L'éducation au Bangladesh

Le système d'éducation du Bangladesh est l'un des plus grands au monde avec 21,9 millions d'enfants inscrits dans les écoles maternelles et primaires. Les dépenses liées à l’éducation représentent 14,4 % du budget national et correspondent à 2 % du PIB.

Le gouvernement du Bangladesh a élaboré plusieurs documents d'orientation, qui décrivent les principes directeurs et stratégies du pays en matière d'éducation.

Le Troisième Programme de développement de l'enseignement primaire (PEDP3) met en avant six domaines de résultats, notamment :

  1. les résultats d'apprentissage
  2. la participation
  3. la réduction des disparités
  4. la décentralisation de la planification au niveau de l'école
  5. l'utilisation efficace des allocations budgétaires
  6. la planification et la gestion du programme.

Les résultats dans ces domaines sont atteints grâce à des activités dans 29 sous-composantes. La plupart des activités touchent toutes les écoles primaires du pays. Certaines activités s’étendent à tous les enfants en âge de fréquenter l’école primaire, qu’ils suivent une éducation formelle ou non-formelle.

Les résultats attendus du PEDP-3 devraient tenir compte du fait que :

  • tous les enfants acquièrent les compétences attendues en termes de niveaux, de matières ou de compétences dans la salle de classe
  • tous les enfants bénéficient de l'enseignement maternelle et primaire dans tous les types d'écoles
  • les disparités régionales et autres seront réduites en termes de participation, d'achèvement et résultats d'apprentissage.

Blogs et actualités

Au Bangladesh, au Tchad et en Ouganda, le GPE travaille en étroite collaboration avec les gouvernements et les partenaires pour faire en sorte que les enfants qui ont perdu le plus puissent continuer...
A l'occasion d'une réunion de haut niveau organisée ce mercredi à New York par le GPE, la communauté éducative discutera de nouvelles mesures à prendre pour que les enfants réfugiés puissent toujours...
En réponse aux crises humanitaires sévissant au Bangladesh et en République centrafricaine, le Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) va fournir 14,6 millions de dollars de financement d’urgence...

Dernier financement

Une enseignante et ses élèves à l'école publique Noor Jahan Mahamub au Bangladesh en mai 2016.

CREDIT: GPE/Daisuke Kanazawa
Objectif de développement: mettre en place un système scolaire intégré englobant tous les niveaux, de la maternelle au second cycle du secondaire; améliorer la qualité en réduisant les effectifs par salle de classe et améliorer les pratiques pédagogiques; décentraliser l'administration et la gestion de l'enseignement primaire et nouer des partenariats avec des ONG et le secteur privé.
Allocation: 100 000 000 $US
Années:2016-2018
Agent partenaire:BIRD, UNICEF
Décaissements: 90 833 333 $US

En septembre 2018, le Conseil du GPE a approuvé un financement accéléré de 8,3 millions de dollars pour la scolarisation des réfugiés rohingyas et des enfants issus des communautés voisines. Le financement du GPE aidera près de 80 000 enfants à bénéficier d’une éducation, la plupart d'entre eux n’ayant jamais été scolarisés. Deux tiers d’entre eux sont des réfugiés rohingyas vivant dans des camps à Cox’s Bazar ; et l'autre tiers, des enfants bangladais issus des communautés voisines. Près de 2 000 nouveaux enseignants seront recrutés et formés. Le financement soutiendra également la construction de salles de classe dans les camps et les communautés voisines, ainsi que la fourniture de matériels pédagogiques d’enseignement et d’apprentissage.

Un cadre d'apprentissage novateur, qui décrit ce que les enfants rohingyas devraient apprendre et comment cela sera évalué, a été élaboré par les partenaires du GPE en consultation avec le gouvernement. Le soutien du GPE complète le financement d’Education Cannot Wait (ECW) et son programme pluriannuel de résilience. L'UNICEF est l'agent partenaire du GPE pour ce financement.

Le PEDP3 est un programme de 9,8 milliards de dollars financé par le gouvernement et les partenaires de développement. Le financement du GPE de 100 millions de dollars a contribué à la mise en œuvre de l'ensemble du programme en tant qu'appui budgétaire. La Banque mondiale en était l’agent partenaire. Le financement a été décaissé conformément à l'évaluation périodique des neuf indicateurs liés au décaissement qui sont :

  1. la production et la distribution de manuels scolaires
  2. le nombre d'enseignants du primaire titulaire d'un diplôme
  3. le renforcement de l’examen final à la 5ème année du primaire
  4. Le recrutement et déploiement des enseignants
  5. l'éducation pré-primaire
  6. le développement des infrastructures en fonction des besoins
  7. la décentralisation de la gestion et la gouvernance de l'école
  8. le secteur financier
  9. le recensement annuel des écoles primaires

(Voir à partir de la page 28 du document de programme pour consulter la liste complète des indicateurs avec les objectifs annuels)

Le ministère en charge de l’éducation préside les Groupes consultatifs locaux sur l’Éducation, qui jouent un rôle de premier plan dans la mobilisation des citoyens et des communautés.

Financements

Tous les montants sont exprimés en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
Mise en œuvre d'un programme 2016-2018 100 000 000 90 833 333 BIRD, UNICEF Rapport d'achèvement
Préparation d'un programme 2015 100 000 BIRD
  TOTAL 100 100 000 90 833 333    

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent l'évolution générale dans le secteur de l'éducation du pays. Pour les résultats plus détaillés de l'appui du GPE, veuillez consultez les rapports d'avancement dans la section sur les financements.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut des statistiques de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) à partir des réponses officielles aux enquêtes et des rapports fournis par les autorités éducatives de chaque pays.

Dernière mise à jour 14 novembre 2018