien d’urgence à l’éducation pour 8 500 enfants, réfugiés et déplacés, dans la région du lac Tchad de la frontière ouest du Tchad.   

Le Tchad se trouve au cœur de plusieurs crises humanitaires majeures dans la région, notamment celles du Darfour, de la République centrafricaine, de la Libye et du nord-est du Nigéria. Le pays est aussi affecté par la crise alimentaire qui frappe le Sahel et la crise financière déclenchée par la chute des prix du pétrole.

« L'œuvre du Partenariat mondial pour l'éducation consiste à veiller à la poursuite de l’éducation des enfants en situation d’urgence et de crise prolongée » a déclaré Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l’éducation. « Les heures d’école perdues pendant les crises le sont souvent à jamais. C’est inacceptable. Le modèle de fonctionnement du Partenariat mondial pour l’éducation permet d’octroyer rapidement une aide d’urgence à la demande des pays partenaires. »

Ce financement soutiendra la construction de plus de 100 salles de classe permanentes et provisoires, ainsi que des puits, latrines et la fourniture de plus de 60 000 manuels scolaires et autres matériels scolaires destinés aux élèves et aux enseignants. Plus de 8 500 enfants bénéficieront de déjeuners scolaires et de meilleurs environnements d’apprentissage, et plus de 800 enseignants seront formés. Des rations de micronutriments et des traitements antiparasitaires seront également fournis aux élèves de l’ensemble de la région du lac Tchad. Le lancement de programmes de formation au bénéfice de 1 000 jeunes est également prévu.

Le Partenariat mondial utilise une approche progressive dans les états fragiles et touchés par un conflit, approche qui apporte la flexibilité nécessaire pour relever les défis auxquels fait face un pays partenaire en crise. Le soutien à une planification sectorielle inclusive renforçant la préparation aux situations d’urgence et la planification est au cœur de la mission du Partenariat mondial.

Le Tchad a fait sa première demande de financement auprès du Partenariat mondial en 2012, en soutien à son plan de transition pour le secteur de l’éducation. Les 47,1 millions de dollars de fonds ont permis de financer le Projet de revitalisation de l’éducation de base au Tchad (PREBAT), qui a contribué au renforcement des écoles primaires et à l’amélioration de la qualité de l’enseignement primaire et des programmes d’éducation non formelle et d’alphabétisation des adultes.

Le Tchad prépare actuellement une nouvelle stratégie sectorielle de l’éducation sur dix ans couvrant la période 2017 – 2026.

***

Education in Chad. Credit: Educate a Child
Afrique sub-saharienne: Tchad

Dernières actualités