Atteindre les ODD nécessite aussi d’assurer l’éducation des enfants affectés par les crises

Il est prouvé que les interventions en faveur l’éducation de la petite enfance aident les enfants à surmonter des événements traumatisants. C’est pourquoi le GPE et ses partenaires invitent gouvernements, donateurs et responsables de mise en œuvre de programmes à travailler ensemble, afin de faire de l'inclusion des services à la petite enfance une composante standard des réponses humanitaires dans les contextes de crise.

13 septembre 2021 par Jennifer Vu, UNICEF, Emily Garin, Sesame Workshop, Elana Banin, International Rescue Committee , et Christin McConnell, Global Partnership for Education
|
Lecture : 4 minutes
|
Sabbir, 6 ans, élève à l'école maternelle BRAC de Korail à Dhaka au Bangladesh, montre avec joie son dessin. Crédit : UNICEF
Sabbir, 6 ans, élève à l'école maternelle BRAC de Korail à Dhaka au Bangladesh, montre avec joie son dessin.
UNICEF

Près de 25 % des enfants en âge de fréquenter le préscolaire vivent dans des pays touchés par des situations d'urgence et seul 1 enfant sur 3 dans ces contextes était scolarisé en maternelle en 2019 (UNICEF).

Selon un récent rapport (en anglais) de l’ONG Theirworld, la situation pourrait être encore plus désastreuse pour les enfants réfugiés, pour lesquels le taux d’accès à l'éducation de la petite enfance (EPE) est probablement plus faible que dans leurs communautés d'accueil.

Les enfants vivant dans des contextes de crise et de conflit sont confrontés à des risques aggravés qui peuvent compromettre leur bon développement, du fait de multiples expériences néfastes, pouvant inclure l'exposition à la violence, les déplacements forcés, les migrations et la réinstallation dans de nouveaux environnements, ainsi que la pauvreté.

Ces situations particulièrement difficiles et parfois prolongées exposent ces enfants à un risque encore plus grand de stress toxique précoce qui peut avoir des effets négatifs à court et à long terme sur leur développement physique, mental, cognitif et émotionnel (Center on the Developing Child, 2007 - en anglais).

Les interventions auprès des jeunes enfants sont particulièrement efficaces

La bonne nouvelle est que faire les bons investissements peut faire une énorme différence, non seulement pour les jeunes enfants, mais aussi pour les communautés dans lesquelles ils vivent.

Des recherches sur le long terme ont montré qu'offrir un soutien de qualité pendant les premières années de vie des jeunes enfants et des personnes qui s’occupent d’eux peut avoir des retombées considérables, en améliorant notamment (de jusqu'à 13 % par an) l'éducation, la santé et l’économie.

Des preuves solides montrent que les interventions menées en faveur de la petite enfance peuvent aider les enfants à surmonter des événements traumatiques.

Les recherches sur les approches spécifiques du développement de la petite enfance qui fonctionnent le mieux dans les contextes de crise sont quant à elles moins nombreuses, mais se multiplient.

Cette base de données probantes montre clairement que l'éducation de la petite enfance et les possibilités d'apprentissage doivent être accessibles à tous, y compris dans les contextes de crise grave et prolongée.

L’éducation de la petite enfance est essentielle pour renforcer la résilience et permettre aux enfants de réaliser leur potentiel d'apprentissage tout en les mettant sur la voie de la réussite à l'école primaire et au-delà.

Le développement de la petite enfance reste particulièrement sous-financé pendant les crises

Malgré l’existence d’éléments concrets démontrant que les interventions en faveur de la petite enfance sont à la fois essentielles et efficaces, elles restent extrêmement sous-financées.

À l'échelle mondiale, le développement de la petite enfance représente à peine plus de 3 % (en anglais) de l'aide au développement destinée aux pays touchés par une crise, et seule une petite partie de ce montant est spécifiquement allouée aux soins destinés aux enfants et à l'éducation préscolaire.

Dans le domaine de l'aide humanitaire, seuls 2 % des fonds (en anglais) sont consacrés à la petite enfance, sans tenir compte de l'enseignement préscolaire.

Les contextes d'urgence sont particulièrement touchés par ce problème, comme en témoigne la non prise en compte du développement de la petite enfance dans de nombreux plans de soutien aux réfugiés et d’interventions humanitaires, ainsi que le financement limité dont il bénéficie même lorsqu'il est pris en compte.

En 2018, une évaluation de 26 plans d’intervention humanitaire actifs a révélé que seulement 9 % des interventions des interventions en rapport avec l'apprentissage des jeunes enfants recommandées par le Nurturing Care Framework étaient incluses. Près de la moitié des plans d’intervention humanitaire n'incluaient pas l'apprentissage ou l'éducation des enfants de moins de cinq ans, tandis que seulement 30 % des plans mentionnaient spécifiquement la prise en charge et l'éducation de la petite enfance (EPE).

En outre, une document de recherche du Bureau de recherche de l'UNICEF - Innocenti indique que malgré les efforts concrets de certains pays pour soutenir les enfants d'âge préscolaire et leurs familles, la pandémie a renforcé le constat selon lequel le sous-secteur de l'EPE reste largement absent des réponses humanitaires.

Un appel à l'action

Si nous souhaitons atteindre nos objectifs mondiaux ou, plus important encore, notre responsabilité d'aider les enfants et leurs communautés à s'épanouir, cette tendance ne peut se poursuivre.

C'est pourquoi nous invitons les gouvernements, les bailleurs de fonds et les responsables de la mise en œuvre à collaborer avec nous pour donner la priorité à l'inclusion des services à la petite enfance en tant que composante standard de la réponse humanitaire dans tous les contextes.

Plus précisément :

  • Nous appelons les pays d'accueil à inclure de manière effective les enfants réfugiés d’âge préscolaire dans les programmes d'EPE au sein des systèmes éducatifs nationaux et des plans pluriannuels du secteur de l'éducation, afin de garantir à ces enfants des voies d'accès à l'enseignement primaire ;
  • En utilisant et en adaptant des cadres et des outils tels que le Nurturing Care Framework (en anglais), la boîte à outils de l'accélérateur de l'EPE (en anglais) et le guide pour améliorer le développement de la petite enfance (en anglais), nous appelons les responsables de mise en œuvre des programmes d'éducation et les partenaires à intégrer les services d'éducation et de développement de la petite enfance dans les plans d’intervention humanitaire et les plans sectoriels de l'éducation ;
  • Reconnaissant le rôle essentiel des parents et des communautés dans l'apprentissage des enfants dès leur bas-âge et tout au long de la vie, nous demandons aux partenaires de l'éducation d'accroître l'engagement des parents et des personnes s’occupant des enfants à travers la planification des services de développement de la petite enfance ;
  • Établissant intentionnellement des liens clairs entre le financement et la conception de programmes humanitaires et de développement, nous appelons les investisseurs du secteur de l'éducation à s'engager à des niveaux de financement prévisibles sur plusieurs années dès la phase d'urgence ; et
  • Reconnaissant l'importance des bases qu’offre l'apprentissage dès le bas-âge, nous appelons les investisseurs à renforcer l'alignement de leurs financements sur les systèmes éducatifs nationaux et à augmenter le financement de l'EPE – en atteignant un objectif de 10 % du financement de l'éducation pour l'EPE lorsque cela est pertinent et en s'assurant que le financement atteint les populations réfugiées, migrantes et déplacées.

*********

Vous souhaitez en savoir plus sur l'éducation de la petite enfance dans les situations de crise et de conflit ? Joignez-vous à l'UNICEF, l'International Rescue Committee, Sesame Workshop et le Partenariat mondial pour l'éducation pour un webinaire intitulé « Accélérer l'éducation de la petite enfance dans les situations de crise et de conflit », le 15 septembre 2021, de 9h à 10h, heure de l'Est.

Laisser un commentaire ou

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.