Un élève de 2e année à l'école primaire d’Arapaima à Lethem dans la Région 9 au Guyana. Crédit : GPE/Kelley Lynch

Partenaire depuis :

Financements reçus : 51 124 630 $US

Éligibilité aux financements :

  • Multiplicateur
  • Renforcement des capacités du système
  • Transformation du système

Pacte de partenariat

Priorité : promouvoir un apprentissage équitable en renforçant un leadership pédagogique efficace et adapté à la culture ; et en améliorant la responsabilisation au niveau des districts et des écoles.

Autres documents clés

Agence de coordination : UNICEF

Responsable au GPE : Alexandra Solano Rocha

Transformer l’éducation au Guyana

Le gouvernement du Guyana a exprimé son engagement ferme à améliorer les systèmes éducatifs, soulignant l'importance de l'éducation pour permettre à la société guyanaise de s'adapter à l'évolution des besoins et des demandes.

En 2022, le président Irfaan Ali s’est engagé à augmenter les dépenses d’éducation à 6 % du PIB du Guyana et à 20 % du budget national. Investir dans le secteur de l’éducation est essentiel pour relever une série de défis auxquels le pays est actuellement confronté.

Bien que l’enseignement primaire et secondaire soit gratuit, les coûts associés à la fréquentation scolaire sont à l'origine des faibles taux de rétention des élèves actuels, les élèves étant socio-économiquement défavorisés et ceux de sexe masculin étant particulièrement vulnérables au décrochage scolaire.

Les taux de réussite dans le pays restent également faibles, moins de 50 % des élèves réussissant l'évaluation nationale d'anglais et de mathématiques en deuxième année, et encore moins aux évaluations de quatrième année.

Pour relever ces défis, le Plan sectoriel de l’éducation 2021-2025 du pays a pour objectif d'offrir des opportunités d’éducation de qualité pour tous. Pour y parvenir, 5 objectifs stratégiques y sont définis :

  1. Améliorer la gouvernance et la responsabilité ;
  2. Améliorer les performances à tous les niveaux ;
  3. Améliorer l’efficacité du système éducatif ;
  4. Réduire les inégalités dans l’éducation ;
  5. Contribuer à l’apprentissage tout au long de la vie et à l’employabilité.

Le plan rappelle également l’importance du suivi et de l’évaluation, en soulignant son importance pour la responsabilité et la transparence, ainsi que pour garantir que les politiques et les programmes soient fondés sur des données.

Outre le plan sectoriel de l'éducation, le Guyana a également élaboré un Pacte de partenariat avec le GPE. Le pacte est conçu pour soutenir la transformation continue du système éducatif du pays.

Constatant que les chefs de district et d’établissements scolaires manquent d’opportunités d’orientation claires, de formation et de développement professionnel, le pacte vise à résoudre ces problèmes.

Le pacte de partenariat du Guyana a comme priorité de : « Renforcer le leadership pédagogique au niveau des districts et des écoles, en promouvant un apprentissage équitable à travers le renforcement d'un leadership pédagogique efficace et adapté à la culture et en améliorant la responsabilité au niveau des districts et des écoles. »

Parcours de réussite

Guyana : combler le déficit d'apprentissage des élèves les plus vulnérables

  • Avec des services éducatifs en deçà des normes nationales, l’éducation de la petite enfance dans les régions de l’arrière-pays et les zones fluviales du Guyana était confrontée à de graves problèmes de qualité et d’équité.
  • Dans ces régions, un pourcentage élevé d'enseignants n'étaient pas formés, utilisaient du matériel didactique inadéquat et s’occupaient d’enfants dont les parents avaient un niveau d'instruction assez bas.
  • Avec le soutien du GPE, le gouvernement a pu combler les lacunes en termes d’apprentissage des enfants les plus jeunes et les plus vulnérables vivant dans les régions reculées. Désormais, les élèves les plus marginalisés apprennent au même rythme que leurs égaux des autres régions.

Financements

(dernière mise à jour le 18 juin 2024)

 
  • Type : Transformation du système

    Années : 2024 - 2028

    Allocation : 5 000 000 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : IADB

  • Type : Préparation d'un programme

    Années : 2023 - 2024

    Allocation : 200 000 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : IADB

  • Type : Mise en œuvre d'un programme et multiplicateur

    Années : 2021 - 2025

    Allocation : 7 000 000 $US

    Utilisation : 6 991 344 $US

    Agent partenaire : Banque mondiale

Infos et derniers blogs