Le GPE approuve des financements d’un montant total de 20,5 millions de dollars en faveur de huit États insulaires du Pacifique
|
Un garçon de l'île de Malekula au Vanuatu. Crédit : Tom Perry / Banque mondiale
Un garçon de l'île de Malekula au Vanuatu.
Tom Perry / Banque mondiale

Washington DC, 18 février 2021 - Le Partenariat mondial pour l'éducation a approuvé de nouveaux financements pour un montant total de 20,5 millions de dollars en faveur des États fédérés de Micronésie, Kiribati, les îles Marshall, les îles Samoa, les îles Salomon, Tonga, Tuvalu et le Vanuatu destinés à améliorer l'éducation de base dans ces États insulaires du Pacifique.

Ces financements s'appuient sur l'engagement accru du GPE dans la région du Pacifique et s'ajoutent aux 6 millions de dollars précédemment alloués à ces huit pays en octobre 2020, dans le cadre de leur riposte à la COVID-19.

« Les petits États insulaires sont confrontés à des défis uniques en raison de leur taille et de leur éloignement », a déclaré Alice Albright, Directrice générale du GPE. « Ces financements contribueront à améliorer de manière équitable la qualité de l'éducation dans les pays du Pacifique et seront bénéfiques à des millions d'enfants dans la région. »

Malgré des progrès significatifs en matière d'accès à l'enseignement primaire et au premier cycle du secondaire observés dans la région, des défis subsistent. Il s’agit notamment des faibles taux de rétention des élèves au niveau du secondaire et des difficultés d’accès à l’éducation pour les enfants issus de familles à faible revenu, les enfants handicapés ou ceux vivant sur des îles éloignées. Les îles du Pacifique sont également vulnérables aux effets du changement climatique, ce qui expose leurs systèmes éducatifs aux risques liés aux conditions météorologiques extrêmes et aux catastrophes naturelles.

Le financement régional du GPE de 15 millions de dollars prévoit une allocation de 2,5 millions de dollars à chacun des Etats que sont Kiribati, les îles Marshall, les Samoa, les îles Salomon, les îles Tonga et Tuvalu. Il vise à soutenir la mise en œuvre du cadre régional pour l'éducation des pays du Pacifique (PacRef) et renforcer la coopération et l'intégration régionales. Ce financement sera bénéfique aux 15 États membres du PacRef, car il contribuera à améliorer la pertinence et la qualité de l'éducation, à faciliter l’accès des enfants à un large éventail de programmes éducatifs, à stimuler la réussite des élèves et à améliorer le professionnalisme des enseignants. L'agent partenaire de ce financement régional est la Banque asiatique de développement.

Les États fédérés de Micronésie recevront également un financement de 2,5 millions de dollars pour la mise en œuvre d’un système d’éducation préscolaire obligatoire d'un an pour les enfants âgés de 5 ans. Le financement permettra la rénovation des salles de classe d'éducation de la petite enfance, l'élaboration d'une stratégie d'alimentation scolaire, la formation continue des enseignants, la fourniture de matériel d'enseignement et d'apprentissage et la promotion de l'engagement des parents et de la communauté. L'UNICEF est l'agent partenaire du GPE dans le cadre de ce financement.

Les 3 millions de dollars alloués au Vanuatu vise à soutenir le développement professionnel des enseignants et l'éducation inclusive, notamment pour les enfants handicapés. Cette allocation inclut 1 million de dollars du fonds à effet multiplicateur du GPE, un mécanisme innovant qui permet de lever, pour chaque dollar investi, près de quatre fois les fonds en financement externe de partenaires de développement, tels que les banques régionales et multilatérales de développement, les donateurs bilatéraux et les fondations philanthropiques. Save the Children Australie est l'agent partenaire du GPE dans le cadre de la mise en œuvre de ce financement au Vanuatu.

###

Notes aux éditeurs

La campagne de financement récemment lancée par le GPE, baptisée « Lève la main », invite les dirigeants du monde à faire des promesses de financements d’un montant total d’au moins 5 milliards de dollars pour les cinq prochaines années, pour aider le GPE à transformer l’éducation dans 90 pays et territoires abritant plus d’un milliard d’enfants.

La campagne sera clôturée par une conférence d'annonces de contributions mi-2021, co-organisée par le Premier ministre britannique Boris Johnson et le président du Kenya, Uhuru Kenyatta.

À propos du Partenariat mondial pour l’éducation

Le GPE est un engagement commun à mettre fin à la crise mondiale de l’apprentissage. Nous mobilisons des partenaires et des fonds pour aider près de 70 pays à faible revenu à transformer leurs systèmes éducatifs, afin que chaque fille et chaque garçon puisse y bénéficier de l'éducation de qualité nécessaire pour libérer son potentiel et lui assurer de contribuer à la construction d’un monde meilleur.

Responsable média

Tamara Kummer – tkummer@globalpartnership.org, + 33 7 82 26 07 18

Un garçon de l'île de Malekula au Vanuatu. Crédit : Tom Perry / Banque mondiale
Un garçon de l'île de Malekula au Vanuatu.
Tom Perry / Banque mondiale
Financement
Donateurs: Australie

Dernières actualités