De nouveaux outils d’analyse du processus enseignement-apprentissage
2ème billet sur les résultats de la recherche du programme OPERA
Les résultats du programme OPERA ont eu pour finalité de proposer des outils conceptuels pouvant aider les enseignants à savoir analyser leurs propres pratiques.
11 août 2016 par Marguerite Altet, OPERA|
|

Lire le premier billet

Pour la formation des enseignants, la démarche de recherche basée sur l’observation des pratiques enseignantes et les résultats du programme OPERA ont eu pour finalité de proposer des outils conceptuels d’analyse du processus enseignement-apprentissage aux enseignants, aux formateurs d’enseignants, aux personnels d’encadrement pédagogique, et de développer leur réflexivité pour les aider à s’adapter.

Il s’agit d’aider les enseignants à « savoir-analyser » leurs propres pratiques en regardant leurs effets sur les apprentissages des élèves.

Les résultats de la recherche OPERA permettent de dégager trois grandes thématiques pour la conception des outils de formation. Trois livrets regroupant 20 fiches ont été conçus pour la formation initiale et continue, ainsi qu’un livret théorique et méthodologique expliquant l’usage des outils, destinés aux enseignants, aux personnels et aux encadreurs.

Les outils : livrets de formation, guide et grille

Chaque équipe de concepteurs, composée de chercheurs et de formateurs burkinabés encadrés par une équipe internationale de recherche, a produit 3 livrets regroupant 20 fiches de formation sur une des trois thématiques suivantes : relationnel, pédagogique/organisationnel et didactique/épistémique.

  • Relationnel ou l’organisation et la gestion de la classe : il s’agit de créer et maintenir un environnement et un climat favorables aux apprentissages, qui recouvrent plusieurs dimensions, parmi lesquelles :
    • la gestion du temps, l’aménagement de l’espace (disposition, décoration dans et hors classe), le choix et l’utilisation des moyens et matériels didactiques selon le niveau et les effectifs
    • la gestion de la dynamique du groupe-classe, du climat, des relations, des règles de fonctionnement, de la discipline, des conflits
    • l’organisation du travail des élèves, des types de regroupements (travaux de groupes, inclusion)
    • les styles de gestion de classe, d’autorité, de leadership
  • Pédagogique ou l’organisation et la gestion de l’enseignement-apprentissage : faire apprendre, et cela recouvre plusieurs dimensions parmi lesquelles :
    • l’articulation du processus d’enseignement à différentes théories d’apprentissage, processus interactif enseignement–apprentissage
    • l’organisation de conditions d’apprentissage, des facteurs qui facilitent les apprentissages, l’implication, la mise en activité, l’engagement dans la tâche des élèves
    • le choix de différentes stratégies, modalités, méthodes, situations-problèmes, projets et pas seulement le questionnement
    • les formes d’évaluation, l’évaluation formative.
  • Didactique ou l’organisation et la gestion du savoir et des apprentissages : Cela recouvre plusieurs dimensions parmi lesquelles :
    • la structuration des contenus, notions, savoirs à faire apprendre, leur transposition et la progression didactique dans les séances
    • le choix des consignes, des tâches, des activités des élèves
    • la gestion et correction des erreurs (collective, individualisée), les remédiations individuelles
    • les modes d’acquisition des savoirs (fixation, production, structuration), la différenciation, le transfert, l’intégration, la réflexivité, la métacognition, le sens des apprentissage.

    Chaque fiche de formation comporte trois phases de mise en œuvre :

  1. Phase 1 : analyse des représentations
  2. Les concepteurs d’outils d’OPERA les ont conçu sous forme de fiches de réflexion, de questionnement (ex: Q-Sort) pour des enseignants, des personnels pédagogiques en formation dans les structures de formation initiale ou continue (élèves-maîtres, encadreurs) qui ont déjà des représentations de ce qu’est l’enseignement-apprentissage, élaborées à partir de leurs expériences scolaires antérieures ou de leurs lectures.

    Il s’agit de faire émerger leurs représentations autour des trois thématiques décrites ci-dessus, ces outils devant faire émerger leurs différentes conceptions. Cette prise de conscience des représentations est le point de départ du changement des pratiques et de l’apprentissage professionnel de l’enseignant.

  3. Phase 2 : auto-observation et analyse des pratiques
  4. A partir de transcriptions papier anonymées des classes de CP2 et de CM2 observées, il s’agit d’amener des groupes d’enseignants, avec un formateur, à analyser les pratiques décrites, à comprendre le fonctionnement d’une pratique à partir de l’analyse de ses 3 domaines constitutifs, et à faire le lien entre pratique d’enseignement et effets sur l’apprentissage des élèves.

    Ces dispositifs visent à mettre en place une formation professionnalisante par « analyse de pratiques » et réflexivité avec une centration sur la pratique, par une démarche qui se décentre de l’action et permet une clarification des variables en jeu, pédagogiques et didactiques, un essai d’explicitation, de mise en mots des actions puis dans l’étape d’analyse, une mise en relation des facteurs par rapport aux apprentissages des élèves.

  5. Phase 3 : conception de pratiques nouvelles pour un réinvestissement professionnel
  6. Après l’analyse des représentations et des pratiques qui a mené à une prise de conscience, il est demandé aux enseignants de concevoir de nouvelles pratiques en vue d’une amélioration de la qualité, de construire de nouvelles fiches de préparation de séquences de classe ou des activités alternatives visant l’amélioration des apprentissages à tester dans les classes.

    Ce type de formation vise la professionnalisation et sert de levier de changement des représentations, de prise de conscience des pratiques et favorise une posture de réflexivité, la construction d’un jugement et d’un développement professionnel. Pour le maître, il s’agit de passer du questionnement à l’organisation de situations actives, en proposant à l’élève une tâche complexe, un problème qui constitue pour lui « un obstacle », occasion d’un véritable apprentissage. C’est ce souci de la prise en compte des savoirs qui est visée et qui exige que le maître ait une pleine maîtrise des savoirs des programmes auxquels il veut que l’élève accède.

    Chacun de ces outils est accompagné d’apports théoriques thématiques, complémentaires servant à répondre à des besoins en formation théorique sur l’enseignement-apprentissage. Ils sont fondés sur des ressources actuelles des sciences de l’éducation (revue de la littérature) ; des références bibliographiques et sitographiques complètent chaque fiche de formation.

    Les outils produits sont accompagnés de scénarios et d’illustrations pour leur mise en œuvre pratique et ont été testés dans plusieurs régions dans différentes formations.

    Le livret méthodologique comprend une grille d’observation de séance de classe

    Cette grille d’observation est basée sur les 3 domaines et dimensions. Elle est générique et transversale (quelle que soit l’approche pédagogique) et peut être utilisée selon trois scénarios :

    1. Comme appui pour mener une analyse de pratiques : Comme une démarche préalable à l’analyse, il s’agit de focaliser son attention sur l’enseignement-apprentissage observé, de relever des faits, repérer des observables, décrire « le perçu », de recueillir des données, des traces. L’analyse est une démarche intellectuelle complémentaire qui permet, à partir des observations, de repérer, identifier des éléments isolables, des facteurs, puis de les mettre en ordre, en relation, de les relier, les articuler, de leur donner du sens, de les situer dans un réseau de sens.
    2. Comme point de départ d’une évaluation. L’évaluation s’appuie sur l’analyse menée et peut alors être suivie de propositions de pistes, de remédiation ou de conseils adaptés non prescriptifs partagés par l’enseignant observé. Le formateur identifie des points à améliorer et propose des outils conceptuels, grilles de lecture variées des pratiques pour développer une posture réflexive chez l’enseignant et amener la prise de conscience et le changement.
    3. Pour faire un zoom collectif sur l’ensemble des dimensions constitutives de la pratique observée ou ciblé sur certaines d’entre elles, en formation initiale ou continue, en temps limité, pour former les formateurs, les superviseurs, les enseignants à analyser des pratiques.
    Ces outils articulant recherche et formation se situent dans la perspective d’un développement professionnel d’enseignants capables de jugement professionnel, de réflexivité, d’adaptation au changement.

    Il s’agit bien d’offrir aux enseignants une formation centrée sur leurs représentations et leurs pratiques, de développer leur capacité à les analyser, à dégager la logique de leurs processus d’enseignement, à montrer les limites pour pouvoir adopter de nouvelles pratiques favorables aux apprentissages, et ainsi de les amener à se construire un jugement professionnel qui les prépare à exercer leur métier de façon plus efficace pour les élèves dans un monde en perpétuel changement.

    Les outils de formation OPERA sont disponibles en téléchargement. Ils ont été expérimentés dans 3 régions du Burkina Faso et le Ministère de l’éducation et de l’alphabétisation est chargé du déploiement national.

Laisser un commentaireou
Enseignants

Derniers blogs

Tous les blogs
Alice Albright pendant l'un des forums des Ministres du G7. Crédit: Sinead Andersen
Lors de ses interventions durant les principaux forums du G7, Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l'éducation, a particulièrement insisté sur le rôle urgent de l'éducation...
M. Léandre Benon, enseignant à l'école d'Akoitchaou au Bénin exerçant une de ses élèves pendant une leçon de mathématiques. PME/Chantal Rigaud
Face à la situation critique des jeunes africains en matière d'emploi, le Pôle de qualité inter-pays de l’ADEA sur le développement des compétences techniques et professionnelles (PQIP-DCTP) entend...
Sakinatu, Nafisa et Morinatu sont trois élèves du Lycée pour filles Nelson Mandela à Ouagadougou au Burkina Faso. Credit: GPE/Roland Zanre
L’UNICEF et le Partenariat mondial pour l’éducation travaillent sans relâche pour améliorer la qualité de l’éducation pour tous les enfants et leur garantir un apprentissage en toute sécurité et sans...

Commentaires

Vraiment ces documents sont un paquet de connaissances que j'ai reçu à travers et me serviront au besoin dans beaucoup de situation. Merci pour les concepteurs.

J'ai eu le privilège de suivre une formation sur l'approche OPERA en2015 et cela m'a beaucoup édifiée et aujourd'hui, en tant qu'élève inspecteur de l'enseignement primaire j'ai décidé d'orienter mes recherches sur l'analyse des représentations et des pratiques des enseignants dans l'enseignement/apprentissage des maths. Je souhaiterais bénéficier de vos guides d'entretien, des grilles d'observation de leçons et de tout autre document que vous voudriez me donner pour consultation. MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis