4 manières dont le soutien du GPE transforme l'éducation

L’approche du GPE pour soutenir les priorités éducatives des pays à faible revenu est unique. Elle garantit que son impact soit durable et que des millions de filles et de garçons de plus reçoivent l’éducation de qualité dont ils ont besoin et qu’ils méritent.

10 mai 2021 par Secrétariat du GPE
|
Lecture : 4 minutes
|
Une élève de CP à l'école Shree Krishna Ratna de Chautara dans le quartier 5 du district de Sindhupalchowk au Népal. Crédit : GPE/Kelley Lynch
Une élève de CP à l'école Shree Krishna Ratna de Chautara dans le quartier 5 du district de Sindhupalchowk au Népal.
Crédit : GPE/Kelley Lynch

Le GPE est à la fois le plus grand fonds mondial dédié uniquement à l'éducation et un partenariat unique et multipartite. Nous jouissons d’une solide expérience de près de 20 ans à aider les pays à faible revenu à scolariser et à assurer l’apprentissage de davantage de filles et de garçons.

En mobilisant des milliards de dollars et en fédérant des centaines de partenaires, nous aidons les pays à faible revenu à accélérer le changement pour garantir que chaque fille et chaque garçon reçoivent l'éducation de qualité dont elle ou il a besoin pour libérer son potentiel et contribuer à la construction d'un monde meilleur.

L’approche du GPE est basée sur des principes tels que :

  • L’appropriation par les pays : les pays partenaires gardent le leadership en matière de réformes et de soutien dont ils ont besoin ;
  • Le partenariat inclusif : tous les acteurs de l'éducation réunis autour d'une même table ont de meilleures chances d'obtenir des résultats significatifs et durables et peuvent se tenir mutuellement responsables ;
  • L’alignement et l’harmonisation du travail des donateurs : pour assurer que l'aide extérieure et les budgets de l'éducation aient un impact meilleur et plus durable.

Pour transformer les systèmes éducatifs des pays partenaires, le GPE se base sur une approche en quatre étapes qui consistent notamment à :

  1. Faire ce qu'il faut : pour créer un changement durable, le GPE se concentre à améliorer l'éducation au niveau des systèmes, afin de tirer parti des transformations profondes nécessaires pour assurer à chaque fille et à chaque garçon de bénéficier d’au moins une année d'éducation préscolaire et de 12 années d'une éducation de qualité. Depuis 2002, 160 millions d'enfants de plus ont ainsi pu être mettre les pieds dans une salle de classe pour la première fois dans les pays partenaires.
    • Au Kenya, cela passe par le soutien à la mise en œuvre d’un nouveau système de gestion de l'information qui a transformé l’offre en matière d'éducation. Le système en question fournit des données en temps réel, permettant ainsi au gouvernement de suivre des indicateurs tels que les taux de fréquentation scolaires, les inscriptions et les affectations du personnel de manière transparente et fiable.
    • Au Soudan, cela consiste à aider le gouvernement à renforcer la planification sectorielle et à mener la première évaluation nationale de l'apprentissage dans les petites classes.
Faire ce qu'il faut, là où il le faut, quand il le faut et à grande échelle
  1. Là où il faut : le GPE travaille dans les pays qui ont les plus grands besoins et nous ciblons les enfants les plus difficiles à atteindre. Nous concentrons notre soutien sur les pays à faible revenu et plus de 60 % de nos financements sont alloués à des pays touchés par la fragilité et les conflits.

    Ces pays affichent certains des taux d'enfants non scolarisés les plus élevés et les niveaux d'apprentissage les plus bas, mais manquent de ressources pour bâtir des systèmes éducatifs durables.

    En moins de deux décennies, nous avons aidé à scolariser plus de 106 millions d'enfants de plus dans les pays partenaires du GPE touchés par la fragilité et les conflits.

    • En Afghanistan, par exemple, cela passe – entre autres - par le financement de centres d'apprentissage accéléré et d’écoles communautaires pour permettre aux enfants vivant dans des régions reculées d'apprendre. Cela passe également par le soutien à la formation d’enseignantes pour inciter davantage de filles à aller à l’école.
    • Au Yémen, le soutien du GPE a aidé 90 % des écoles du pays à rester ouvertes malgré un conflit qui dure depuis des années et l’effondrement de l’économie du pays. En tant que principal pourvoyeur de financement externe pour le secteur de l’éducation au Yémen, le GPE a soutenu la création d’espaces d’apprentissage temporaires et a mis du matériel didactique de base à la disposition des écoles de toutes les régions du pays.
  2. Quand il le faut : chaque jour d'éducation perdue est une urgence, quelles que soient les circonstances. Le GPE soutient la continuité de l'apprentissage et aide ses partenaires à maintenir leurs systèmes éducatifs en état de fonctionnement en période de guerres, de crises migratoires, de catastrophes climatiques et d’urgences sanitaires. Lorsqu'une crise survient, nous fournissons un soutien accéléré et flexible, tout en nous attelant à transformer l'éducation sur le long terme.
    • Face aux fermetures des écoles en raison de la pandémie de COVID-19, le GPE a réagi rapidement en allouant plus de 500 millions de dollars de financement d'urgence à 66 pays pour permettre aux enfants de continuer à y apprendre à distance - même dans des endroits sans connexion Internet - et garantir aux écoles de rouvrir en toute sécurité.
  3. À grande échelle : le GPE est l'une des plus importantes sources de financement de l'éducation dans les pays à faible revenu. Nous utilisons nos financements directs pour mobiliser des milliards de dollars supplémentaires de financements nationaux et internationaux, créant ainsi de meilleures opportunités pour des millions d'enfants, leurs communautés et leurs pays.
    • En Papouasie-Nouvelle-Guinée notamment, 3,5 millions de dollars ont été mobilisés grâce au fonds à effet multiplicateur du GPE, ainsi que 10,6 millions de dollars supplémentaire comme cofinancement du Japon. Ce financement contribue à améliorer les résultats d'apprentissage en mathématiques et en sciences dans les petites classes, en particulier dans les provinces où les élèves réalisent de faibles performances scolaires.

Faire ce qu'il faut, là où il faut, quand il le faut et à grande échelle, est l’un des principaux avantages du GPE.

#######

Le GPE appelle actuellement les leaders mondiaux à « lever la main » et à faire des promesses de contribution d’un montant total d’au moins 5 milliards de dollars pour les cinq prochaines années pour aider le GPE à transformer l'éducation dans jusqu'à 90 pays et territoires abritant plus d'un milliard d'enfants.

Lire notre plaidoyer pour l'investissement

Laisser un commentaire ou
Campagne 2025, ODD 4

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.