Riposte à la COVID-19

Allocation : 7 millions $ US

Années : 2020-2022

Agent partenaire : UNICEF

Documents clés :

Le financement soutiendra des interventions telles que :

  • la mise en œuvre de programmes d'apprentissage continu ou à distance - notamment pour les élèves du préprimaire, de l'enseignement primaire et du premier cycle du secondaire par le biais d'Internet, de la télévision et de la radio.
  • la mise en œuvre d'une campagne de sensibilisation au retour des élèves à l'école et d'une initiative de communication en faveur de l'éducation, pour établir des liens avec les communautés et promouvoir l'importance de préparer leurs enfants à un retour à l'école en toute sécurité.
  • l'octroi de subventions aux écoles pour l'achat d'équipements de base en vue de soutenir l'apprentissage continu, la mise à disposition de matériel d'hygiène de base dans les écoles, l'organisation de cours de rattrapage et de programmes d'apprentissage accéléré pour les élèves défavorisés et la distribution de matériel d'apprentissage imprimé pour les élèves les plus vulnérables.
  • la formation des enseignants pour améliorer leurs compétences pédagogiques en matière d'apprentissage continu tant pour eux-mêmes que pour leurs élèves.
  • la mise à disposition de matériel d'apprentissage spécialisé pour les enfants handicapés. Cela sera renforcé par la mise en œuvre de programmes de développement professionnel pour les enseignants et la distribution d'équipements spécialisés, si nécessaire.
  • le soutien du GPE par le biais du financement accéléré COVID-19 renforcera le partenariat déjà solide au niveau du pays.

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF au Cambodge a également reçu un financement du GPE de 70 000  $ US pour soutenir le ministère de l'Éducation. 15 épisodes d’un programme d’éducation radiophonique pour enfants d'âge préscolaire sont en cours de production. 35 autres pour l'enseignement multilingue portant sur la narration, les mathématiques et le développement du langage ont été développés.

Les fonds du GPE ont également permis la traduction en langue des signes de 26 leçons vidéo des classes des niveaux 9 et 12.

L'éducation au Cambodge

Le plan sectoriel de l'éducation pour la période 2019-2023 (en anglais) a été conçu pour mettre en œuvre les réformes en matière d'éducation, de jeunesse et des sports tout en établissant une base solide pour l'éducation d’ici 2030 et au-delà.

Le Ministère de l’éducation, de la jeunesse et des sports (MEJS) s’est engagé à réaliser l’ODD 4 et continue de travailler à réduire les écarts de compétences en collaborant avec les parties prenantes et en introduisant l’éducation numérique.

Pour réaliser ces priorités, le MEJS a adopté deux axes politiques globales :

  1. Garantir une éducation de qualité, inclusive et équitable et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie pour tous
  2. Assurer un leadership et une gestion efficaces des responsables de l'éducation à tous les niveaux.

Le principal mécanisme conjoint de suivi de la mise en œuvre du plan sectoriel de l'éducation est le Congrès annuel de l'éducation. Le Congrès rassemble des acteurs de l'éducation de différentes régions du pays et les discussions sont basées sur un rapport publié chaque année qui examine les progrès du secteur sur la base de rapports sous-sectoriels, de rapports provinciaux, de systèmes de gestion de l'éducation, etc.

Cet examen conjoint est complété par l'examen trimestriel des questions clés du secteur réalisé par le Groupe local des partenaires de l'éducation, et la retraite annuelle du ministère de l'Éducation et des partenaires de développement où des discussions plus approfondies sur les questions clés sont organisées.

Infos et derniers blogs

Dernier financement

Srei, dans sa salle de classe à l'école Agthlork Reang Sey au Cambodge. Mars 2015

Srei, dans sa salle de classe à l'école Agthlork Reang Sey au Cambodge. Mars 2015

CREDIT: GPE/Livia Barton
Objectif de développement: améliorer la qualité de l'enseignement primaire, notamment pour les enfants issus des groupes défavorisés, et favoriser un leadership et une gestion efficaces du personnel éducatif.
Allocation: 10 000 000 $US
Années: 2022-2027
Agent partenaire: WB
Utilisation: 2 833 800 $US

Les résultats du programme du Cambodge (GPE 3) seront atteints à travers deux composantes distinctes : une composante fixe de 14,4 millions de dollars, qui appuie le renforcement du programme de formation des enseignants au Cambodge (STEPCam), et une composante variable de 6,2 millions de dollars liée à l'obtention de résultats spécifiques pour améliorer l'équité, l'efficacité et les résultats d'apprentissage de l'éducation.

Le STEPCam soutient la mise en œuvre du plan d'action pour la politique relative aux enseignants 2015-2020 et se concentre sur le développement professionnel continu des enseignants débutants et de leurs formateurs. La majeure partie du programme cible 30 districts de 5 provinces du nord où un taux élevé de redoublement et d'abandon scolaire au niveau du primaire est observé.

Les composantes du STEPCam sont :

  • Composante 1 : améliorer les pratiques professionnelles des enseignants en soutenant le développement et la mise en œuvre d'un cadre de partenariat pour le développement des capacités et d'un système de gestion
  • Composante 2 : soutenir la mise en œuvre de la formation continue en vue d’améliorer les capacités pédagogiques des enseignants du primaire dès les premières années d’études
  • Composante 3 : renforcer les compétences des formateurs d'enseignants dans les écoles provinciales de formation des enseignants (PTTCs)
  • Composante 4 : soutenir la rénovation des PTTC pour leur permettre de dispenser un enseignement et une formation continue de haute qualité
  • Composante 5 : couvrir les coûts institutionnels du ministère pour faciliter la mise en œuvre réussie du programme
  • Composante 6 : couvrir les coûts identifiés pour que le bureau de l'UNESCO au Cambodge agisse en tant qu'agent partenaire.

La composante variable sera assurée par le biais du fonds du partenariat pour le développement des capacités, un fonds réunissant plusieurs partenaires, qui aide à renforcer les capacités en développement de politiques, planification et financement.

Cette composante appuiera également le renforcement des systèmes de gestion financière et de gestion des ressources humaines du ministère, en appuyant le système d’information de gestion financière, la formulation du budget et le système d’information de gestion des ressources humaines.

La dimension équité de la partie variable vise à renforcer le programme de bourses existant, afin de réduire le taux de décrochage scolaire dans le primaire. Grâce à l’élaboration d’un nouveau cadre d’études primaires, il permettra de cibler les enfants les plus vulnérables.

La dimension efficacité vise à renforcer l'école en tant que principale unité de prestation de services, en augmentant la capacité des chefs d'établissement en matière de gestion scolaire.

La dimension sur les résultats d'apprentissage vise à améliorer l'apprentissage dès les premières années en renforçant les capacités et les pratiques des enseignants.

Alors que la dimension équité sera évaluée à l’échelle nationale, les dimensions efficacité et apprentissage cibleront les districts à faible taux de redoublement et d’abandon scolaire.

Le financement du fonds à effet multiplicateur de 10 millions de dollars US vise à améliorer la qualité et l'équité de l'accès à l'enseignement général dans les zones cibles, et à fournir une réponse immédiate et efficace en cas de crise ou d'urgence, sur la base de critères prédéfinis.

Un crédit de l'IDA de 60 millions de dollars permet de cofinancer un programme de réforme à grande échelle dans les 3 sous-secteurs de l'éducation (le préprimaire, le primaire et le secondaire) pour soutenir la mise en œuvre du Projet d'amélioration de l'enseignement général (GEIP, du sigle en anglais).

Le financement du fonds à effet multiplicateur soutient la mise en œuvre d'activités dans l'enseignement préscolaire et primaire liées à la gestion scolaire, à la formation des enseignants, à la production de matériels pédagogiques et didactiques, au renforcement des capacités des agents infranationaux et nationaux à diriger le programme de réforme, à la mise en place d'un suivi et des mécanismes d'évaluation pour améliorer le fonctionnement des écoles et répondre aux normes minimales d'efficacité des écoles. Cela permettra de garantir que la qualité et l'équité de l'apprentissage des élèves sont placées au cœur de la mise en œuvre du projet.

Ces activités favoriseront de meilleurs environnements d'apprentissage, l'inclusivité et l'équité dans l'ensemble du secteur de l'éducation au Cambodge.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire  
Multiplicateur 2022-2027 10 000 000 2 833 800 WB  
COVID-19 2020-2022 7 000 000 5 799 279 UNICEF  
Mise en œuvre d'un programme 2018-2022 20 600 000 16 610 967 UNESCO, UNICEF  
2014-2017 38 500 000 38 500 000 WB Rapport d'achèvement
2008-2012 57 360 855 57 360 856 WB Rapport d'achèvement
Préparation d'un plan sectoriel 2016 61 945 61 945 UNICEF  
2013-2014 178 215 178 215 UNESCO  
Préparation d'un programme 2021-2022 200 000 154 162 WB  
2016-2018 149 590 149 590 UNESCO  
2013-2014 156 216 156 216 WB  
  Total 134 206 821 121 805 030    
Dernière mise à jour : 05 octobre 2022

Dans le cadre de ses investissements pour soutenir les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale des organisations de la société civile, l’Éducation à voix haute du GPE soutient le Partenariat des ONG du secteur de l’éducation (NGO Education Partnership - NEP) sur la période 2019-2021.

Cette aide s'appuie sur les 11 ans de soutien du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) aux coalitions nationales de l'éducation, pour leur engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles de l'éducation.

Avant cela, le GPE avait accordé un financement du FSCE à la Partenariat des ONG du secteur de l’éducation (NGO Education Partnership - NEP) pour soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles et renforcer la prise en compte des voix des citoyens dans les programmes de réformes du secteur visant à garantir une éducation de qualité, équitable et mieux financée.

Dernière mise à jour 04 mai 2022