Riposte à la COVID-19

Allocation : US$3.5 million

Années : 2020-2021

Agent partenaire : UNICEF

Document clé : Requête de financement et document de programme

Le financement de 3,5 millions de dollars soutiendra :

  • la fourniture de matériel d'apprentissage et des ressources supplémentaires aux groupes vulnérables de l'arrière-pays, les personnes vivant dans les régions côtières éloignées, afin d'assurer la continuité de l'apprentissage pour ceux qui ne peuvent pas accéder aux outils numériques. Ce matériel sera constitué de modules d'apprentissage à domicile, de cours interactifs diffusés à la radio et à la télévision, des clés USB contenant des cours adaptés à différents niveaux, des alternatives bilingues pour les réfugiés vénézuéliens et des conseils aux enseignants et aux parents sur leur utilisation ;
  • l'amélioration de l'accès aux offres d'apprentissage en ligne pour les communautés vulnérables de la capitale, à travers la mise à disposition d'une infrastructure Internet et d'un accès aux plateformes numériques, ainsi que des appareils et une formation pour les enseignants et les responsables de l'éducation, afin de soutenir l'offre d'apprentissage en ligne ;
  • la mise en place de disposition visant à assurer le bien-être et la sécurité des enfants après la réouverture des écoles grâce à des programmes de sensibilisation et des campagnes médiatiques, un soutien psychosocial, des programmes d'hygiène et d'assainissement, la fourniture d'équipements de protection dans les zones vulnérables et l'organisation de rondes d'assainissement dans toutes les écoles ;
  • l'évaluation des pertes en termes d'apprentissage pour combler les lacunes causées par la pandémie.

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF au Guyana a également reçu un financement du GPE de 70 000 $ US destiné à aider le ministère de l'Éducation à planifier sa riposte à la pandémie de coronavirus (COVID-19).

L'éducation au Guyana

Au cours des dix dernières années, le Guyana a accompli d'importants progrès en termes d'amélioration de l'accès à l'éducation à tous les niveaux, d'augmentation du nombre d'enseignants formés, de développement de l'accès à la technologie interactive - aux ordinateurs notamment - et de modernisation des installations matérielles.

Malgré ces avancées, le système éducatif du pays se trouve encore actuellement dans un processus de redressement suite à des années de sous-investissement. Il est confronté à de nombreux problèmes, notamment la qualité et l’équité des services d’éducation de la petite enfance, la qualité de l’enseignement et l’accès à des données fiables en matière d’éducation.

De 2006 à 2012, les allocations du secteur public en faveur à l’éducation étaient en moyenne de 3,8 % du PIB.

Le Plan sectoriel de l’éducation (PSE) 2014–2018 du Guyana mets en avant deux priorités :

  • améliorer les résultats d’apprentissage pour tous les niveaux d’éducation et tous les sous-groupes.
  • réduire les disparités en termes de résultats de l’apprentissage entre les sous-groupes, notamment entre les élèves des établissements du littoral et ceux de l'arrière-pays. Les résultats d’apprentissage prioritaires sont les compétences en lecture et en calcul, suivis par ceux en sciences et en technologie.

Les indicateurs des résultats du plan incluent notamment :

  • l'augmentation du pourcentage des élèves de niveau 4 disposant des compétences en alphabétisme à 50 % d'ici 2018
  • l'augmentation de la proportion des élèves de niveau 6 qui obtiennent 50 % ou plus dans les matières de base à 40 %.
  • l'augmenter du pourcentage d'élèves qui réussissent les tests en mathématiques, en anglais et en sciences dans les écoles secondaires publiques à 60 %.

Le PSE adopte une variété de stratégies pour répondre aux problèmes de qualité et d’équité telles que le renforcement des programmes de lecture et de calcul, l'augmentation du nombre d’enseignants formés, l'amélioration de l’environnement scolaire, le ciblage des interventions sur les groupes défavorisés et le renforcement de la gouvernance et de la gestion du secteur.

Infos et derniers blogs

Dernier financement

Des élèves partageant un livre pendant un cours de lecture à l’école d’Annai au Guyana.

Des élèves partageant un livre pendant un cours de lecture à l’école d’Annai au Guyana.

CREDIT: GPE/Daisuke Kanazawa
Objectif de développement: améliorer les conditions d'apprentissage en maternelle dans certaines régions ; encourager l'apprentissage assisté par la technologie au niveau du primaire et améliorer la fonctionnalité du système d'information sur la gestion de l'éducation à l'échelle nationale.
Allocations: 7 000 000 $US
Années: 2021-2024
Agent partenaire: WB
Utilisation: 0 $US

Le plan sectoriel de l'éducation du Guyana, soutenu par un financement de 7 millions de dollars, est un programme de trois ans constitué d'un financement pour la mise en œuvre de 2,5 millions de dollars et d'un financement du fonds à effet multiplicateur du GPE de 4,5 millions de dollars.

Le programme soutient le Plan sectoriel de l’éducation 2021-2025 du Guyana, qui vise à améliorer la gouvernance et la responsabilité, les performances à tous les niveaux, ainsi que l’efficacité du système éducatif, tout en réduisant les inégalités.

Les trois principaux composantes du programme sont :

  1. Améliorer les conditions d'apprentissage au niveau de la maternelle dans les régions ciblées. Pour y parvenir, le programme prévoit de :
    • Soutenir la formation des enseignants pour améliorer la pédagogie et la mise en œuvre du nouveau programme dans les niveaux 1 et 2 de la maternelle, afin de contribuer à une transition réussie des élèves de la maternelle au primaire. Cette sous-composante prévoit également un programme de mentorat pour assurer le suivi et l’observation des enseignants en situation de classe, afin de mesurer l’évolution des améliorations des pratiques d'enseignement ;
    • Financer l’acquisition et la contextualisation de matériels d’apprentissage pour les adapter à l’âge des élèves dans certaines régions de l’arrière-pays et dans certaines zones fluviales pour soutenir le déploiement du nouveau programme au niveau de la petite enfance ;
    • Former les principaux intervenants de la chaine éducative pour améliorer les capacités en littératie et en numératie des enfants. Cette activité s'appuie sur le projet pilote financé par le précédent programme du GPE dans le pays. Le gouvernement prévoit d'étendre ces activités à d'autres régions du pays avec ses propres fonds.
  1. Encourager l'apprentissage assisté par la technologie au niveau du primaire dans les régions ciblées. Il s'agira ici de :
    • mettre en œuvre des programmes d’apprentissage sur tablettes pour soutenir l’apprentissage des mathématiques et de la lecture des élèves de CE 2. Des tablettes équipées de logiciels seront fournies à la moitié des élèves de CE 2, et les enseignants seront formés à l'utilisation des tablettes et des logiciels d'un point de vue pédagogique et technique ;
    • créer des salles de classe intelligentes pour soutenir l'apprentissage. 10 salles de classe de CE 2 sélectionnées dans les zones urbaines et rurales seront équipées de tableaux intelligents, de tablettes et de projecteurs. De plus, les enseignants seront formés à l'utilisation de ces outils dans le cadre de leurs cours quotidiens.
  2. Améliorer la fonctionnalité du système d'information sur la gestion de l'éducation au niveau national (SIGE) pour soutenir la gestion du système éducatif grâce à de meilleures données, et notamment :
    • Soutenir le développement et le déploiement d'un SIGE au niveau national en finançant l'acquisition du matériel nécessaire et la formation des chefs d'établissements, des enseignants du primaire et du secondaire, des responsables régionaux de l'éducation et de l'Unité centrale de planification du ministère de l'Éducation ;
    • Soutenir la gestion, le suivi et l'évaluation des projets.

Le programme est partiellement aligné sur les systèmes nationaux de financement et de planification. Il sera audité par l'Auditeur général du Guyana et des informations sur sa mise en œuvre seront incluses dans les rapports sectoriels préparés par le ministère de l'Éducation.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire  
COVID-19 2020-2021 3 500 000 931 116 UNICEF  
Mise en œuvre d'un programme et multiplicateur 2021-2024 7 000 000 0 WB  
Mise en œuvre d'un programme 2015-2018 1 698 273 1 698 273 WB Rapport d'achèvement
2004-2012 32 919 857 32 919 857 WB Rapport d'achèvement
Préparation d'un plan sectoriel 2013-2015 250 000 227 695 WB  
Préparation d'un programme 2020-2021 200 000 54 688 WB  
2013-2015 200 000 193 467 WB  
  Total 45 768 130 36 025 096    
Dernière mise à jour : 08 septembre 2021

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès globaux réalisés dans le secteur de l'éducation au Guyana et les données du GPE montrent les progrès réalisés par le pays pour 16 des indicateurs suivis dans le cadre de résultats du GPE.

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux de non-scolarisation

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 09 septembre 2021