Soudan : des bourses d’étude pour limiter les décrochages scolaires

Le PME soutient le Soudan à travers un financement accéléré de 11,8 millions de dollars destiné à promouvoir l'accès à l’éducation et la rétention scolaire en cette période de crise économique qui risque de faire augmenter les taux d’abandons scolaires.

04 février 2020 par Secrétariat du PME
|
Lecture : 4 minutes
|
Duria Balla, enseignante, regarde et corrige le travail de l’une de ses élèves de niveau 3 à l’école pour filles Asfia Badr située dans la localité du Nil Est, unité administrative d'Alfayhaa dans le district d'Al-Baraka, près de Khartoum au Soudan.
Duria Balla, enseignante, regarde et corrige le travail de l’une de ses élèves de niveau 3 à l’école pour filles Asfia Badr située dans la localité du Nil Est, unité administrative d'Alfayhaa dans le district d'Al-Baraka, près de Khartoum au Soudan.
PME/Kelley Lynch

Le Soudan est un pays de la tranche inférieure des pays à revenu intermédiaire avec une population à croissance rapide de 41,8 millions d'habitants. La population en âge scolaire dans le pays représente un tiers de la population totale et continue de croître, contribuant à accroître la demande en matière de services de base tels que l’éducation, notamment.

La crise économique aiguë que connaît le pays, alimentée par une inflation élevée et une dévaluation de sa monnaie, expose les jeunes soudanais à un risque élevé d’abandon scolaire. Un risque dont le récent appel humanitaire lancé par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) se fait l’écho entre autres.

Une crise politique a éclaté ces derniers mois, aboutissant à la destitution d’un gouvernement ayant passé près de 30 ans au pouvoir. Avec l'aide de la communauté humanitaire internationale, le nouveau gouvernement de transition s'efforce de sortir le pays de cette crise tout en ouvrant la voie au retour de la stabilité.

La récente levée des sanctions encourage les partenaires à rétablir l'aide au développement. Le PME a été la principale source de financement du secteur de l'éducation au Soudan durant la crise.

 Carte des parcours de réussite

Carte des parcours de réussite

Explorez l'impact du PME à travers le monde.

Voir la carte

Réalisations et défis

Au cours de la dernière décennie, le Soudan a enregistré un certain accroissement du taux d’accès à l'éducation. Entre 2008 et 2018, le nombre total d'écoles - publiques et privées - a augmenté de 2 800, permettant à un million d'enfants de plus d’être scolarisés.

De même, le taux brut de scolarisation dans l'enseignement préprimaire a atteint 43 % en 2017, soit dix points de pourcentage au-dessus de la moyenne pour l'Afrique subsaharienne. Le taux net de scolarisation au primaire est passé de 56 % en 2013 à 60 % en 2018.

Malgré ces réalisations impressionnantes, plusieurs défis restent à relever pour éduquer tous les enfants du pays. On estime que 3 millions d'enfants en âge scolaire n'étaient pas scolarisés en 2014, l'un des plus grands nombres au monde. Alors que 52 % de ces enfants n'ont jamais fréquenté l'école, 48 % l'ont fait mais ont abandonné. Le faible taux de rétention et les taux élevés d’abandon scolaire, en raison des facteurs tels que les mariages précoces, les longues distances entre les écoles et les domiciles des élèves, et les coûts élevés des dépenses liées à leur scolarisation, entre autres, ont sapé les efforts du pays à mettre en œuvre une politique d’accès universel à l’éducation de base.

Une élève écoutant les instructions de son enseignante au niveau 3, à l’école pour filles Asfia Badr dans la localité du Nil Est, unité administrative d'Alfayhaa dans le district d'Al-Baraka, près de Khartoum au Soudan.
Une élève écoutant les instructions de son enseignante au niveau 3, à l’école pour filles Asfia Badr dans la localité du Nil Est, unité administrative d'Alfayhaa dans le district d'Al-Baraka, près de Khartoum au Soudan.
PME/Kelley Lynch

Des fonds d'urgence pour répondre à la crise

En réponse à la détérioration de la situation économique du pays et pour compenser le risque que cela représente pour les services d’éducation, le PME a approuvé une demande du gouvernement soudanais pour un financement de 11,8 millions de dollars en guise de financement accéléré.

Le financement soutiendra un programme de subventions aux écoles d’un an, ainsi que la formation du personnel scolaire à la planification pour améliorer les conditions d'apprentissage, dans le but ultime de promouvoir l'accès, la rétention et l'apprentissage. D'autres financements sont également prévus.

Au total, 16 500 écoles – soit 5,4 millions d'enfants - dans les 18 États du pays bénéficieront du programme.

De l'importance de garder les enfants à l'école

Le programme de bourses scolaires vise à encourager l’implication des parents dans les efforts de réduction des risques de décrochage de leurs enfants - en particulier des filles. Au Soudan, en dépit de la gratuité de l'éducation de base, les familles doivent payer les dépenses liées à l'école telles que les uniformes, les manuels et les sacs, pour n'en nommer que quelques-unes.

Compte tenu de leur situation économique précaire, de nombreuses familles vulnérables peuvent ne pas être en mesure de continuer à payer pour ces choses, ce qui entraînerait très probablement le retrait de leurs enfants de l'école.

Par conséquent, les subventions aux écoles financeront l'acquisition de matériels d'apprentissage de base - tels que du mobilier et du matériel scolaire - pour soutenir l'environnement d'apprentissage tout en attirant et en retenant les élèves et les enseignants. En outre, des serviettes hygiéniques seront fournies aux adolescentes des classes supérieures, dans le but de les encourager à rester à l'école.

Parallèlement à la fourniture de matériel pédagogique, les subventions aux écoles visent à aider les enseignants (via un soutien en espèces ou en nature) afin de contrebalancer l'impact négatif des fortes inflations sur les salaires des enseignants. Sans alternative viable face à ce problème, les écoles courent le risque de voir les enseignants démissionner pour se trouver d'autres moyens de subsistance.

Le financement du PME de 11,8 millions de dollars en faveur du Soudan jouera un rôle clé pour attirer et retenir les élèves et les enseignants dans les écoles, tout en renforçant le rôle de la communauté dans la gestion et la planification des écoles.

Laisser un commentaire ou
Afrique sub-saharienne: Soudan

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.