L'alphabétisation est essentielle à l’atteinte de tous les ODD d'ici 2030
La Journée internationale de l’alphabétisation célébrée ce 8 septembre, est l’occasion de nous rappeler que beaucoup reste encore à faire pour que davantage d’enfants soient scolarisés et apprennent.
8 septembre 2019 par Secrétariat du GPE|
|
Une jeune fille écrit sur son tableau. Elle est élève à l’école de Sô-Ava, près de Cotonou au Bénin. Cette école a bénéficié de la construction d’un nouveau bâtiment financé par le PME.
CREDIT: PME/Chantal Rigaud

Nous le savons. L'alphabétisation est essentielle à l’émergence d’un monde véritablement pacifique, durable et favorise l’indépendance financière des populations.

Des études ont montré que les enfants ayant reçu une éducation de qualité, ont davantage de chances d’avoir une vie meilleure, notamment une meilleure santé, de meilleures perspectives d'emploi et sont plus susceptibles de participer de manière active à la vie et aux processus politiques de leurs pays. De plus, la lecture est considérée comme la compétence essentielle dont dépend l'acquisition de toutes les autres.

En effet, sans la capacité de lire, notamment dans les langues maternelles, il serait très difficile pour une personne d’acquérir les connaissances et compétences indispensables à la réalisation des objectifs de développement durable.

Au fil des ans, les pays en développement partenaires du PME ont réalisé d’importants progrès en termes d’inscription et d’apprentissage des enfants à l’école.

En Gambie par exemple, le PME soutient la mise en œuvre et l'évaluation de programmes d’apprentissage précoce de la lecture en langues nationales à travers la formation des enseignants, la distribution de liseuses supplémentaires, de livres pour les bibliothèques et un suivi régulier à l'aide d'un outil d'observation des pratiques en salle de classe.

En 2011 par exemple, le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée a lancé le programme READ PNG, en collaboration avec le PME et la Banque mondiale. Un programme qui a permis de promouvoir un meilleur enseignement et un meilleur apprentissage de la lecture dans les écoles maternelles et primaires.

Toutefois, malgré ces progrès, dans les pays à faible revenu, 1 enfant sur 4 ne sait toujours ni lire ni écrire une phrase simple, et 102 millions de jeunes ne disposent pas des compétences de base en écriture, les femmes représentant près des deux tiers de la population analphabète dans le monde.

C'est pourquoi le PME soutient le renforcement des systèmes éducatifs, afin d'améliorer la façon dont des millions d'enfants sont instruits dans plus de 65 pays.

En cette Journée internationale de l'alphabétisation 2019, nous pensons aux millions d'enfants et d'adultes qui, à travers le monde, n'ont pas encore pu apprendre à lire et à écrire. Le PME s'efforce de scolariser tous les enfants et de veiller à ce qu'ils n'arrêtent pas d'apprendre.

Nous devons continuer à donner la priorité et à financer l'éducation, afin de tenir notre promesse d'assurer un cycle complet d’éducation de qualité de 12 ans pour tous les enfants. Le but est de leur assurer à chacun, un avenir meilleur et plus prospère.

Laisser un commentaireou
Alphabétisation

Derniers blogs

Tous les blogs
Des millions de personnes handicapées semblent invisibles à cause du manque de données sur elles. Aujourd'hui, deux nouvelles publications sur les données axées sur les personnes handicapées ont été...
Le prix Nobel d'économie vient d'être attribué à Abhijit Banerjee, Esther Duflo et Michael Kremer pour leurs travaux pionniers sur la pauvreté dans le monde. Un prix tout à fait opportun, alors que...
Le gouvernement du Guyana, soutenu par le Partenariat mondial pour l’éducation (PME), réalise de grands progrès pour améliorer l’éducation de la petite enfance et réduire les disparités en matière d’...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis