Comment mieux diagnostiquer les systèmes éducatifs afin de les améliorer ?
Réflexions sur un débat de deux ans sur le diagnostic des systèmes éducatifs.
Le débat sur les « outils de diagnostic » se développe au sein d'un petit groupe d'acteurs de l'éducation au niveau mondial, sous l'impulsion de programmes de recherche systémique comme RISE, le Rapport sur le développement dans le monde 2018 et des discussions qui ont suivi plusieurs évènements depuis 2017. Ce blog fait la synthèse de nos réflexions sur le diagnostic des systèmes éducatifs à un moment opportun, alors même que le PME se concentre sur son nouveau plan stratégique.
18 novembre 2019 par Laura Savage, UK’s Department for International Development et Raphaelle Martinez Lattanzio, Global Partnership for Education|
|
Une élève prenant des notes pendant une leçon. Ecole de Saka au Bénin.
CREDIT: PME/Chantal Rigaud

On observe un regain d'intérêt pour les « diagnostics des systèmes » parmi ceux qui cherchent à améliorer l'éducation dans les pays pauvres. Il semblerait que cela soit dû au fait que l'on reconnaît que de nombreux efforts visant à améliorer la qualité des apprentissages n'ont pas eu l'impact souhaité et que l'on comprend mal pourquoi.

Les partisans de la « pensée systémique » soutiennent que le développement d'une meilleure compréhension du secteur de l'éducation contribuera à favoriser un programme de réformes transformatrices, en ciblant les interventions sur les principaux défis et en augmentant la probabilité qu'elles mènent à des améliorations durables des acquis scolaires.

Dans les pays en développement, les plans sectoriels de l'éducation présentent le calendrier des réformes sectorielles financées principalement par des ressources intérieures et complétées par l'aide internationale.

En théorie, ces plans sectoriels sont élaborés de manière inclusive afin de préparer une action collective menée par les gouvernements, la mobilisation de financements intérieurs et internationaux et l'alignement du soutien de tous les acteurs du secteur de l'éducation au système éducatif.

Dans la pratique, le bilan est plus nuancé. Des évaluations au niveau des pays récemment réalisées par le PME ont montré que, si la qualité globale des plans sectoriels de l'éducation est en constante amélioration, le lien entre la planification et la mise en œuvre de ces plans doit encore être renforcé.

Par ailleurs, les plans sectoriels sont des outils essentiels pour améliorer la redevabilité et sont susceptibles de favoriser l'amélioration des acquis scolaires des élèves.

Le diagnostic systémique pourrait permettre de répondre aux lacunes du plan sectoriel, en élaborant une base de données probantes qui servirait à déterminer les priorités, à mobiliser des financements ciblés pour des réformes ambitieuses et à se concentrer sur les capacités essentielles dont les systèmes locaux devront disposer pour obtenir les résultats escomptés.

En 2016, le DFID a chargé Moira Faul, de l'Université de Genève, d'analyser les « diagnostics des systèmes éducatifs » disponibles au niveau mondial. Il n'existait alors aucun outil dédié au « diagnostic systémique » visant à déterminer comment et pourquoi un système donné fonctionne. 1

Ce n'était pas tout à fait surprenant ; l'utilisation de l'expression « systèmes éducatifs » commençait à peine à être utilisée, bien que depuis, elle soit devenue courante et revêt une signification très différente selon les personnes.

Qu'est-ce qu'un « diagnostic systémique » ?

La terminologie est importante, et il y a actuellement un manque de cohérence entre ce qu'est un diagnostic systémique et ce qu'il devrait comporter. Cela a conduit à une prolifération d'approches différentes et parfois concurrentes.

Tout d'abord, il existe différentes interprétations de la portée d'un diagnostic. Pour certains, un « diagnostic » fait référence à une description des symptômes, que ce soit sous la forme d'une description narrative (tels que des examens de la performance du secteur ou des rapports qui portent uniquement sur les orientations des politiques sectorielles ou de la collecte de statistiques.

D'autres ont recours à une analogie avec l'usage de ce terme dans le domaine médical pour définir un diagnostic comme une étude plus approfondie - soit le processus permettant de déterminer quelle est la cause sous-jacente aux symptômes observés. Nous partageons cette conception, à savoir que les diagnostics (qu'ils soient au niveau systémique ou utilisés au sein d'un système) doivent porter sur les causes. Ceci permet de différencier les outils de diagnostic des évaluations du secteur de l'éducation ou des outils analytiques descriptifs.

Ensuite, il existe différentes utilisations du terme système. Pour certains, le terme est synonyme de « secteur ». Nous (et d'autres) employons le terme dans un sens plus technique, définissant un système comme un ensemble d'éléments exerçant certaines fonctions collectives.

Appliqué à l'éducation, cela signifie que la réalisation des résultats d'apprentissage repose sur les contributions de nombreux acteurs : élèves, enseignants, parents, communautés locales, administrateurs scolaires et fonctionnaires des ministères, entre autres.

Aucun acteur ou intervenant ne peut à lui seul avoir une incidence sur les résultats d'apprentissage, car ce résultat dépend de la façon dont les acteurs de ce système interagissent les uns avec les autres.

Nous définissons donc le diagnostic systémique comme un examen holistique des intrants et des ressources d'un système (infrastructure, livres, manuels, information, finances), des relations au sein du système (acteurs et institutions), des fonctions du système (en théorie et en pratique) et des politiques et boucles de rétroaction au sein du système (voir aussi DFID Education Policy 2018, en anglais).

Une troisième différence concerne l'utilisation d'un diagnostic. S'il est important de comprendre un système tel qu'il est, cela n’est pas suffisant pour orienter les acteurs soucieux de faire évoluer les résultats en matière d'éducation.

Un diagnostic doit fournir l'information nécessaire pour déterminer comment améliorer le système.

Ainsi, un diagnostic ne peut pas être simplement une explication des causes profondes des symptômes identifiés. Il doit également présenter des solutions possibles pour y remédier par la prise de décisions informées, l'établissement de priorités ciblées et, surtout, par une action collective.

L'objectif d'un diagnostic du système est d’introduire un nouvel état d’esprit et de combler l'écart entre l'analyse du secteur de l'éducation, les orientations politiques et la réalité de leur mise en œuvre. Nous souhaitons faire en sorte que le diagnostic systémique établisse un lien entre la compréhension de ce qui est faisable (sur le plan politique, compte tenu de la capacité de chaque pays) en fonction des données probantes les plus fiables qui sont disponibles pour permettre aux autorités nationales de faire des choix et de hiérarchiser les priorités en connaissance de cause. Nous sommes heureux d'appuyer une approche plus fine en matière d'éducation, qui inclue toutes les étapes de la conception à la mise en œuvre sur le modèle « diagnose – test – learn – adapt » (en anglais).

Pourquoi un diagnostic systémique pourrait-il être utile ?

Notre hypothèse de départ était qu'une meilleure compréhension du système conduirait à une mise en œuvre de politiques plus adaptées au contexte, qui soient politiquement réalisables et institutionnellement possible, fondées sur des données probantes les plus fiables disponibles pour la formulation de programmes de réforme, des plans, stratégies et autres actions dans le secteur de l'éducation, qui pourraient avoir un impact pour tous les enfants, à une grande échelle.

Bien que le rapport de 2016 ait identifié des outils de diagnostic systémique dans d'autres secteurs, aucun de ceux-ci n'avait fait l'objet d'un suivi pour y relever des changements de comportement et d'attitude, ce qui ne nous a donc pas permis de tirer des enseignements de l'utilisation de ces outils dans d'autres secteurs.

Quels sont les diagnostics systémiques disponibles ?

En 2018, le PME et le DFID ont cofinancé la rédaction d'un rapport de suivi par Moira Faul pour évaluer les progrès réalisés depuis 2016 et définir les trois outils analytiques décrits dans ce rapport, afin que les autorités nationales de tous les pays puissent choisir les instruments les plus appropriés pour leur permettre de mieux comprendre leur secteur de l'éducation.

Ce deuxième rapport a été finalisé en octobre 2019 et est disponible sur demande auprès des auteurs (voir détails ci-dessous). Depuis lors, le débat à l'échelle mondiale a beaucoup évolué, peut-être en partie en raison de certaines des questions que nous y soulevions.

De nouveaux outils et de nouvelles approches sont en cours d'élaboration et d'expérimentation tant par les principaux acteurs de l'éducation au niveau mondial que par les spécialistes dans les pays. Certains outils sont présentés comme des diagnostics du système éducatif mais ne correspondent pas à notre définition ; il s'agit plutôt de diagnostics utilisés au sein des systèmes éducatifs ou d'outils d'analyse sectorielle (pas de diagnostic). Certains ne sont pas explicitement associés aux travaux portant sur les « diagnostiques systémiques », cette expression perdant peut-être déjà de son attrait.

Les réactions des pays que Mme Faul a recueillie - à partir d'un petit échantillon (de 5 à 8 participants par outil ; 6 au total) sont, pour nous, la partie la plus intéressante de son rapport.

Les réactions des pays reflètent un fort enthousiasme pour une approche fondée sur le diagnostic systémique et une compréhension profonde des réalités de la mise en œuvre. Ces retours rendent cette démarche nécessaire.

Il est donc toujours pertinent de s'y pencher.

Quelle est la prochaine étape ?

Au cours des dernières années, il y a eu une augmentation des données probantes sur ce qui fonctionne dans le secteur de l'éducation. Notre objectif, y compris dans le contexte de la réflexion et de la consultation sur le prochain plan stratégique du PME, est de déterminer comment mieux appuyer les pays afin que le financement - tant interne qu'externe - et les capacités de mise en œuvre soient axés sur des interventions adaptées au contexte et fondées sur des données probantes les plus susceptibles de produire l'effet escompté.

Jusqu'à présent, ces débats se sont tenus dans le milieu de l'éducation au niveau mondial, entre les acteurs de la scène internationale. Une prochaine étape importante et essentielle consiste à tester cette hypothèse ainsi que les nouveaux outils et approches, incluant toutes les étapes du diagnostic à la mise en œuvre, au niveau de la conception des politiques élaborées dans les pays.

Nous voulons nous assurer qu'à travers ces efforts, nous collaborons et consolidons les connaissances sur leur impact - sur les attitudes, les perceptions, les décisions et finalement les comportements.

Le rapport intitulé Education System Diagnostics: What is an ‘education system diagnostic’, why might it be useful, and what currently exists? est disponible sur demande. Pour en obtenir une copie électronique, veuillez contacter : Raphaelle Martinez ou Laura Savage

 

  1. Faul, Moira. 2016. Scoping Study: Education System Diagnostics Tools. HEART.
Laisser un commentaireou
Suivi et évaluation

Derniers blogs

Tous les blogs
Les deux ministères en charge de l'éducation aux Maldives ont officiellement lancé, le 1er  décembre, l'analyse et le plan sectoriels de l'éducation du pays
Ce nouveau plan sectoriel est le résultat d'une analyse approfondie et d'un travail consultatif menés par le ministère de l'Éducation et ses partenaires, dont le PME.
Feuille de route de la nouvelle évaluation indépendante du cours en ligne sur les PSE
Un nouveau cours en ligne, développé dans le cadre d’un partenariat entre l'IIPE-UNESCO et le PME, pour aider à renforcer et normaliser la qualité des évaluations indépendantes des plans sectoriels...
Une élève écrivant au tableau à l'école St. Jean Baptiste au Guyana. Crédit: PME/Carolina Valenzuela
Un bref aperçu de quelques rapports clés publiés entre 2018 et 2019 sur l'état et les progrès de l'éducation dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis