Le Partenariat mondial pour l'éducation débloque 17 millions de dollars supplémentaires pour soutenir les activités de plaidoyer des organisations de la société civile
|
Des membres de la plateforme de partenariat, constituée de plus de 40 organisations dont des fondations du secteur privé, des agences des Nations Unies, des consortiums mondiaux et des OSC. Ici à Dakar au Sénégal, le 1er février 2018. Crédit : GPE/Heather Shuker
Des membres de la plateforme de partenariat, constituée de plus de 40 organisations dont des fondations du secteur privé, des agences des Nations Unies, des consortiums mondiaux et des OSC. Ici à Dakar au Sénégal, le 1er février 2018
Credit:
GPE/Heather Shuker

Le 2 septembre 2021, le Partenariat mondial pour l'éducation (GPE) a approuvé un financement de 17,3 millions de dollars supplémentaires en faveur de l’Éducation à voix haute, destiné à soutenir le travail de plaidoyer et de responsabilité sociale des coalitions nationales de la société civile œuvrant dans le secteur de l'éducation.

Avec l’allocation initiale de 55,5 millions de dollars US, ce nouveau financement porte le total des fonds disponibles pour l’Éducation à voix haute à 72,8 millions de dollars US.

Mis en œuvre par Oxfam IBIS, l’Éducation à voix haute est le plus grand fonds au monde dédié à soutenir le rôle de la société civile dans l'élaboration des politiques éducatives, afin de mieux répondre aux besoins des communautés, tout en accordant une attention prticulière aux besoins des personnes les plus vulnérables et marginalisées.

Ce financement supplémentaire permettra aux organisations de la société civile de plus de 60 pays de continuer à jouer un rôle essentiel dans la promotion d'une éducation équitable comme priorité politique clé, en particulier dans le contexte actuel, marqué par la pandémie en cours, qui pose des défis uniques pour offrir une éducation de qualité à des millions d’enfants à travers le monde.

Entre 2020 et 2021, l’Éducation à voix haute a soutenu la participation de 54 coalitions nationales aux dialogues sur les politiques sectorielles de l'éducation, leur permettant de contribuer aux décisions politiques prises par leurs pays respectifs.

Ce financement supplémentaire permettra à davantage de coalitions nationales de renforcer la transparence, la responsabilité et la participation civique dans le secteur de l'éducation, contribuant ainsi à la transformation du système éducatif, pierre angulaire du GPE 2025, le plan stratégique du GPE pour la période 2021-2025.

En savoir plus sur le soutien du GPE aux activités de plaidoyer et de responsabilité sociale.

Des membres de la plateforme de partenariat, constituée de plus de 40 organisations dont des fondations du secteur privé, des agences des Nations Unies, des consortiums mondiaux et des OSC. Ici à Dakar au Sénégal, le 1er février 2018. Crédit : GPE/Heather Shuker
Des membres de la plateforme de partenariat, constituée de plus de 40 organisations dont des fondations du secteur privé, des agences des Nations Unies, des consortiums mondiaux et des OSC. Ici à Dakar au Sénégal, le 1er février 2018
Credit:
GPE/Heather Shuker

Dernières actualités