Assurer un avenir égal et autonome pour tous grâce à l’éducation des filles

La Présidente de la République de Trinité-et-Tobago livre une réflexion sur le chemin qui reste à parcourir pour atteindre l'égalité des sexes et réaliser la promesse d’un monde où filles et garçons ont les mêmes chances de s'épanouir.

05 mars 2020 par Paula-Mae Weekes, Republic of Trinidad and Tobago
|
Lecture : 4 minutes
|
Une élève dans sa salle de classe
UNICEF/Vishwanatan

La Journée internationale des femmes est un appel mondial à l’action pour accélérer les efforts en faveur de l’égalité des sexes - un moment critique dans une année charnière pour les droits des femmes et des filles.

2020 marque le 25e anniversaire de l'adoption de la Déclaration et du Programme d'action de Pékin, la feuille de route mondiale la plus complète pour la réalisation de l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles à ce jour.

Cette année marque également le début de la Décennie d'action pour la réalisation du programme des Objectifs de développement durable (ODD) 2030. Le moment est venu de faire le bilan de ce qui a été accompli, tout en envisageant les nouveaux défis à surmonter pour faire avancer notre vision commune pour l'humanité.

L'égalité des sexes dans l'éducation est au cœur de l'agenda des ODD. Il est essentiel que nos sociétés et nos économies prospèrent. L'éducation a le potentiel de donner aux filles et aux garçons les moyens de réaliser leur plein potentiel, d'avoir un meilleur contrôle de leur propre vie et de remettre en question le statu quo.

Un monde égal est un monde habilité et ce n'est que lorsque tous les garçons et toutes les filles verront leur droit à l'éducation réalisé que nous aurons une chance de relever les grands défis de notre temps.

Nous avons tous un rôle à jouer dans la construction d'un monde égalitaire

Le thème de l’édition 2020 de la Journée internationale de la femme, #GenerationEgalite, met en évidence le rôle que tout le monde peut et doit jouer dans la construction d'un monde égalitaire. Il reconnaît que nous faisons tous partie d'un ensemble et que, lorsque nous sommes unis, nous avons le pouvoir de créer un changement réel et durable.

En tant que dirigeants politiques, nous avons un rôle essentiel à jouer. Dans quelques mois à peine, les dirigeants du Commonwealth se réuniront pour la réunion biennale des chefs de gouvernement du Commonwealth (CHOGM) à Kigali, au Rwanda.

Si nous voulons tenir la promesse d’un monde tous les enfants bénéficient d’une éducation sûre, de qualité et inclusive, nous devons poursuivre la mise en œuvre de stratégies efficaces qui favorisent un accès complet et égal, la participation et la progression dans l'éducation.

L'élimination des obstacles qui entravent l'égalité des sexes nous oblige à regarder au-delà de la parité entre les sexes dans l'éducation. Le simple fait de compter les filles dans les salles de classe peut masquer les obstacles multidimensionnels à l’autonomisation des filles dans et par l’éducation.

A Trinité-et-Tobago par exemple, les performances des filles à l’école surpassent régulièrement celles des garçons. Pourtant, les filles ne sont pas bien représentées dans les matières liées aux STEM et, comme dans de nombreux pays, la prévalence de la violence sexiste, des grossesses précoces et du harcèlement sexuel indique la nécessité continue d'éliminer les inégalités entre les sexes dans et en dehors de la classe. L'éducation est un point d'entrée clé pour s'attaquer à ces problèmes.

Des élèves s'amusant dans la cour de leur école
Des élèves s'amusant dans la cour de leur école.
UNICEF/Altaf Ahmad

Stimuler le progrès de l'éducation des filles grâce au leadership politique

S'appuyant sur un examen des données mondiales et sur l'expérience des dirigeants politiques actuels et anciens, le REAL Center, l'Université de Cambridge et l'initiative des nations unies pour l'éducation des filles (UNGEI) ont produit un rapport de recherche et une note de politique sur le leadership politique transformateur pour promouvoir 12 ans d’une éducation de qualité pour toutes les filles (en anglais) publiée au Conseil des droits de l'homme à Genève.

La recherche souligne l'importance d'une approche globale et transformatrice du leadership au niveau des systèmes éducatifs, afin de démanteler les structures, les normes et les idéologies qui justifient et perpétuent l'inégalité entre les sexes.

Il souligne également l’importance de faire participer un éventail de parties prenantes, de reconnaître le rôle central des organisations dirigées par des jeunes, des mouvements de femmes et des dirigeants locaux dans la conduite du changement social, et de créer un espace pour que toutes les voix soient entendues.

Plusieurs domaines clés dans lesquels le leadership politique peut se traduire par une action concrète, durable et efficace pour l'éducation des filles sont connus.

Le leadership individuel, les dirigeants nationaux utilisant leur plate-forme pour susciter un engagement et un plaidoyer visibles pour l'élaboration et la mise en œuvre de politiques en faveur de l'éducation des filles est essentiel.

Afin de mieux comprendre la marginalisation dans l'éducation, les dirigeants doivent investir dans des données ventilées par sexe et d'autres sources d'inégalités. Cela peut aider à initier une politique et une réforme fondées sur des preuves qui répondent aux besoins et aux capacités des communautés ciblées.

L'importance du leadership collectif est également reconnue. Les réseaux et les coalitions bipartites de dirigeants politiques sont essentiels pour trouver des solutions mondiales aux problèmes mondiaux qu'aucun individu ne peut résoudre seul. L'action collective et la voix des réseaux peuvent également jouer un rôle vital dans la promotion de pratiques efficaces et l'intensification des efforts de plaidoyer dans les pays.

La plate-forme pour l'éducation des filles : un engagement commun à ne laisser aucune fille derrière

C’est en partie par une conviction inébranlable en la puissance de l’action collective que j’ai été incité à rejoindre la Plateforme pour l’éducation des filles (en anglais).

Lancée lors de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth en 2018, la plateforme rassemble 12 personnalités de tous les pays du Commonwealth pour mobiliser des investissements financiers et une volonté politique accrus pour mettre en œuvre des interventions éprouvées pour l'éducation des filles.

En 2019, la Plateforme a publié un a rapport (en anglais) examinant la situation de l'éducation des filles dans le Commonwealth avec des recommandations sur la manière de lever les obstacles qui empêchent trop de filles de terminer 12 ans d'éducation de qualité.

Elle a été suivie d'une note de politique (en anglais) sur la planification du secteur de l'éducation tenant compte des sexospécificités (GRESP) comme moyen de placer l'égalité des sexes au cœur des systèmes éducatifs nationaux.

Le moment est venu pour nous de nous unir à travers à un leadership transformateur qui donnera aux filles l'éducation dont elles ont besoin pour devenir des leaders et des actrices du changement. Ce n'est qu'à ce moment que nous réaliserons notre vision d'un monde égalitaire.

Laisser un commentaire ou
Égalité des sexes
Royaume Uni

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.