Le Partenariat mondial rejoint une coalition mondiale en faveur de l'éducation des filles

Des centaines de millions de dollars US promis pour le nouvel engagement à l’action en faveur des filles de l’Initiative mondiale Clinton (CGI)

New York, 24 september 2014 – Le Partenariat mondial pour l’éducation a annoncé aujourd’hui qu’il se joignait à une large coalition dont le double objectif est de conduire davantage de filles du monde entier sur le chemin de l’école et de donner à leur apprentissage un niveau de réussite encore jamais atteint.

L’engagement à l’action appelé « Girls Charge » a été dévoilé aujourd'hui, lors de l’assemblée annuelle 2014 de l’Initiative mondiale Clinton, par l’ancienne Secrétaire d’État Hillary Rodham Clinton et Julia Gillard, ancien Premier Ministre de l’Australie, aujourd’hui Présidente du Conseil d’administration du Partenariat mondial pour l’éducation. C’est un engagement à l’action de CGI pour la Brookings Institution et 29 organisations partenaires.

« L’un des objectifs stratégiques du Partenariat mondial est que toutes les filles des pays que nous soutenons achèvent le cycle primaire et puissent poursuivre leurs études dans le cycle secondaire dans un environnement d'apprentissage sécurisé et encourageant » a déclaré Mme Gillard. « Nous sommes ravis que ‘Girls Charge’ puisse sensibiliser davantage, enthousiasmer et favoriser une aide pour le bien-être futur de millions de filles, ainsi que des sociétés dans lesquelles elles vivent. »

Grâce à « Girls Charge », des organisations non gouvernementales, des fondations, des gouvernements et d'autres, s'engagent à travailler au cours des cinq prochaines années sur les questions fondamentales liées à l’éducation des filles : aider celles-ci à suivre et achever les cours des cycles primaire et secondaire, sécuriser davantage les écoles, améliorer la qualité de leur apprentissage, soutenir leur intégration dans l’enseignement supérieur et l’emploi, et aider les leaders locaux à exceller dans cette tâche sur le terrain. Les partenaires de la coaltion ont collectivement engagé plusieurs millions de dollars pour des programmes qui toucheront des millions de filles dans le monde entier.

Au cours des 12 dernières années, le Partenariat mondial pour l’éducation et ses partenaires ont contribué à la scolarisation d’environ 10 millions de filles, dont 8 millions entre 2011 et 2014.

En finançant des plans sectoriels de l’éducation nationaux qui font de l’éducation des filles une priorité, le Partenariat mondial vise une augmentation du taux d’achèvement du cycle primaire des filles dans les pays en développement partenaires. L’objectif est donc de faire passer celui-ci de 74 % à 84 % entre 2015 et 2018, ce qui signifierait 2,5 millions de filles en plus qui termineraient ce cycle. Sur cette même période de quatre ans, l’aide du Partenariat mondial aux pays en développement garantira une augmentation de 10 % du taux d’achèvement des filles dans le premier cycle du secondaire, pour passer de 44 % à 54 %, soit un différentiel de 2 millions de filles.

En janvier 2015, le Partenariat mondial lancera également son nouveau modèle de financement qui incitera les pays en développement partenaires à recueillir des données plus nombreuses et de meilleure qualité, dont des données sur l’accès des filles à une éducation de base de qualité et sur les résultats de leur apprentissage. La mise à disposition de ces données permettra d'améliorer de façon significative la planification et l'exécution en matière d'éducation.

_______________________________________________________________________________

Le Partenariat mondial pour l'éducation est constitué de près de 60 gouvernements de pays en développement, de gouvernements bailleurs, d’organisations de la société civile ou non gouvernementales, d’organisations d’enseignants, d’organisations internationales et du secteur privé, ainsi que de fondations, dont la mission conjointe est de galvaniser et coordonner l’effort mondial pour parvenir à une éducation de qualité pour tous les enfants, et en priorité pour les plus défavorisés et les plus vulnérables. Le Partenariat mondial pour l’éducation a alloué 3,9 milliards $US au cours des dix dernières années en soutien aux réformes du secteur de l'éducation de certains des pays les plus pauvres du monde.

L’Initiative mondiale Clinton a été créée en 2005 par le Président Bill Clinton. Sous l’égide de la Fondation Clinton, elle invite les leaders mondiaux à élaborer et mettre en œuvre des solutions aux problèmes les plus urgents dans le monde. Les assemblées annuelles de la CGI ont réuni plus de 180 chefs d’État, 20 lauréats du Prix Nobel et des centaines de Directeurs, Présidents de fondations et d’ONG, des philanthropes de premier ordre et des membres des médias. À ce jour, les membres de la communauté de la CGI ont pris plus de 2 900 engagements qui permettent déjà d’améliorer la vie de plus de 430 millions de personnes dans 180 pays.

Égalité des genres

Dernières actualités