Les enfants apprennent mieux dans leur langue maternelle
Photo de la semaine
Le gouvernement du Niger, grâce à un financement du GPE de 88,4 millions de dollars et au soutien de la Coopération suisse et de l'AFD, met en œuvre un programme pilote d'éducation en langue maternelle.
23 février 2018 par Secrétariat du GPE|
|
Trois élèves partagent un manuel scolaire pendant une leçon au Niger.
CREDIT: GPE/Kelley Lynch

Ces trois élèves nigériennes partagent un manuel pendant le cours. Le gouvernement du Niger, grâce à un financement du GPE de 88,4 millions de dollars et au soutien de la Coopération suisse et de l'AFD, met en œuvre un programme pilote d'éducation en langue maternelle. Le pays a conçu et élaboré des manuels scolaires et des guides pratiques pour les enseignants dans trois langues locales (le Buduma, le Gulmancema et le Tubu) pour les niveaux 1, 2 et 3, ainsi que des lignes directrices dans les langues locales pour les enseignants de la maternelle.

Face à l'évolution rapide du programme, le Niger a élargi ce projet pilote de 500 à 5 000 écoles pour l'année scolaire 2017-2018.

Abonnez-vous aux alertes de notre blog

En savoir plus sur le projet et regarder un diaporama s'y rapportant

(re) Découvrez également comment d'autres pays africains abordent la question de l’enseignement en langue maternelle, nombre d'entre eux introduisant ou menant une transition de l'enseignement en langue maternelle vers leur langue officielle après quelques années d'enseignement. Rémy Habou explique pourquoi ce n'est pas la bonne approche et ce qui est nécessaire pour que l'enseignement en langue maternelle soit un succès en Afrique.

Laisser un commentaireou
Langue maternelle
Afrique sub-saharienne: Niger

Derniers blogs

Tous les blogs
Le Pôle de Qualité inter-pays sur l’enseignement et l’apprentissage (PQIP-EA) de l’ADEA rassemblent les membres autour de défis communs en matière d'éducation et de formation. De quelle manière cette...
A l'occasion de la Journée internationale des filles, examinons à quel point il serait transformateur que toutes les filles du monde reçoivent une éducation de qualité pendant 12 ans.
Le 11 octobre est la Journée internationale de la fille. En Afrique, les filles sont trop souvent laissées pour compte lorsqu'il s'agit d'acquérir les compétences dont elles ont besoin pour pouvoir...

commentaires

Responsable du Pôle formation en langue maternelle et française dans l'Association: Groupement d'économie sociale solidaire- Réseau de compétences solidaire nord sud/ Ges-Récosol , sommes très intéressé à ce programme et sommes en attente d'en savoir plus pour apporter notre contribution .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis