Djibouti

Djibouti

Zoom sur...

En marge des réunions de Printemps 2018 de la Banque mondiale et du FMI à Washington DC, le ministre djiboutien de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud...
Une délégation conjointe de la Banque mondiale, de l’UNICEF et du GPE a récemment effectué une mission d’évaluation du niveau d’exécution du plan d’action de l’éducation pour la période 2017-2019,...
Parcourez le monde en apprenant comment on s’instruit dans les pays en développement et découvrez si vous êtes plutôt sédentaire ou pigeon voyageur.

L'éducation à Djibouti

Les autorités de Djibouti considèrent que l’éducation est essentielle à la croissance et au développement humain. Par conséquent, le pays a placé ce secteur au centre de sa politique de développement. En 2000, il a engagé une réforme de l’éducation dans le but d’en améliorer l’accès, la qualité et la pertinence.

Malgré des avancées, l’accès à l’éducation reste l’un des principaux problèmes du pays, de même que la qualité de l’enseignement, la disponibilité des supports pédagogiques et les disparités entre les sexes, entre les zones géographiques ou dues au statut socioéconomique.

Le plan sectoriel de l’éducation est axé sur six grands objectifs :

  1. Développer l’offre d’éducation préscolaire en collaboration avec le secteur privé, les associations et les institutions publiques, ciblant les élèves des zones rurales et issus de milieux défavorisés.
  2. Atteindre un taux de scolarisation de 100 % dans le primaire et de 79 % et au premier cycle du secondaire d’ici à 2019.
  3. Supprimer les disparités entre les sexes dans le primaire et le secondaire, et parvenir à l’égalité filles-garçons d’ici à 2019.
  4. Faire en sorte que tous les élèves maîtrisent au moins 75 % des compétences définies par le programme scolaire en langues, en mathématiques, en sciences et dans le domaine de la vie courante.
  5. Réformer l’enseignement secondaire ainsi que la formation technique et professionnelle pour qu’ils répondent aux besoins du marché du travail.
  6. Améliorer les pratiques de gouvernance à tous les niveaux pour assurer l’efficacité et l’efficience de la gestion et de l’utilisation des services.

Djibouti a également élaboré un Plan d’action pour l’éducation pour la période 2014-2016. Le plan d'action pour la période 2017-2019 est en cours de finalisation. Ce plan définit des stratégies spécifiques pour l’éducation préscolaire, le primaire, le secondaire et la formation technique et professionnelle.

Ces stratégies consistent à :

  • Développer les établissements préscolaires publics dans les zones rurales et des services d'éducation spécialisés reposant sur un modèle communautaire afin de faire progresser les taux d'inscription.
  • Aider les établissements scolaires à tous les niveaux à élaborer des cadres, un suivi et des projets éducatifs de qualité, en vue de favoriser la réussite des élèves.
  • Améliorer la disponibilité des manuels et des supports pédagogiques, et produire du contenu numérique et des logiciels pour faciliter l’apprentissage des élèves.
  • Réviser et actualiser les programmes scolaires depuis l’enseignement primaire jusqu’à la formation technique et professionnelle.
  • Créer des outils d’évaluation standardisés, conformes aux normes nationales et internationales.
  • Former les enseignants, les conseillers pédagogiques ainsi que le personnel de direction et de vie scolaire.
  • Améliorer la période de transition entre le primaire et le secondaire.
  • Augmenter le pourcentage d’élèves au deuxième cycle du secondaire et le pourcentage d’admis dans l’enseignement supérieur.
  • Un plan d'action pour la période 2017-2019 a été préparé par le pays et approuvé par les partenaires mi-2017.

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre du programme 2014-2018 3 800 000 2 026 813 BIRD
2010-2013 3 998 074 3 998 073 BIRD
2006-2010 8 000 000 8 000 000 BIRD
Préparation d'un plan sectoriel 2017 212 517 UNICEF
2013 161 534 161 534 UNICEF
Préparation d'un programme 2013 200 000 198 941 BIRD
  TOTAL 16 372 125 14 385 361  

Données

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux brut de scolarisation au primaire (%)

Taux d’achèvement du primaire (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire (%)

Taux d’enfants non scolarisés (%)

Financement domestique

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB (%)

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques

Dépenses publiques pour l’éducation primaire en % des dépenses publiques pour l’éducation

Enseignants

Ratio élèves/enseignants formés

Pourcentage d’enseignants formés (%)

Le GPE à Djibouti

Les 3,8 millions de dollars du dernier financement du GPE doivent servir à améliorer les conditions d'apprentissage et les pratiques pédagogiques des enseignants du primaire.

Ce projet comporte trois volets :

  • Améliorer l’accès et les conditions d'apprentissage grâce à la construction et à l'équipement d’une école et à la remise en état et à l’agrandissement de six écoles sélectionnées dans quatre zones ciblées en milieu rural
  • Améliorer les résultats des élèves par des investissements dans le matériel pédagogique destiné aux enseignants et aux élèves, ainsi que dans la formation des enseignants, des conseillers pédagogiques, des chefs d’établissement et des inspecteurs, élaborer une politique d’évaluation des élèves et tester un modèle communautaire d’éducation préscolaire en collaboration avec l’UNICEF.
  • Apporter un financement supplémentaire au Service de la gestion des projets (SGP) en complément des autres activités de renforcement des capacités et de formation.

Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle gère ce projet en partenariat avec la Banque mondiale, qui le supervise, et l’UNICEF, qui le coordonne.

Source : World Bank project appraisal document. December 2013.

Résultats

Le programme actuel soutenu par le GPE a contribué aux résultats suivants :

  • Réhabilitation et construction d’écoles en cours
  • 599 enseignants du primaire, formateurs et inspecteurs ont bénéficié d’une formation en mathématiques.

Source: World Bank implementation status report, August 2016.

Le précédent financement du GPE a permis d’obtenir les résultats suivants :

  • Construction de 9 établissements scolaires et remise en état de 15 établissements existants, qui accueillent au total 2 950 élèves
  • Augmentation de 27 points de pourcentage du taux net de scolarisation dans le primaire, qui est passé de 51 % sur l’année scolaire 2004/2005 à 78 % sur l’année 2012/2013
  • Augmentation du taux d’achèvement du primaire, qui est passé de 39 % sur 2004/2005 à 68 % sur 2012/2013
  • Amélioration de la disponibilité des manuels de français, d’arabe et de mathématiques (avec un ratio qui est passé d’un manuel pour quatre élèves à 3 manuels par élève)
  • Distribution de 6 927 kits scolaires aux élèves des zones rurales.

Source : Implementation completion and results report - September 2013

Dernière mise à jour 26 janvier 2018