L'éducation en Mauritanie

La Mauritanie s'est résolument engagée à développer son secteur de l'éducation depuis 1999, lorsque le gouvernement a entamé une réforme structurelle du système éducatif. La vision à moyen terme du gouvernement est de parvenir à l'achèvement universel de l'enseignement primaire, ainsi qu’à la régulation et l’amélioration de la pertinence et de la qualité dans les niveaux post-primaires.

Le secteur de l'éducation a connu des progrès significatifs ces dernières années, notamment en termes d'accès et d’achèvement du primaire. Entre 2000-2001 et 2012-2013, les taux bruts de scolarisation ont augmenté de 88 % à 97 %. Les taux d'achèvement du primaire ont également augmenté de 53 % en 2002 à 71 % en 2013.

Blogs et actualités

Partenaires du GPE
04 mars 2019
Du Burkina Faso au Tadjikistan, du Niger en Ouganda, les partenaires des ministères de l'éducation, des agences de coordination et de la société civile partagent leurs avis sur la valeur que le...
des enfants levant la main pour répondre à la question de l’enseignante au Malawi. Crédit: GPE/Tara O'Connell
10 janvier 2019
En ce début d’année 2019, nous partageons certaines des résolutions prises pour cette nouvelle année pour faire en sorte que plus d’enfants soient scolarisés et apprennent.
Mariam Mohamed Vall, 32 ans, étudiante en troisième année à l'Ecole Normale des Instituteurs de Nouakchott assise à la bibliothèque. Crédit: GPE/Kelley Lynch
28 mars 2018
Zoom sur l'égalité des sexes En Mauritanie, Mariam Mohamed Vall a dû mettre de côté son rêve de devenir enseignante pour s’occuper de sa famille. Maintenant, non seulement elle est en train de...

Dernier financement

Objectif de développement: améliorer la qualité de la formation initiale des enseignants du primaire et promouvoir un accès équitable au premier cycle de l'enseignement secondaire.
Allocation:12 400 000 $US
Années:2014-2018
Agent partenaire:Banque mondiale
Décaissements:12 243 001 $US

L'actuel programme financé par le GPE et baptisé Projet de soutien pour le secteur de l’éducation de base (BESSP), a démarré en mai 2014. L'objectif du projet est d'améliorer la qualité de la formation initiale des enseignants du primaire et de promouvoir un accès équitable au premier cycle de l’enseignement secondaire. Il cible les six régions les plus vulnérables que sont : Hod Chatgyi, Guide maka, Gorgol, Brakna, Tegan et Adrar.

Le BESSP est constitué de trois composantes interdépendants :

  1. L’amélioration de la qualité de l'enseignement au primaire en renforçant la qualité de la formation initiale des enseignants et en améliorant l'environnement d'apprentissage au niveau du primaire et du premier cycle du secondaire.
  2. La promotion d’un accès équitable au premier cycle du secondaire en y augmentant l'accès pour les filles et en y promouvant l'équité grâce à des mesures favorables à leur scolarisation.
  3. Le renforcement de la gestion du secteur de l'éducation par le renforcement des capacités de suivi et d'évaluation ainsi que la coordination du secteur.

Le ministère de l'Éducation dirige le programme soutenu par le GPE en coordination avec la Banque mondiale, agent partenaire, l'Agence française de développement (AFD), agence de coordination et l'UNICEF jouant le rôle de Chef de file.

Source : World Bank Project Appraisal Document. February 2014.

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
Mise en œuvre d'un programme 2014-2018 12 400 000 12 243 001 Banque mondiale Rapport d'avancement
2008-2012 13 998 039 13 998 039 Banque mondiale Rapport d'achèvement
2004-2007 4 000 000 4 000 000 Banque mondiale  
2004-2006 5 000 000 5 000 000 Banque mondiale  
Préparation d'un programme 2012 170 000 132 212 Banque mondiale  
  TOTAL 35 568 039 35 373 252    

Le GPE a également octroyé à la Coalition des organisations Mauritaniennes pour l’Education (COMEDUC), un financement dans le cadre du Fonds de la société civile pour l’éducation, afin de soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques, notamment en termes de qualité, d’équité, de financement et de réforme dans le secteur de l’éducation.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent l'évolution générale dans le secteur de l'éducation du pays. Téléchargez ce PDF pour visualiser les progrès du pays concernant les 16 indicateurs du cadre de résultats suivis par le Secrétariat du GPE.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation

Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 11 juin 2019