5 raisons d’investir 5 milliards de dollars : entretien avec Mohamed Sidibay

Aujourd’hui, nous posons cinq questions sur le pouvoir de l'éducation à l’activiste et militant pour la paix Mohamed Sidibay. La campagne de financement du GPE vise à collecter au moins 5 milliards de dollars pour transformer l'éducation d'un milliard d'enfants dans 87 pays à travers le monde.

17 décembre 2020 par Secrétariat du GPE
|
Lecture : 4 minutes
|
5 raisons d’investir 5 milliards de dollars : entretien avec Mohamed Sidibay

1. En tant que Champion du GPE pour la Jeunesse, vous mettez sans relâche l'accent sur le pouvoir qu’a l'éducation de permettre aux gens de s'exprimer et d'être entendus. Vous avez également évoqué par le passé comment l'éducation vous a aidé à surmonter l’épreuve de votre enrôlement de force comme enfant soldat. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette expérience ?

En 1997, la guerre en Sierra Leone m’a pris ma famille et mon enfance. À cinq ans, j'ai été forcé de porter un AK-47 pendant près de cinq ans pour le compte du Front révolutionnaire uni. J’ai donc été un enfant soldat. À la fin de la guerre, j'étais analphabète, sans abri et pauvre. À 10 ans, j'ai commencé à aller à l'école parce que c'était l'endroit le plus sûr pour moi. Là-bas au moins, j'avais un toit au-dessus de la tête et je me sentais protégé, en sécurité et apprécié. Je n'avais plus rien à perdre et je me suis accroché à l'idée de devenir quelqu'un, un prêtre, un médecin ou un avocat.

2. Parce que pour vous, le lien entre éducation et autonomisation est très fort, n’est-ce pas ?

Acquérir des connaissances et la capacité de penser de manière critique, d'analyser et d'agir sont les armes les plus puissantes dont quiconque peut disposer. Je dispose de ces armes aujourd’hui. Je jouis de ce pouvoir qui ne pourra jamais m’être pris, volé ou détruit qu’est mon éducation. Il n'existe pas meilleur moyen d’autonomisation que l'éducation que j'ai reçue, une éducation qui m'a inculqué le devoir et la responsabilité de remettre en question, d’interroger et d'aider à reconstruire des institutions qui ont rarement existé pour des gens comme moi. Si j’ai pu enfin devenir maître de mon propre destin, c’est grâce à l'éducation que j'ai reçu.

3. En tant que défenseur de l'éducation, vous avez pris part aux débats en cours sur l'amélioration des systèmes éducatifs dans les pays du Sud. À votre avis, quelle est la valeur ajoutée du GPE dans ce domaine ?

La valeur ajoutée du GPE est qu'il mobilise des fonds et des partenariats pour mener à un changement significatif, soutenir les dirigeants des pays partenaires et fournir un soutien technique innovant pour améliorer les systèmes éducatifs et garantir que chaque enfant puisse accéder à l'éducation et continuer à apprendre, même face à l'adversité. Cette approche a permis à 160 millions d’enfants de plus d’être scolarisés et de doubler le taux de scolarisation des filles dans les pays partenaires du GPE.

Dans mon cas, c'est grâce à des relations fortuites que j'ai pu bénéficier d’une éducation, mais aucune nation ne peut se construire sur la base du hasard. Nous ne pouvons pas placer l’avenir des enfants entre les mains du destin pour qu’il se charge de décider qui ils rencontreront et dans quelles circonstances cela leur permettrait de jouir de ce droit qu’est l’accès à l’éducation. Le GPE travaille au niveau des systèmes pour garantir que chaque enfant ait accès à l'éducation, car que les enfants puissent être scolarisés et réalisent leur potentiel ne devrait pas être le fruit du hasard.

4. Vous croyez clairement à l'importance d'investir dans l'éducation, comme le montrent votre travail de plaidoyer et le programme que vous avez lancé et qui a permis à 100 élèves d'aller à l'école en Sierra Leone. Le GPE partage cette conviction et a lancé sa quatrième campagne de financement. Baptisée « Lève la main » son but est de collecter au moins 5 milliards de dollars pour transformer les systèmes éducatifs dans 87 pays. À votre avis, quels sont les 5 principaux avantages d'investir dans l'éducation ?

Aucune société ne peut véritablement progresser et être stable si l’éducation y est perçue comme un privilège plutôt qu’un droit.

Si nous investissons dans l'éducation, des millions de personnes sortiront de la pauvreté. L'éducation améliore la santé et préserve davantage de filles des mariages précoces. L'éducation contribue à éliminer les guerres civiles, elle sauve des vies et favorise l’émergence de sociétés plus durables, pacifiques et résilientes. C’est un droit qui permet aux jeunes comme moi d’avoir, au-delà de la capacité de lire et écrire, d’autres compétences essentielles nécessaires en ce 21e siècle. S'assurer que les donateurs respectent leurs engagements en matière d'éducation permettrait également de s’assurer que plus d'enfants seront soutenus par les nouvelles technologies et se sentiront en sécurité à l'école, comme cela l’a été dans mon cas. La conférence de financement du GPE qui se tiendra en juillet 2021 est une belle occasion de soutenir ces actions.

5. Quels souvenirs gardez-vous de vos années à l’école ? Y a-t-il eu des moments ou des enseignants qui vous ont particulièrement marqué ?

La salle de classe est l'endroit où je me sentais le plus en sécurité. Je me souviens que ma première institutrice m'avait permis de former un binôme avec une fille qui demeure la meilleure tutrice que j'aie jamais eu. Ces deux femmes m'ont appris la valeur de l'éducation et m'ont ouvert la porte qui m'a permis de m’imaginer un nouvel avenir. Préserver les budgets nationaux permettra de recruter un plus grand nombre d'enseignantes, comme celles qui ont été mes modèles. J’exhorte chacun de nous à se mobiliser avec plus d’ardeur en faveur de l'éducation et, à faire pression pour que soient réalisés les investissements indispensables pour réinventer l’avenir de millions d'enfants et de jeunes.

Laisser un commentaire ou
Campagne 2025

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.