L'éducation façonne l'avenir - l'histoire de Fanti

Photo de la semaine

Fanti, 25 ans, a dû quitter la maison familiale pour aller étudier à l'université de Lagos. Cependant, elle a persévéré parce qu'elle savait que l'éducation allait changer sa vie

Fanti, 25 ans, a dû quitter la maison familiale pour aller étudier à l'université de Lagos. Cependant, elle a persévéré parce qu'elle savait que l'éducation allait changer sa vie.

CREDIT: GPE/David Jituboh

“Quoique vous souhaitiez faire, débrouillez-vous pour aller à l'école. C’est cela qui vous permettra vraiment de changer de vie.”
Fanti Tukuwei

Fanti Tukewei, jeune nigériane de 25 ans affirme : « l'éducation m'a aidée à devenir une personne différente. » Elle estime que l'éducation a changé ses perspectives et élargi ses horizons.

Elle a étudié la chimie à l'Université de Lagos, et comme la chimie est un domaine d'étude difficile, elle a dû faire des efforts supplémentaires pour réussir. Malgré une spécialisation difficile, Fanti chérit les souvenirs qu'elle a deses études universitaires, surtout ses moments passés au laboratoire, où elle élaborait des produits chimiques qui pouvaient être utilisés dans les produits du quotidien.

Vivre loin de l'université fait partie des difficultés auxquelles elle a été confrontée. Elle étudiait sur le campus toute la nuit, quittant sa maison à 23 heures, afin de pouvoir entrer dans la bibliothèque et y étudier jusqu'à 5 heures du matin.

Pour Fanti, aller à l'école va au-delà des sujets que les gens choisissent d'étudier ; elle estime qu'avoir été à l'école a changé sa façon de penser. Fanti souligne combien il est important d'acquérir une bonne éducation : « Quoique vous souhaitiez accomplir, débrouillez-vous pour aller à l'école. C'est cela qui vous permettra vraiment de changer de vie. »

Cette histoire fait partie de notre projet baptisé L’éducation façonne l'avenir, une série d'histoires poignantes de jeunes vivant dans les pays en développement partenaires du GPE, qui nous racontent comment l'éducation a eu un impact positif dans leur vie.

Auteur (s)

Le Secrétariat du Partenariat mondial pour l'éducation a son siège à Washington D.C. et compte environ 100 employés. Le Secrétariat fournit un soutien administratif et opérationnel à tous ses partenaires,...

Derniers blogs

Même si les gouvernements sont les principaux responsables du droit à l'éducation, la société civile joue un rôle clé en obligeant les gouvernements à rendre compte des engagements et des résultats....
En Afrique subsaharienne, plus d'un adulte sur trois ne sait pas lire. À l'occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, nous appelons les dirigeants africains à investir davantage...
L'ambassadeur mondial de la jeunesse, Kenneth Gyamerah, rappelle aux dirigeants la nécessité d'accroître les investissements dans l'éducation de base à l'occasion de la réunion des chefs de...