3 leçons à retenir du forum de dialogue politique sur l'avenir de l'enseignement

Pour développer les compétences désormais nécessaires aux apprenants, les pratiques pédagogiques doivent évoluer. Voici 3 leçons à retenir sur les pratiques d'enseignement de l'avenir.

06 février 2020 par Gerd-Hanne Fosen, Norad et Abdelrahman Almedaires, Centre régional pour la qualité et l'excellence en éducation
|
Lecture : 5 minutes
|
En décembre dernier, le Groupe de travail international sur les enseignants pour l'éducation 2030 a organisé son 12e Forum de dialogue sur les politiques sous le thème : « L'avenir de l'enseignement ». Ici, une participante prend la parole.
En décembre dernier, le Groupe de travail international sur les enseignants pour l'éducation 2030 a organisé son 12e Forum de dialogue sur les politiques sous le thème : « L'avenir de l'enseignement ». Ici, une participante prend la parole.
Hamdan Foundation

Partout dans le monde, les objectifs d'apprentissage évoluent avec l'inclusion de concepts tels que l'innovation, la préparation, l'autonomisation, le comportement éthique et la transformation de la société. Par conséquent, les objectifs d'apprentissage et les compétences de l'avenir bouleversent les idées reçues sur ce que l'on attend des enseignants, comment ils devraient enseigner et même quelle forme pourrait prendre la classe.

En décembre dernier à Dubaï, le Groupe de travail international sur les enseignants pour l'éducation 2030 a convoqué son 12e Forum de dialogue politique sous le thème « L'avenir de l'enseignement » pour discuter de ces mêmes questions.

La séance d'ouverture du 12e Forum de dialogue politique
La séance d'ouverture du 12e Forum de dialogue politique.
Hamdan Foundation

Des discussions sur les pratiques pédagogiques de demain

Au cours de ce forum de 3 jours, nous avons écouté des enseignants, des acteurs de l'éducation, des experts et des décideurs, y compris des ministres de l'éducation du monde entier pour mieux comprendre comment les changements de pensée sur les objectifs des apprentissages et les attentes des enseignants pour l'avenir ont eu un impact concret sur les pratiques pédagogiques.

Nous nous sommes également demandé s'il existait une vérité universelle sur ce à quoi ressemblerait l'avenir de l'enseignement à l'échelle mondiale.

Au cours de la semaine de discussions et d'échanges, nous avons vu que de nombreux pays ouvraient déjà la voie - reconnaissant que les apprenants ont aujourd'hui besoin de bien plus que des connaissances académiques et plaçant cette réalisation au centre de leur philosophie et de leur pédagogie éducatives.

Nous constatons que le rôle des enseignants dans de nombreux pays est déjà en train de transformer et d'aller bien au-delà de l'acte de transmettre les connaissances nécessaires à la réussite scolaire. Le Dr Maszlee bin Malik, Ministre de l'éducation de la Malaisie, a tenu à souligner que « l'avenir est le présent [et] cela signifie que les pratiques éducatives doivent rattraper les demandes actuelles et futures de la société et des marchés du travail ».

Monserrat Creamer, Ministre de l'Éducation de l'Équateur, a insisté sur le fait qu'un « changement de paradigme est nécessaire pour ramener les valeurs telles que le vivre ensemble, la paix et la solidarité dans l'éducation. Cela peut être couplé avec - et non contre - le changement technologique : la citoyenneté numérique est une ligne de travail fondamentale pour les enseignants et les apprenants, pour favoriser leur participation et leur motivation dans le processus d’éducation ».

Leçon N°1 : il n’existe pas de solution unique

Premièrement, il n'existe pas d’approche universelle pour imaginer des solutions à ces défis. Mohamed Elamin Ahmed Mohamed Eltom, ministre de l'Éducation du Soudan, a rappelé aux participants que « le contexte est essentiel et l'éducation doit répondre aux besoins du pays ».

La coexistence de réalités multiples et de pays évoluant à des vitesses différentes a été soulignée. Les défis auxquels sont confrontés les enseignants individuellement et collectivement, et la profession enseignante en général, sont de nature qualitativement et quantitativement différente selon les pays.

Les déplacements et les migrations causés par l'instabilité économique, le changement climatique, les conflits, les crises politiques et les problèmes de santé aigus continuent de perturber gravement l'enseignement et l'apprentissage et peuvent exacerber les inégalités existantes dans les résultats scolaires.

Le Dr Natalio D. Wheatley, ministre de l'Éducation des îles Vierges britanniques, a souligné que « le fait d'être une île affectée par le changement climatique pose des défis supplémentaires à ceux auxquels nous sommes déjà confrontés. Par exemple, 90 % des infrastructures éducatives ont été détruites par l’ouragan de catégorie 5 qui a secoué l’île en 2017 ».

William Mushobya, enseignant à l'école de Jamhuri au Kenya, a expliqué que son école « prend en charge de nombreux enfants réfugiés qui ont des problèmes de traumatisme et des problèmes psychosociaux et n’ont pas l’âge correspondant aux niveaux dans lesquels ils sont scolarisés, du fait qu'ils aient dû abandonner l'école à un moment donné. L'école a également remarqué que les enfants des zones de conflit ont des compétences sociales limitées et ont besoin de beaucoup d'orientation et de conseil ».

Leçon N° 2 : mettre l'équité au centre des préoccupations

Deuxièmement, l'urgence d'accélérer les progrès vers l'ODD 4 signifie que tous les gouvernements doivent désormais envisager des approches innovantes et rentables de l'enseignement et de l'apprentissage qui génèrent un impact plus équitable et immédiat.

Durant le forum, les intervenants ont souligné la nécessité de politiques d'éducation et d'enseignement intelligentes qui anticipent toutes les implications des tendances émergentes pour la conception de leurs politiques en matière d'enseignants, l'organisation et la gestion de la main-d'œuvre et des systèmes éducatifs plus largement.

Ils ont reconnu la nécessité de normes et de directives clairement définies pour la formation des enseignants et l'avancement professionnel, ainsi que l'accès des enseignants à des opportunités de développement professionnel continu, de qualité et pertinentes.

Le Dr Eugene Mulimura, ministre de l'Éducation du Rwanda, intervenant lors d'une table ronde sur les innovations et leurs implications pour la formation et les pratiques des enseignants.
Le Dr Eugene Mulimura, ministre de l'Éducation du Rwanda, intervenant lors d'une table ronde sur les innovations et leurs implications pour la formation et les pratiques des enseignants.
Hamdan Foundation

Le Dr Eugène Mutimura, Ministre de l'Éducation du Rwanda, a souligné la « nécessité de se concentrer sur la professionnalisation des enseignants à travers la formation (et des crédits pour cela) et le développement professionnel continu, et d'attirer les meilleurs talents vers la profession enseignante, notamment à travers des académies d'enseignants et des prix récompensant l'innovation ainsi que des mentors en milieu scolaire ».

Les participants ont réaffirmé leur volonté de disposer de salles de classe qui ne perpétuent pas le cycle d'exclusion des enfants vulnérables et « à risque », afin de répondre aux besoins d'apprentissage uniques de tous les élèves, y compris les enfants handicapés, et promouvoir des modèles positifs et éviter les stéréotypes qui affectent l’image de certains groupes de population ou sapent l'apprentissage.

À cette fin, les participants au forum se sont engagés à fournir aux enseignants les outils, les ressources et les compétences pédagogiques et psychosociales nécessaires pour utiliser les nouvelles technologies dans les salles de classe de l'avenir d'une manière juste, sûre, éthique et juste. Ils se sont également engagés à fournir les infrastructures nécessaires pour que cela se produise, en particulier dans les écoles et les communautés marginalisées et défavorisées.

Le Dr Abdulla Rasheed Ahmed, Ministre d'État à l'éducation des Maldives, a déclaré que son pays avait créé un nouveau département d'éducation inclusive qui aidera à surveiller et à lutter contre les inégalités.

Leçon N°3 : travailler en partenariat est crucial

Enfin, des arguments ont été avancés en faveur de partenariats plus solides avec la société civile, incluant notamment l'implication significative des parents et des communautés locales, des organisations non gouvernementales et du secteur privé, afin d'élargir l'accès à une éducation de qualité et de soutenir les enseignants.

Dr. Maszlee bin Malik a déclaré que « l'éducation n'est plus la responsabilité des seules écoles et enseignants, mais des communautés, des agences, de la société et pas seulement du ministère de l'Éducation, mais des ministères de l'agriculture, des sciences, de la culture… Ils doivent travailler en synergie afin de doter les enseignants et les apprenants des compétences pertinentes ».

Tous ces accords et recommandations sont résumés dans la Déclaration de Dubaï sur l’avenir de l’enseignement (en anglais), adoptée à l’unanimité par les membres du forum de dialogue politique sur l'avenir de l'enseignement lors de la clôture du Forum.

Laisser un commentaire ou
Enseignants et enseignement

Derniers blogs

Commentaires

Je suis très heureux de constater que cet aspect de l'éducation-aspect non Académique-est pris en compte au plus haut niveau. En effet, l'aspect est nécessaire mais il suffisant pour la formation des petits scolaires dans un monde en proie à une transformation avec une vitesse à grand. J'ai toujours dit, pendant que j'étais proviseur, que la tête de l'apprenant, ce n'est pas seulement la somme des disciplines, les matières, inscrites au programme mais qu'il y avait un plus et ce plus l'enseignant doit en prendre connaissance et essayer de l'apporter. Ce plus, je viens, de le connaître avec plus de précision, jusque là, c'était un présentiment ent, quelque-chose de vague. Je viens aussi de réaliser que ce " plus" l'enseignant doit y être préparé.
"Ce plus", cette valeur ajoutée, cette plus-value, c'est elle qui fait la spécificité de l'éducation du 21ieme siècle.

Bonne initiative et
Bonne chance aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.