L'éducation est le tremplin vers un monde meilleur pour tous

En ce jour de prise de ses fonctions de Directrice générale du GPE, Laura Frigenti évoque les raisons qui l'ont amenée à ce poste et quelles seront ses priorités dans les mois à venir.

01 décembre 2022 par Laura Frigenti, GPE Secretariat
|
Lecture : 3 minutes
Laura Frigenti, Directrice générale du GPE
Laura Frigenti, Directrice générale du GPE.
Credit: GPE/Liang Cai

Aujourd'hui est mon premier jour en tant que directrice générale du GPE.

Je suis reconnaissante de rejoindre un partenariat avec une mission aussi essentielle : faire de l'éducation une réalité pour des millions d'enfants exclus des écoles ou qui n'apprennent pas assez même lorsqu’ils y vont.

Je considère l'éducation comme le tremplin vers un monde plus égalitaire et plus juste : un monde où tout enfant, même s'il est né dans une famille pauvre, issu d'un groupe minoritaire, vit dans une région reculée ou souffre d'un handicap, a accès à de bons enseignants et à l’apprentissage nécessaire pour leur permettre de s'épanouir et de réaliser leur plein potentiel.

L'éducation est un bien public, non seulement parce qu'elle donne aux individus la possibilité de canaliser leur potentiel pour s'améliorer, mais aussi parce qu'elle est le catalyseur pour améliorer la société dans son ensemble.

L'éducation forme une population qualifiée, condition préalable à la stabilité, à la croissance économique et au développement des pays.

L'éducation doit déboucher sur des emplois

« Transformer l'éducation » n'est pas qu'un slogan accrocheur. Cela garantit que nous ne limitons pas notre vision à ce qui se passe dans la salle de classe. Cela signifie voir l'éducation comme un système, constitué de nombreux acteurs et divers éléments et, dans l'espoir qu'elle aidera les enfants à passer du statut d'apprenants à celui d'adultes ayant un emploi.

Grâce à l'éducation, ils auront la capacité de gagner un revenu, d'être de bons citoyens, de prendre des décisions pour eux-mêmes et leurs familles.

Une fille instruite sera une meilleure mère pour ses enfants ; elle saura comment prendre soin de leur santé, comment leur donner des repas nutritifs, comment les guider dans leur propre cheminement scolaire. L'éducation est ce qui rend tout le reste possible.

La valeur unique du GPE

L'un des atouts uniques et les plus importants du GPE est le « P » de notre nom : le partenariat. Je crois fermement que faire entendre la voix de toutes les parties prenantes, en agissant comme rassembleur et courtier neutre, est le seul moyen d'aider les pays à progresser vers un avenir durable.

La société civile a un rôle à jouer pour veiller à ce que personne ne soit laissé de côté et pour que les gouvernements restent honnêtes. Le secteur privé a un rôle à jouer pour s'assurer que les compétences que les enfants acquièrent à l'école sont celles dont ils auront besoin pour les emplois du futur, dont 50 % n'existent même pas encore.

Tout au long de ma vie professionnelle, j'ai travaillé avec des organisations bilatérales et multilatérales, avec le secteur privé ; et j'apporte ces connaissances et cette expérience au GPE.

Maintenir l'éducation comme une priorité dans un monde en mutation

L'une de mes priorités est de veiller à ce que le GPE dispose des ressources dont il a besoin pour atteindre son objectif d'aider 175 millions d'enfants à apprendre d'ici 2025. La pandémie a créé des pertes d'apprentissage dévastatrices. Nous devons investir dans l'éducation maintenant pour inverser cette trajectoire avant qu'il ne soit trop tard.

Lorsque je visiterai des pays partenaires dans les mois à venir, j'ai hâte de rencontrer des enfants et de leur demander ce qu'ils apprennent à l'école. J'ai hâte de discuter avec les responsables gouvernementaux et les partenaires pour comprendre les défis auxquels ils sont confrontés et comment le GPE peut les aider à les surmonter.

Profitons de l'élan du Sommet sur la Transformation de l'éducation des Nations Unies de septembre dernier et gardons l'éducation au premier plan des préoccupations des décideurs politiques et des dirigeants mondiaux. Je leur rappellerai que le GPE est la seule plate-forme dotée de fonds dédiés, rassemblant le pouvoir et les outils nécessaires pour favoriser un changement durable par le biais de l'éducation.

J'ai hâte d'apprendre du personnel du Secrétariat, du Conseil d'administration et des nombreux partenaires que je rencontrerai bientôt, ce qu'il a fallu pour mener le GPE jusqu'où il est et ce qui est nécessaire pour continuer à renforcer le partenariat et obtenir des résultats ensemble.

Gouvernance

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.