De la nourriture pour le cerveau ET l'estomac dans les écoles en Haïti
Vidéo de la semaine
Vidéo de la semaine : A Haïti, plus de 140 000 élèves bénéficient d'un repas à l'école, grâce au Programme national d'alimentation scolaire, soutenu par le GPE et d'autres partenaires.
13 mai 2016 par Secrétariat du GPE|
|

En Haïti, chaque jour d'école, plus de 140 000 élèves du primaire reçoivent un petit déjeuner le matin et un déjeuner à midi. Ces repas permettent de s'assurer que ces enfants continuent de venir à l'école car, certains d'entre eux déserteraient certainement les salles de classe si ces repas ne leur étaient pas servis. Il leur est également administré un déparasitant deux fois par an, et une dose de vitamine A chaque année.

Ces repas et soins qui leur sont offerts font partie d'un programme du Ministère de l'éducation, mis en place grâce au soutien de la Banque mondiale, de la Banque caribéenne de développement et du gouvernement canadien. Le Partenariat mondial pour l'éducation y contribue également avec un financement de 24,1 millions de dollars.

Durant l'année scolaire 2014-2015, plus de 76 000 élèves ont pu bénéficier de ce programme. Il est évident qu'apprendre l'estomac plein est nettement mieux que de le faire l'estomac vide !

Cette vidéo nous en dit plus sur ce programme mis en place en Haïti :

Laisser un commentaireou
Repas scolaires
Canada

Derniers blogs

Tous les blogs
Crédit: Teach For Nigeria
Alors que les dirigeants du monde se réunissent pour la Conférence annuelle des parties à Madrid, il nous est rappelé que nous devons réorienter l’éducation, afin d'en faire un élément majeur du...
Makbel Henok, 7 ans, et sa camarade de classe partagent un manuel en classe. Elles sont en 2e année du primaire.
A travers trois propositions claires, Julia Gillard, écrivant à titre personnel, dresse un portrait de ce à quoi devrait ressembler l'architecture de l'éducation dans le monde, si l’on souhaite...
Des enfants à l'école primaire Makamba en Ouganda. Crédit : PME/Livia Barton
Tandis que nous célébrons la Journée mondiale de l'enfance et le 30ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant, nous constatons que nous ne pourrons résoudre la crise de l'...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis