Au Niger, Lauréat, une nouvelle plateforme en ligne, facilite la gestion des examens

Découvrez comment la plateforme Lauréat, à travers la digitalisation des processus liés aux examens et concours nationaux, aide à résoudre nombre de problèmes inhérents à l’organisation des examens officiels au Niger.

20 juillet 2022 par Sidikou Boubacar Illiassou, i-FUTUR
|
Lecture : 4 minutes
|
Capture d'écran de la plateforme Lauréat
Capture d'écran de la plateforme Lauréat.

Je m’appelle Boubacar Sidikou, j’ai 36 ans et je viens du Niger. Ingénieur en informatique et télécoms, j’ai travaillé pendant plus de 12 ans chez les opérateurs télécoms Orange et Moov.

Alors que j’évoluais dans ce secteur, j’étais conscient de vouloir faire plus avec mon expérience. J’ai alors créé mon propre emploi avec i-Futur en 2015, spécialisé dans l’offre de solutions numériques, informatiques et réseaux pour tous les secteurs.

Au Niger, i-FUTUR est le premier partenaire technologique dans le domaine de l’éducation. Depuis 2017, des travaux sous la houlette de i-FUTUR ont permis de digitaliser plusieurs activités des systèmes d’information du ministère de l’Éducation nationale, des écoles et instituts de formation.

Créer un nouveau système robuste pour les candidats aux examens

Le Niger est un pays assez peuplé et très vaste. L’un des défis majeurs dans l’éducation est de permettre aux candidats de toutes les régions du pays d’effectuer facilement les démarches pour pouvoir participer à un examen national.

En effet, vu la distance entre les localités, certains candidats étaient obligés de quitter leurs postes simplement pour remplir les formalités de l’examen. De plus, l’État devait souvent attendre plusieurs mois pour recevoir l’ensemble des dossiers des candidats de toutes les localités. Tous ses déplacements présentaient des risques pour les candidats en cas de perte de dossiers et même pour l’État pour le recouvrement des frais d’inscription par exemple.

Notre innovation Lauréat répond à ces défis. Elle regroupe plusieurs plateformes et logiciels pour la digitalisation des processus des examens et concours nationaux (enrôlement des candidats, paiements des frais d’inscription, délivrance des convocations, gestion digitalisée des jurys, publication des résultats en ligne, remise du diplôme).

Avec cette innovation, nous avons accompagné l’Office du Baccalauréat du Niger (OBN) dans l’organisation de l’examen du Baccalauréat et du Brevet de Technicien Supérieur (BTS). Lauréat a résolu de nombreux problèmes, tels que le manque de communications avec les candidats, la désinformation dans le dépôt des candidatures, la lourdeur administrative dans la gestion des dossiers, les erreurs humaines dans les corrections, le traitement des réclamations, et la gestion archaïque des archives.

Cette innovation a touché :

  • Les candidats à l’examen
  • Les administrateurs de l’écoles, les proviseurs et les censeurs
  • Les présidents du jury, les enseignants chercheurs
  • Les agents de l’État.

Pour la première fois au Niger, grâce à notre innovation, les candidats ont pu accomplir les formalités administratives d’inscription aux examens sans se déplacer.

Ni les candidats ni leurs parents n’ont plus à faire des va et vient dans les différents centres d’examen pour s’inscrire et connaître leurs résultats. Les résultats sont disponibles en ligne en quelques clics depuis un téléphone ou ordinateur.

Les écoles ont le contrôle sur l’inscription de leurs candidats ; et l’État économise des centaines de millions grâce à cette digitalisation. Les candidats libres (non présentés par une école) ont pu s’inscrire eux-mêmes en ligne. Les présidents de jury sont assistés grâce au logiciel de leur ordinateur, ce qui limite les erreurs humaines dans les calculs des notes.

L’aisance dans la délivrance des attestations grâce à la digitalisation des données constituait également une avancée considérable. À présent, l'État dispose en temps réel des statistiques des examens.

Un impact rapide et immense

Grâce à Lauréat :

  • Plus de 160 000 candidats au Bac et BTS à travers le Niger se sont inscrits en ligne et ont effectué des paiements en ligne par Airtel Money, Moov Money, Al Izza, Carte bancaire Mastercard, VISA.
  • Plus de 800 établissements scolaires interconnectés ;
  • Plus de 2 000 administrateurs d’écoles (proviseurs, censeurs …) disposent d’un compte sur la plateforme ;
  • 200 enseignants–chercheurs ont dirigé les jurys avec un logiciel facilitant la tâche ;
  • Les attestations et relevés de notes du Baccalauréat nigérien qui étaient facilement falsifiables aujourd’hui sont sécurisées par QR code ;
  • Les convocations et les résultats au Bac sont téléchargées en ligne et par un système de Chatbot Whatsapp.

Le système Lauréat a vite intéressé le ministère de l’Éducation et l’ensemble des autorités éducatives. Vu la pertinence du projet, ils ont soutenu du point de vue communication l’exploitation des différentes plateformes afin d’assurer une plus grande fluidification de tout le processus des examens.

Cette digitalisation fait partie des points importants décidés par le gouvernement lors du Conseil des Ministres du 6 novembre 2021. Les réformes apportées ont permis aux candidats d'économiser beaucoup de temps et d’avoir leurs résultats en temps réel. Plusieurs attestations de satisfaction ont été décernées à i-FUTUR.

Une reconnaissance au niveau continental

L’Union africaine a aussi décerné une attestation de reconnaissance de meilleure innovation en Afrique à i-FUTUR.

Les différentes plateformes que nous avons bâties sont très souples d’utilisation et ont une grande capacité de stockage et d’adaptation. Elles peuvent supporter les données de n’importe quelle organisation disposant d’informations.

Pour intensifier notre innovation, ses différentes plateformes peuvent être utilisés pour d’autres concours et examens de l'État, par d’autres institutions publiques, notamment le ministère de la Fonction publique, le ministère de la Défense, ou le ministère de l'Intérieur afin de moderniser de bout en bout le processus d’organisation des examens et de gérer de façon efficace et en toute traçabilité. Il suffit simplement d’avoir un compte sur la plateforme pour mener à bien ses activités.

Investir dans l’éducation crée une société future qui est plus préparée, plus instruite et plus compétitive. Il est important d’optimiser l’utilisation du digital par les enseignants et permettre l’extension de ces solutions aux pays de la sous-région.

-------

Lire les autres blogs de cette série :

Laisser un commentaire ou
Afrique sub-saharienne: Niger

Derniers blogs

Commentaires

Excellente initiative nationale ! Bravo au promoteur Monsieur Sidikou pour son engagement et son inestimable contribution au développement d'un système éducatif de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.