À Sao Tomé-et-Principe, les repas scolaires encouragent les enfants à retourner à l'école

À Sao Tomé-et-Principe, les fermetures d'écoles dues à la pandémie de COVID-19 ont eu un impact considérable sur les enfants, au-delà de la perturbation de leur scolarité. Elles ont laissé de nombreux enfants dont la sécurité alimentaire dépendait des repas scolaires dans une situation très vulnérable. Cependant, le pays travaille avec des partenaires comme le GPE pour soutenir des programmes qui encouragent les enfants à retourner à l'école.

24 mars 2021 par Secrétariat du GPE
|
Lecture : 2 minutes
|
Leurs sacs sur le dos, ces filles courent dans les rues de Sao Tomé-et-Principe. Crédit : Unicef São Tomé and Principe
Leurs sacs sur le dos, ces filles courent dans les rues de Sao Tomé-et-Principe.
Crédit : Unicef São Tomé and Principe

« Chaque jour, je partage un repas avec mes élèves pour susciter chez eux le sentiment d’appartenance à une communauté et, les voir sourire me rend heureux. Je leur raconte comment la nourriture est arrivée dans leurs assiettes et comment les cuisiniers ont préparé leur repas avec les meilleurs ingrédients disponibles. Tout comme l'éducation, la nutrition est un processus social. Elle est essentielle au développement. C’est notre vie. »

Paul Jorge, Directeur de l’école de Battepa à Sao Tomé-et-Principe

Le gouvernement de Sao Tomé-et-Principe travaille avec des partenaires comme le GPE pour soutenir des programmes qui garantissent aux enfants qui en ont le plus besoin de toujours bénéficier de repas scolaires.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'UNICEF se sont associés au Ministère de l'éducation pour aider les communautés vulnérables afin que leurs enfants continuent de recevoir des repas nutritifs pendant la pandémie.

À Sao Tomé-et-Principe, les fermetures d'écoles dues à la pandémie de COVID-19 ont eu un impact considérable sur les enfants au-delà de la perturbation directe de leur scolarité.

Les écoles offrent bien plus qu'une simple éducation. Elles offrent des espaces sociaux sûrs, de l'eau potable, des installations sanitaires et offrent des repas quotidiens aux enfants.

Les fermetures des écoles ont mis les nombreux enfants qui dépendaient des écoles pour leur sécurité alimentaire dans une situation très vulnérable.

Les écoles ont été fermées en mars et rouvertes en septembre 2020 avec l'aide du GPE, de l'UNICEF, du PAM et grâce à leur collaboration avec le gouvernement et d'autres acteurs au niveau national.

Pour encourager les enfants à retourner à l'école, les partenaires ont rendu possible l'accès à l'eau et à l'assainissement dans les écoles. Ils ont également développé du matériel de communication pour sensibiliser le public sur les risques liés à la COVID-19 en impliquant les élèves, les parents et les communautés.

Une enseignante écrivant au tableau dans une école à Sao Tomé-et-Principe. Crédit : Unicef São Tomé and Principe
Une enseignante écrivant au tableau dans une école à Sao Tomé-et-Principe.
Crédit : Unicef São Tomé and Principe

Limiter la propagation de la COVID-19 à l’heure où les enfants retournent à l'école reste une des priorités du ministère de l'Éducation. Il a d'ailleurs renforcé les mesures de sécurité déjà mise en place dans les écoles pour contenir la propagation du virus.

Une collaboration avec le Ministère en charge des infrastructures a également permis de consolider la capacité du Ministère de l’éducation à surveiller la qualité des infrastructures d’eau et d’assainissement dans les écoles, afin de garantir la protection des enfants pendant la pandémie.

En juillet 2020, Sao Tomé-et-Principe a reçu un financement du GPE de 750 000 dollars US. Géré par l'UNICEF, ce financement vise à aider le pays à faire face aux défis imposés par la pandémie de COVID-19 au secteur de l’éducation.

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF à Sao Tomé-et-Principe a reçu un financement du GPE de 70 000 de dollars US destiné à aider le ministère de l'Éducation à élaborer un plan national de riposte à la pandémie de COVID-19. Une partie de ce financement a également été utilisé pour soutenir les activités de son équipe de crise.

Ce récit a été produit avec le soutien du bureau de l'UNICEF à Sao Tomé et Principe.

Laisser un commentaire ou

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.