Le Partenariat mondial pour l'éducation octroie 68 millions de dollars pour la riposte du secteur de l'éducation à la pandémie de coronavirus (COVID-19)
|
Au Rwanda, Umuhoza Dative, 11 ans, étudie à la maison en raison de la fermeture des écoles due au coronavirus, en écoutant chaque jour ses cours à la radio. Crédit: UNICEF/Kanobana

Washington, DC, 20 mai 2020 – Le Partenariat mondial pour l'éducation (PME) a alloué un premier montant de 60 millions de dollars pour cinq nouveaux financements destinés à soutenir l'éducation de jusqu'à 30,5 millions d'enfants touchés par les fermetures des écoles à cause du coronavirus au Ghana, au Malawi, au Mozambique, au Rwanda et en Zambie, ainsi que 7,5 millions de dollars pour garantir aux pays de bénéficier des meilleures possibilités et pratiques en matière d'apprentissage.

Les écoles restent fermées pour plus de 786 millions d'enfants dans les pays en développement, qui étaient déjà confrontés à une profonde crise de l'apprentissage avant le début de la pandémie. Les fermetures d'écoles aggraveront les inégalités existantes, les filles et les enfants défavorisés risquant de subir de plus grandes pertes en matière d'apprentissage. Les conséquences économiques de la pandémie présentent également un grand risque de voir des millions d'enfants parmi les plus vulnérables ne plus reprendre leurs études lorsque les écoles rouvriront.

« Même de brèves interruptions de scolarité peuvent avoir un impact dévastateur, en particulier pour les filles et les enfants les plus marginalisés », a déclaré Alice Albright, Directrice générale du PME. « Les financements du PME destinés à la riposte du secteur de l'éducation à la pandémie de COVID-19 aideront nos pays partenaires à garantir que toutes les filles et tous les garçons puissent continuer à apprendre grâce à des options d'enseignement à distance qui atteignent véritablement tout le monde, et soutiendront les enseignants et les écoles, afin que les enfants les plus vulnérables ne soient pas laissés pour compte. »

Le premier financement en faveur du Rwanda a été approuvé moins d'un mois après l’annonce du PME de mettre 250 millions de dollars à la disposition des pays en développement pour les aider à faire face aux impacts immédiats et à long terme des fermetures d'écoles et ainsi limiter la propagation de la pandémie. Les cinq financements stimuleront les efforts des gouvernements à garantir aux enfants de continuer à apprendre pendant cette période de fermeture des écoles, aideront les enseignants et les parents à assurer un apprentissage de qualité à la maison et à répondre aux besoins psychosociaux des enfants, et prépareront les écoles à rouvrir en toute sécurité. Les fonds du PME garantiront que l'apprentissage à distance atteigne les enfants les plus vulnérables et défavorisés, notamment les filles, les enfants ayant des besoins spéciaux, ceux atteints d’un handicap et ceux n’ayant pas accès à l'électricité ou à une connexion Internet.

Le Ghana recevra 15 millions de dollars pour soutenir l'apprentissage continu, et la remise en marche et la résilience du système éducatif. Cela permettra de financer l'apprentissage à distance via la radio et la télévision, des services d'assistance en ligne et hors ligne pour soutenir les enseignants et les apprenants, et une plateforme numérique destinée à rendre les ressources pédagogiques facilement accessibles. Des ressources éducatives sur supports numériques seront fournies aux élèves ayant des besoins spéciaux, aux filles issues de milieux défavorisés et aux enfants des zones rurales et des familles à faible revenu. Une fois les écoles rouvertes, une campagne de rentrée scolaire encouragera les enfants à risque, en particulier les filles, à se réinscrire, et des cours de soutien seront fournis aux élèves défavorisés. Le financement permettra également de former des enseignants à fournir un soutien psychosocial aux élèves, aux parents et aux communautés. La Banque mondiale est l'agent partenaire du PME au Ghana.

Au Malawi, le financement de 10 millions de dollars soutiendra les efforts du gouvernement à garantir que les initiatives d’enseignement à distance soient accessibles aux élèves. Les fonds du PME seront utilisés pour acheter des radios et des tablettes solaires pour soutenir des solutions d'apprentissage numérique innovantes pour les enfants vulnérables ayant un accès limité à l'électricité. Une ligne téléphonique gratuite sera mise à disposition pour offrir un soutien supplémentaire aux élèves et aux parents ayant des difficultés avec les cours. Alors que les écoles sont fermées, les enseignants et les responsables de l'éducation recevront des conseils et une formation sur la façon d'enseigner à distance, et des campagnes de sensibilisation du public encourageront les parents à soutenir l'apprentissage à domicile. Une fois les écoles rouvertes, le financement aidera à préparer les enseignants et à fournir un soutien supplémentaire pour permettre aux élèves de se rattraper, grâce à des évaluations, des cours accélérés et d’autres opportunités de seconde chance. L'UNICEF est l'agent partenaire du PME au Malawi.

Au Mozambique, un financement du PME de 15 millions de dollars aidera le ministère de l'Éducation à mettre en place une équipe de gestion de crise, à fournir des programmes d'enseignement à distance par la radio, la télévision et Internet, et à assurer un soutien psychosocial aux enfants souffrant de stress, d'anxiété et de traumatisme causés par la fermeture des écoles. Lorsque les écoles rouvriront, des manuels seront redistribués dans les endroits prioritaires et des cours de rattrapage cibleront les élèves qui ont pris du retard, notamment ceux ayant des besoins éducatifs spéciaux. L'agent partenaire du PME au Mozambique est l'UNICEF.

Au Rwanda, le financement de 10 millions de dollars soutiendra un programme d’enseignement par la radio et la télévision, l'apprentissage en ligne, ainsi qu'une campagne publique pour prévenir les violences sexistes et les grossesses chez les adolescentes. Le financement aidera également les écoles au moment de leur réouverture en les équipant d'installations de lavage des mains, en fournissant des repas aux enfants à risque et en formant les enseignants à la sécurité dans les écoles. Une campagne de rentrée des classes sera également lancée pour éduquer les élèves et les communautés sur la prévention des maladies et assurer le retour à l'école des enfants les plus vulnérables, notamment les filles et les enfants handicapés. L'agent partenaire du PME au Rwanda est la Banque mondiale.

En Zambie, le financement de 10 millions de dollars servira à développer des programmes d'apprentissage par la radio et à fournir des radios aux enfants défavorisés. Bien que les écoles restent fermées, les capacités des enseignants à fournir un soutien à distance, à surveiller la continuité de l'apprentissage et à fournir un soutien psychosocial aux élèves seront renforcées. Pour préparer la réouverture des écoles, le financement soutiendra l’élaboration de directives spécifiques relatives à la sécurité dans les écoles et la mise en place de points d'eau potable dans 150 écoles. L'agent partenaire du PME en Zambie est l'UNICEF.

Pour garantir aux pays de bénéficier d'un partage des meilleures pratiques en termes d’apprentissage durant cette période et pour assurer en particulier l'apprentissage des filles et des enfants ayant des besoins spéciaux et des handicaps, le PME a également approuvé un financement initial de 7,5 millions de dollars pour le développement, la diffusion et la mise en œuvre d’approches d'apprentissage à l’échelle régionale et mondiale. Cette initiative sera mise en œuvre conjointement par l'UNESCO, l'UNICEF et la Banque mondiale pour appuyer les plans de riposte des gouvernements.

###

Note aux éditeurs :

Les demandes de financements sont basées sur les plans de riposte du secteur de l'éducation à la pandémie de coronavirus (COVID-19) élaborés par chaque pays. Le PME avait précédemment octroyé 8,8 millions de dollars pour aider 87 pays à élaborer ces plans.

Depuis qu'il a mis 250 millions de dollars à la disposition des pays en développement le 1er avril, le PME a reçu 38 demandes de financement pour un total de 425 millions de dollars, et 14 pays supplémentaires ont exprimé leur intention de demander des financements, ce qui porte la totalité des requêtes de financement à près de 488 millions de dollars.

À propos du Partenariat mondial pour l'éducation

Le Partenariat mondial pour l'éducation soutient près de 70 pays en développement pour veiller à ce que chaque enfant reçoive une éducation de base de qualité, en donnant la priorité aux plus pauvres, aux plus vulnérables et à ceux qui vivent dans des pays touchés par la fragilité ou des conflits. Le PME mobilise des financements en faveur de l'éducation et aide les pays en développement à mettre en place des systèmes éducatifs efficaces fondés sur une planification et des politiques basées sur des données factuelles.

Contact médias :

Breanna Ridsdel – bridsdel@globalpartnership.org +1 202 458 2842

Au Rwanda, Umuhoza Dative, 11 ans, étudie à la maison en raison de la fermeture des écoles due au coronavirus, en écoutant chaque jour ses cours à la radio. Crédit: UNICEF/Kanobana
Financement

Dernières actualités