Sommet mondial sur l'éducation : regarder en arrière pour mieux aller de l'avant

Dans le cadre du Mois de la jeunesse africaine, des jeunes leaders du GPE du Kenya partagent leurs réflexions sur les engagements pris lors du Sommet mondial sur l'éducation, et expliquent pourquoi la voix des jeunes est essentielle pour le plaidoyer pour un investissement accru dans l'éducation.

29 novembre 2021 par Angel Mbuthia, et Cynthia Nyongesa
|
Lecture : 3 minutes
|
Des jeunes leaders du Kenya et de la Sierra Leone, et Malala s'adressant à des leaders mondiaux lors du Sommet mondial sur l'éducation à Londres, le 29 juillet 2021. Crédit : GPE/Tom Whipps
Des jeunes leaders du Kenya et de la Sierra Leone, et Malala s'adressant à des leaders mondiaux lors du Sommet mondial sur l'éducation à Londres, le 29 juillet 2021.
Credit: GPE/Tom Whipps

Les 28 et 29 juillet, le Partenariat mondial pour l'éducation a coorganisé le Sommet mondial sur l'éducation : Financer le GPE 2021-2025 avec les gouvernements du Kenya et du Royaume-Uni.

C'était l'occasion pour les dirigeants de prendre des engagements sur une période de 5 ans pour soutenir l’action du GPE, afin de contribuer à l’amélioration des systèmes éducatifs pour les enfants les plus vulnérables à travers le monde.

Ce mois de la jeunesse africaine, dont le thème est : « Définir l'avenir aujourd'hui : des solutions menées par les jeunes pour construire l'Afrique que nous voulons », nous permet de réfléchir au rôle que les jeunes ont joué pendant le sommet et la campagne « Lève la main », ainsi qu'à leur rôle pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements à protéger, prioriser et augmenter le financement de l'éducation afin qu'aucun enfant ne soit laissé pour compte.

Les jeunes leaders du GPE ont joué un rôle essentiel pendant le sommet, apportant leur expertise et leur expérience des discussions avec les leaders mondiaux et les principaux acteurs du secteur de l’éducation. Passionnés, autonomes, actifs et brillants, les jeunes leaders du monde entier ont joué un rôle majeur de soutien à la campagne « Lève la main ».

Nous avons toujours plaidé en faveur d'une éducation de qualité pour les jeunes en Afrique. En outre, nous comprenons que l'éducation n'est pas seulement une question africaine, mais une préoccupation mondiale.

Avant le sommet, nous avons mis nos compétences en matière de modération, de communication et de plaidoyer au service de la campagne « Lève la main », en vue de l’amplifier. Nous nous sommes adressés à des membres du Parlement du Royaume-Uni et du Kenya, à ce sujet par exemple.

Pour les jeunes leaders, le sommet était un engagement personnel à s’assurer chaque enfant puisse profiter des opportunités qui découlent de l'apprentissage.

Ainsi, pour soutenir la campagne #LèveLaMain par exemple, une jeune leader a mis son uniforme de lycéenne et a recréé une des expériences qu’elle a vécues en salle de classe pour souligner l'importance du message.

Les dirigeants présents au sommet ont convenu à l'unanimité que l'éducation est la solution miracle aux problèmes de ce siècle, comme l'a fait remarquer le Premier ministre britannique Boris Johnson : « L'éducation est ce qui se rapproche le plus d'une solution miracle pour résoudre une multitude de problèmes auxquels le monde est confronté, des inégalités de genre au changement climatique ; et c'est aussi l'un des moyens les plus sûrs de remettre les économies de nos pays sur pied ».

Les dirigeants mondiaux ont démontré leur engagement en prenant d'incroyables résolutions en matière de financement de l'éducation. Dix-neuf chefs d'État et de gouvernement se sont engagés à consacrer plus de 196 milliards de dollars au financement de l'éducation de leur pays, tandis que les pays donateurs partenaires ont promis 4 milliards de dollars au GPE.

Le président kenyan Uhuru Kenyatta a également fait preuve d'un zèle similaire en rappelant les progrès notables réalisés par son administration pour améliorer l'accès à une éducation abordable et de qualité.

Dans son discours, il a souligné la place particulière de l'éducation dans l'épanouissement des talents, la formation du caractère et la concrétisation des rêves. Il a promis de consacrer davantage d'investissements au renforcement des capacités des enseignants, reconnaissant le rôle déterminant qu'ils jouent dans les résultats d'apprentissage.

Les engagements du gouvernement kenyan constituent un bon point de départ pour combler les insuffisances qui existent dans le secteur de l'éducation, affectant toujours de nombreux enfants.

Nous souhaitons voir des investissements similaires sur tout le continent africain et nous voulons également nous assurer que ces investissements incluent le développement et l'éducation de la petite enfance afin que les enfants disposent de matériel de jeu et d'une alimentation adéquats pour s'épanouir.

Nous espérons également voir de meilleures stratégies nationales en matière de financement, ce qui garantira un développement durable.

Les jeunes leaders du GPE continueront à plaider afin que les dirigeants investissent dans le secteur le plus important pour un pays : l'éducation.

Nous ferons également pression sur nos dirigeants pour qu’ils respectent leurs engagements pris lors du sommet sur les cinq prochaines années et pour qu’ils nous rapprochent d'un monde où chaque enfant bénéficie d’une éducation de qualité.

En tant que jeunes, il est essentiel que nous nous levions et nous fassions entendre sur cette question. Nous devons nous assurer que nos dirigeants investissent aujourd'hui pour le monde que nous voulons demain.

Laisser un commentaire ou
Campagne 2025, Jeunes

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.