A student writing on the blackboard in his classroom. Credit: UNICEF/Djibouti/2018/0054/Noorani

Partenaire depuis :

Financements reçus : 33 481 428 $US

Éligibilité aux financements :

  • Multiplicateur
  • Renforcement des capacités du système
  • Transformation du système

Pacte de partenariat

Priorité : garantir l’achèvement de l’enseignement fondamental et la transition vers l’enseignement secondaire pour tous les enfants en réduisant les disparités régionales et les inégalités pour une éducation inclusive et équitable.

Autres documents clés

Transformer l’éducation à Djibouti

Les autorités de Djibouti considèrent que l’éducation est essentielle à la croissance et au développement humain. Par conséquent, le pays a placé ce secteur au centre de sa politique de développement. En 2000, il a engagé une réforme du secteur de l’éducation dans le but d’en améliorer l’accès, la qualité et la pertinence.

Malgré des avancées, l’accès à l’éducation à Djibouti reste l’un des principaux problèmes du pays, de même que la qualité de l’enseignement, la disponibilité des supports pédagogiques et les disparités entre les genres, entre les zones géographiques ou dues au statut socioéconomique.

Le plan sectoriel de l’éducation (2010-2019) de Djibouti comprends six principaux objectifs :

  1. Développer l’offre d’éducation préscolaire en collaboration avec le secteur privé, les associations et les institutions publiques, ciblant les élèves des zones rurales et issus de milieux défavorisés.
  2. Atteindre un taux de scolarisation de 100 % dans le primaire et de 79 % dans le premier cycle du secondaire d’ici à 2019.
  3. Supprimer les disparités entre les sexes dans le primaire et le secondaire, et parvenir à l’égalité filles-garçons d’ici à 2019.
  4. Faire en sorte que tous les élèves maîtrisent au moins 75 % des compétences définies par le programme scolaire en langues, en mathématiques, en sciences et dans le domaine de la vie courante.
  5. Réformer l’enseignement secondaire ainsi que la formation technique et professionnelle pour qu’ils répondent aux besoins du marché du travail.
  6. Améliorer les pratiques de gouvernance à tous les niveaux pour assurer l’efficacité et l’efficience de la gestion et de l’utilisation des services.

Parcours de réussite

Djibouti : donner aux enfants réfugiés la chance d’aller à l’école

  • Djibouti accueille environ 35 000 personnes en situation d’urgence, dont plus de 23 000 réfugiés et 11 000 demandeurs d'asile - principalement originaires de Somalie, d'Éthiopie et du Yémen - dont près de 40 % sont des enfants en âge d'aller à l'école.
  • Pour aider le pays à assurer l’accès et l’inclusion des enfants réfugiés dans le système national, le GPE et ses partenaires, dont la Banque mondiale et Education Above All, soutiennent la mise en œuvre du Projet de renforcement des opportunités d’apprentissage (PRODA) financé à hauteur de 30,35 millions de dollars (dont 11,55 millions du GPE).
  • Le programme permet également de renforcer les capacités de gestion du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle.

Financements

(dernière mise à jour le 21 avril 2024)

 
  • Type : Renforcement des capacités du système

    Années : 2023 - 2024

    Allocation : 105 530 $US

    Utilisation : 42 057 $US

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Mise en œuvre d'un programme et multiplicateur

    Années : 2020 - 2025

    Allocation : 12 500 000 $US

    Utilisation : 9 830 708 $US

    Agent partenaire : Banque mondiale

  • Type : Préparation d'un plan sectoriel

    Années : 2020 - 2024

    Allocation : 450 000 $US

    Utilisation : 439 024 $US

    Agent partenaire : UNICEF

Connaissances et innovation

Infos et derniers blogs