La réponse du PME au COVID-19 : une mobilisation rapide pour faire face à un défi sans précédent

Le PME se mobilise pour aider les pays en développement partenaires à renforcer leurs systèmes éducatifs afin qu'ils résistent mieux aux crises.

27 mars 2020 par Secrétariat du PME
|
Lecture : 3 minutes
|
14 des 15 bénéficiaires du programme de bourses d’études pour filles financé par le PME au lycée de Makalondi, dans la région de Tilaberri au Niger. Le programme soutient 700 filles à travers le pays et est en place depuis la rentrée scolaire 2015-2016.
14 des 15 bénéficiaires du programme de bourses d’études pour filles financé par le PME au lycée de Makalondi, dans la région de Tilaberri au Niger. Le programme soutient 700 filles à travers le pays et est en place depuis la rentrée scolaire 2015-2016.
PME/Kelley Lynch

Pour plus d'un milliard d'enfants à travers le monde, la pandémie de COVID-19 est bien plus qu'une crise sanitaire.

Les fermetures d'écoles dans plus de 165 pays ont perturbé l'éducation à une échelle que le monde n'a jamais connu. Neuf élèves sur dix dans le monde ont été privés d'apprentissage, de leurs amis, des services essentiels et de la protection que les écoles offrent.

Au 26 mars, 57 des pays partenaires du PME avaient fermé des écoles, interrompant l'éducation de plus de 600 millions d'enfants au total. Nous devons agir maintenant pour soutenir les systèmes éducatifs; car ils constituent une bouée de sauvetage pour de nombreux enfants.

Les défis auxquels nos pays partenaires sont confrontés sont variés et uniques.

Comment mettre en place l'enseignement à distance quand aucun élève n'a accès à Internet ? Comment apprendre aux enfants à se laver les mains dans des contextes où du savon et de l'eau courante sont encore un luxe pour certains ?

C’est pour répondre aux besoins de ses partenaires que le PME se mobilise et apporte un soutien financier et technique aux gouvernements pour les aider à faire face à cette urgence. S'aligner sur les priorités des gouvernements et partager les informations et les expériences sont des actions primordiales pour atteindre les enfants les plus démunis.

Trouver une solution et mettre en place des mécanismes de résilience

Dans un premier temps, pour garantir que les ressources soient rapidement disponibles pour les pays qui en ont le plus besoin, le PME a octroyé 8,8 millions de dollars de financement d'urgence à l'UNICEF, pour aider 87 pays en développement à mettre en place des mécanismes permettant de poursuivre l'apprentissage des enfants et jeunes pendant cette pandémie de COVID-19.

Les bureaux de l'UNICEF au niveau des pays commenceront à recevoir des fonds dès la semaine prochaine pour aider les gouvernements à coordonner la planification des interventions, à communiquer sur les opérations destinées à rendre les écoles plus sûres, à partager les connaissances et renforcer les capacités, afin de mieux faire face à cette crise et aux futures crises sanitaires.

Les ministères de l'éducation pourront utiliser ces fonds pour mener diverses activités, telles que la préparation de programmes d'apprentissage continus, la fourniture d'informations vitales sur le lavage des mains et d'autres mesures préventives, la mise en place de conseils pour soutenir la santé mentale des élèves et le lancement de campagnes pour prévenir la stigmatisation et la discrimination des personnes infectées par le virus.

Rallier notre partenariat

Nous devons agir d'urgence pour atténuer les effets de la pandémie sur les enfants dans les pays en développement.

Le PME s'emploie à fournir rapidement un soutien supplémentaire aux gouvernements des pays en développement pour assurer la sécurité et l'apprentissage des enfants.

Les fermetures prolongées d'écoles pourraient, à long terme, avoir des impacts psychosociaux durables sur les enfants et augmenter les inégalités. Il a d’ailleurs été prouvé que lorsque les enfants vulnérables ne sont pas scolarisés, ils sont exposés à des risques accrus d'exploitation.

Les filles sont ainsi plus vulnérables à la violence sexiste, aux mariages et aux grossesses précoces. Les garçons sont plus à risque d'être recrutés dans des groupes armés.

Tout en nous mobilisant pour répondre à ces besoins immédiats, nous devons prendre en considération l'éventualité que des crises similaires puissent se reproduire dans l'avenir. En quelques semaines, la pandémie de COVID-19 a bouleversé les systèmes éducatifs. En réponse, nous devons investir dans des solutions à l'échelle des systèmes et aligner notre soutien sur des actions coordonnées qui permettront une reprise rapide, renforceront la résilience et prépareront nos pays partenaires pour l'avenir.

Laisser un commentaire ou
Santé scolaire

Derniers blogs

Commentaires

L'enseignement peut passer en direct à la télévision ou à la radio. Cette méthode peut qu'on même être utile.
Ainsi chacun enfant aura accès à l'enseignement à partir de son domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.