L'éducation au Togo

Même si les crises au Togo ont entravé les progrès en matière d'éducation, le gouvernement a continué à montrer son engagement envers l'élaboration de stratégies d'éducation efficaces. Les progrès du système éducatif du Togo dépendent de plusieurs défis à relever, dont un accès et une équité faibles dans les zones défavorisées et rurales, des taux d'achèvement du secondaires bas, et une couverture du programme d'alphabétisation limitée.

La stratégie gouvernementale en matière d’éducation pour la période 2014-2025 est axée sur quatre éléments clés : développer une éducation de base de qualité pour parvenir à l'éducation primaire universelle d'ici 2022, étendre la couverture préscolaire dans les milieux ruraux et pauvres, développer un cycle secondaire de qualité avec des cours techniques, professionnels, et d'enseignement supérieur, et réduire le taux d'analphabétisme.

Le plan définit quatre objectifs qui permettront d’atteindre ces buts :

  1. Corriger les disparités nationales en parvenant à l'éducation primaire universelle, augmenter les taux d'achèvement aux niveaux primaire et du premier cycle du secondaire et, élaborer un second cycle de l'enseignement secondaire, une formation technique et professionnelle ainsi qu’un enseignement supérieur alignés aux besoins du marché.
  2. Renforcer l'efficacité et la qualité des services d'éducation en améliorant l'efficacité interne.
  3. Développer des partenariats efficaces en ouvrant un dialogue avec la société civile, en impliquant les syndicats et les communautés dans le processus de prise de décision, et en augmentant la participation des parents dans la gestion de l'école.
  4. Améliorer la gestion et la gouvernance du système éducatif par la mise en œuvre d'un système d'information fiable, la décentralisant de la gestion et l'augmentation de la responsabilisation et la transparence.

Le plan sectoriel de l'éducation du Togo définit plusieurs principes directeurs soulignant les actions choisies. Ceux-ci comprennent la réduction des disparités et des inégalités, la stimulation de la demande, la libéralisation de l'offre éducative et la promotion d'une culture de l'excellence.

Blogs et actualités

Un enfant fixant l'objectif. Togo. Crédit: Breezy Baldwin
18 octobre 2018
Le Secrétariat du Partenariat mondial pour l’éducation a approuvé le financement de 499 825 dollars pour aider le Togo à mener une analyse sectorielle et de réviser son plan sectoriel de l'éducation...
#FinancerLeducation #BatirLavenir
17 février 2018
Dans le cadre de la Journée du Partenariat de la Conférence de financement du GPE le 1er février 2018 à Dakar, l'Équipe de travail sur le renforcement des systèmes éducatifs du Groupe régional de...
Deux élèves réalisant des exercices à partir de leurs manuels scolaires. Crédit: GPE
23 juin 2017
Dans le cadre du « Projet éducation et renforcement institutionnel – PERI » financé par la GPE, le Togo a initié des réformes consistant notamment en la révision des programmes d’enseignement selon l...

Dernier financement

Une classe au Togo

CREDIT: ADEC Togo
Objectif de développement: Améliorer la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage dans les premières classes du primaire et renforcer l'accès et l'équité au primaire, surtout dans les préfectures défavorisées.
Allocation:27 800 000 $US
Années:2015 - 2019
Agent partenaire:BIRD
Décaissements:19 762 611 $US

En juin 2014, le GPE a approuvé un financement de 27,8 millions de dollars US pour le Togo. Ce financement vise à améliorer la qualité de l'éducation préscolaire et primaire, et augmenter l'accès et l'équité dans l'enseignement primaire.

Les trois composantes du financement sont :

  • Améliorer la qualité de l'éducation préscolaire et primaire grâce à de nouveaux programmes et manuels scolaires, la formation des enseignants, et des subventions aux écoles et à la recherche.
  • Renforcer l'accès et l'équité dans l'enseignement primaire grâce à la construction d’écoles et aux équipements scolaires, la promotion de la scolarisation des filles, et la fourniture d'uniformes et des kits sanitaires.
  • Consolider la prestation des services d'éducation grâce au renforcement des capacités des comités de gestion des écoles et du ministère de l'Éducation.

Le ministère de l'Enseignement primaire et secondaire dirige le programme avec la Banque mondiale comme agent partenaire et l'UNICEF comme agence de coordination.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
Mise en oeuvre d'un programme 2015-2019 27 800 000 19 762 611 BIRD Rapport d’avancement
2010-2014 44 898 450 44 898 450 BIRD Rapport d’achèvement
Préparation d'un plan sectoriel 2013 499 825 UNICEF
2013 250 000 238 844 UNICEF
Préparation d'un programme 2013 200 000 186 255 BIRD
  TOTAL 73 648 275 65 086 160    

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent l'évolution générale dans le secteur de l'éducation du pays. Pour les résultats plus détaillés de l'appui du GPE, veuillez consultez les rapports d'avancement dans la section sur les financements.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 03 octobre 2018