Enseigner et apprendre les valeurs des droits de l'homme

À l'occasion de la Journée des droits de l'homme, nous réfléchissons à l'importance d'intégrer l'éducation aux droits de l'homme dans les systèmes éducatifs.

10 décembre 2018 par Carol Rask, Danish Institute for Human Rights et Kristina Helland Strandby, Danish Institute for Human Rights
|
Lecture : 3 minutes
|
Une enseignante stagiaire distribuant des manuels scolaires pendant une leçon dans une école au Burkina Faso. Crédit: GPE/Kelley Lynch
Une enseignante stagiaire distribuant des manuels scolaires pendant une leçon dans une école au Burkina Faso.

À l’occasion du 70e anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH), nous saluons l’engagement international visant à promouvoir la paix et le développement de la démocratie sur la base des valeurs des droits de l’homme. 

Nous célébrons également 70 ans de reconnaissance du fait que l'objectif principal de nos systèmes éducatifs est de promouvoir le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. (DUDH, article 26.2).

L'éducation aux droits de l'homme fait partie intégrante du droit à l'éducation

Connaître et respecter les droits de l'homme est donc essentiel à la réalisation du droit à l'éducation et à une éducation de qualité pour tous. Grâce à un apprentissage efficace des droits de l’homme et de ses valeurs, les enfants et les jeunes peuvent faire les premiers pas vers la jouissance, l’exercice et la revendication du respect de leurs droits.

Lorsque nos écoles et nos enseignants favorisent des environnements d'apprentissage caractérisés par la dignité humaine, le respect et la non-discrimination, les enfants et les jeunes apprennent par la pratique à défendre et à respecter les droits des autres. L’éducation aux droits de l’homme devient un investissement de poids en faveur d’une culture solide des droits de l’homme et de la promotion du développement durable.

Le Programme de développement durable à l'horizon 2030 le reconnaît également. L’objectif 4 en matière d’éducation réaffirme que l’éducation aux droits de l’homme est la clé d’une éducation de qualité. Dans le cadre de l’objectif 4.7 des ODD, les dirigeants du monde ont convenu que tous les apprenants devraient acquérir des connaissances et des compétences en matière de droits de l’homme.

La Déclaration des Nations Unies sur l'éducation et la formation aux droits de l'homme et le Programme mondial pour l'éducation aux droits de l'homme donnent des idées sur la manière de procéder.

Intégrer l'éducation aux droits de l'homme dans nos systèmes éducatifs

Nous savons que pour la promouvoir efficacement, l'éducation aux droits de l'homme, doit être prévue dans les lois, les politiques et les plans en matière d'éducation, et mise en œuvre dans le système éducatif, par exemple dans les écoles et les programmes de formation des enseignants. Ainsi, lorsque l’on évalue le chemin parcouru, il faut se demander :

  • L'éducation aux droits de l'homme est-elle incluse dans nos lois et nos politiques en matière d’éducation ?
  • Avons-nous formé des enseignants sur la manière de créer une culture fondée sur les droits de l'homme et de transférer efficacement les connaissances et les compétences relatives aux droits de l'homme en classe ?
  • Est-ce que nos programmes scolaires incluent des éléments sur les droits de l'homme ? Que disent nos évaluations des apprentissages sur les connaissances, les compétences et les attitudes en matière de droits de l'homme chez nos écoliers et nos étudiants ?

Les partenaires du Partenariat mondial pour l'éducation (GPE) ont donc un rôle clé à jouer, en incluant par exemple l'éducation aux droits de l'homme en tant qu'élément essentiel des plans et programmes du secteur de l'éducation.

Les instituts nationaux des droits de l'homme en tant que partenaires stratégiques et fournisseurs de données

Les instituts nationaux des droits de l'homme (INDH) peuvent contribuer à cette entreprise en tant qu'institutions ayant pour mandat officiel de promouvoir et de protéger les droits de l'homme dans leurs pays. Dans de nombreux pays, les instituts nationaux des droits de l'homme ont une connaissance et une expérience solides de l’éducation aux droits de l’homme. Ils œuvrent de plus en plus pour faire en sorte que l’éducation aux droits de l’homme soit incluse dans les politiques et programmes nationaux.

Par exemple, la Commission nationale des droits de l'homme de Mongolie (NHRCM) a facilité l'inclusion de matières relatives aux droits de l'homme dans tous les programmes d’université grâce à une étroite collaboration avec le ministère de l'Éducation et d'autres entités gouvernementales. Au Burundi, l’institut national des droits de l'homme a fourni une assistance technique pour évaluer le processus de réforme de l’éducation nationale prévu du point de vue des droits de l’homme.

Mesurer les progrès par rapport aux normes

Poursuivre efficacement l'éducation aux droits de l'homme implique un suivi des progrès. Pour ce faire, nous avons besoin d’indicateurs pertinents et opérationnels. Les instituts nationaux des droits de l'homme coopèrent avec le Haut-Commissariat aux droits de l'homme pour mettre à l'essai un tel cadre d'indicateurs. Le projet pilote vise en outre à faciliter les obligations de déclaration internationales des gouvernements.

L’ambition est de permettre aux gouvernements d’utiliser les mêmes données sur les droits de l’homme lorsqu’ils suivent les progrès accomplis dans la réalisation de l’ODD 4.7.1 et rendent compte aux organismes internationaux de défense des droits de l’homme ainsi qu’au Programme mondial pour l’éducation dans le domaine des droits de l’homme. Six INDH de toutes les régions ont testé le cadre, ce qui a permis d'identifier certains problèmes de mise en œuvre au niveau national. Dans tous les pays qui ont piloté le cadre, excepté un pays, on a observé une absence frappante d'éducation aux droits de l'homme dans le programme de formation des enseignants.

Alors on peut se demander, comment pouvons-nous davantage respecter les valeurs inscrites dans la Déclaration des droits de l’homme au sein de nos établissements d’enseignement, quand que nos éducateurs eux-mêmes n’y sont généralement pas préparés ?

Laisser un commentaire ou

Derniers blogs

Commentaires

Que seront nos cultures, nos us et coutumes, et nos langues si on cherche à nous des droits qui ne sont pas les notres.
Quelle serait notre trajectoire dans un monde où on a du mal à manger, à se soigner, le tout dans un modéle éducatif qui ne nous a jamais donné notre place?)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.