20 ministres de l'Éducation se réunissent pour échanger sur leurs stratégies de riposte au coronavirus (COVID-19)
21 mai 2020 par Secrétariat du PME
|
Lecture : 3 minutes
|
Au cours d’une rencontre virtuelle organisée le 7 mai 2020, les ministres de l'Éducation de 20 pays partenaires du PME ont échangé sur leurs stratégies respectives de riposte à la pandémie de COVID-19
Au cours d’une rencontre virtuelle organisée le 7 mai 2020, les ministres de l'Éducation de 20 pays partenaires du PME ont échangé sur leurs stratégies respectives de riposte à la pandémie de COVID-19.
PME

Le 7 mai 2020, 20 ministres de l'Éducation de pays partenaires du PME ont discuté des approches multiformes qu'ils mettent en œuvre pour permettre aux enfants de continuer à apprendre en cette période de fermeture généralisée des écoles en raison du COVID-19.

S'appuyant sur l'expérience de la Sierra Leone pendant la crise d'Ebola, la réunion ministérielle a été convoquée par M. David Sengeh, Ministre de l'enseignement primaire et secondaire de la Sierra Leone.

« Que pouvons-nous apprendre les uns des autres ? Comment examiner les leçons, l'histoire, l'expertise et la stratégie de riposte mis en place lors de la crise d'Ebola et celles que nous utilisons aujourd’hui face aux fermetures d'écoles ? Quels en sont les défis et les lacunes ? Quel en est l'impact sur les filles ? »

David Sengeh, Ministre de l'enseignement primaire et secondaire de la Sierra Leone.

Alors que les partenaires se mobilisent à travers le monde pour développer des outils, des approches et des stratégies pour leur riposte à la pandémie, les ministres en première ligne de la crise veillent à ce que l'apprentissage se poursuive, afin que des millions d'enfants vulnérables, en particulier les filles les plus pauvres et les enfants ayant des besoins spéciaux, puissent bénéficier des stratégies d'apprentissage à distance et retourner à l'école une fois la crise passée.

Au Cambodge, le Ministre de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports, le Dr Hang Chuon Naron, a expliqué comment le pays met en ligne des vidéos de leçons sur les réseaux sociaux et sur une plateforme numérique pour permettre aux élèves de pouvoir y avoir accès depuis leur maison.

« Après le COVID-19, nous continuerons avec l'éducation numérique. Nous continuerons à utiliser les chaînes de télévision et à proposer à la fois du contenu numérique et les leçons des enseignants dans leur salle de classe, afin d’améliorer davantage la qualité de l'éducation au Cambodge » a déclaré le ministre Naron.

De même, la Guinée a également mis en place un certain nombre de programmes d'enseignement à distance utilisant la radio, la télévision ainsi qu’une plateforme d’apprentissage en ligne, baptisée « Mboore », à partir de laquelle les apprenants peuvent suivre des cours.

M. Mory Sangaré, Ministre guinéen de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, a déclaré : « À moyen et à long terme, le COVID-19 est une occasion pour nous de reconnaître la faiblesse même de nos capacités à faire face aux situations d’urgence. Par conséquent, il est absolument crucial de renforcer la résilience de nos systèmes éducatifs et de faire face aux dynamiques en matière de santé publique. »

Mme Aishath Ali, Ministre de l'Éducation des Maldives a quant à elle fait part de ses préoccupations concernant les pertes possibles en termes d'apprentissage, l'augmentation des taux d'abandon, les élèves ayant des besoins spéciaux et le manque de conseillers scolaires qualifiés.

« Nous nous devons d’être mieux préparés et plus résilients face à la prochaine pandémie ou catastrophe naturelle qui bouleversera nos systèmes éducatifs. Consolidons ce que nous avons appris jusqu'à présent de cette pandémie et produisons des ressources communes. Nous devons documenter ce qui a fonctionné dans différents pays et partager les expériences. »

Alice Albright, Directrice générale du PME, a félicité les ministres pour leurs efforts à assurer la continuité de l'éducation des élèves pendant cette période de fermetures généralisée des écoles, notamment en ce qui concerne les enfants les plus vulnérables.

« Je pense qu'en ce moment très difficile, partager les expériences, les leçons apprises et les voies à suivre est une chose absolument vitale à faire pour garantir la poursuite de l'éducation pendant cette pandémie. »

Alice Albright

À l'issue des discussions, une déclaration sera présentée au Conseil d'administration du PME lors de sa réunion de juin.

Vous pouvez regarder un enregistrement de la discussion

En anglais

En français

Laisser un commentaire ou
Cambodge, Guinée, Maldives, Sierra Leone

Derniers blogs

Commentaires

Felicitations à toute l'équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.