Salle de classe à l’école Maseru Qoaling, Lesotho (2009). Crédit: World Bank / John Hogg

Partenaire depuis :

Financements reçus : 50 079 587 $US

Éligibilité aux financements :

  • Multiplicateur
  • Renforcement des capacités du système
  • Transformation du système

Pacte de partenariat

Priorité : améliorer la qualité de l’éducation pour améliorer les résultats d’apprentissage dans l’éducation de base, en accordant une attention particulière aux enfants les plus marginalisés.

Autres documents clés

Agence de coordination : UNICEF

Responsable au GPE : Esohe Joan Eigbike

Transformer l’éducation au Lesotho

Le Lesotho a rendu l’enseignement primaire gratuit et obligatoire en 2010, ce qui a entraîné une hausse des inscriptions. Cependant, le taux de scolarisation dans le secondaire reste faible, en raison de l'insuffisance des infrastructures scolaires, du coût des frais de scolarité et des fournitures scolaires et d'un intérêt limité pour la scolarisation des enfants dans certaines régions.

À la base, l’accès limité à une éducation de la petite enfance de qualité en milieu scolaire a affecté la préparation des enfants à l’apprentissage.

L’évaluation nationale du Lesotho de 2021 montre que seuls 40 % des élèves de 4e année possédaient des compétences de base en lecture, écriture et calcul.

Le gouvernement travaille avec le GPE et d’autres partenaires pour améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage afin d’améliorer les acquis de l’éducation de base, en se concentrant sur les apprenants les plus marginalisés.

Le Pacte de partenariat du Lesotho marque l’engagement du pays à réaliser un changement durable à grande échelle en garantissant que tous les enfants acquièrent des compétences de base en lecture, écriture et calcul. La réforme prioritaire vise trois résultats :

  1. Un accès plus équitable à l'éducation de la petite enfance pour améliorer la préparation à l'école ;
  2. Une amélioration de la qualité et de l’efficacité de l’enseignement primaire et du premier cycle du secondaire pour de meilleurs résultats d’apprentissage ; et
  3. Une amélioration de la production de données probantes pour soutenir l’apprentissage et renforcer les politiques et la planification de l’éducation.

Parcours de réussite

Développer l’éducation inclusive : donner de la visibilité aux enfants vivant avec un handicap au Togo, au Lesotho et au Vietnam

Malgré l’attention croissante accordée à l’éducation inclusive dans le monde, les enfants vivant avec un handicap sont encore souvent laissés de côté. Découvrez comment les coalitions nationales pour l’éducation au Togo, au Lesotho et au Vietnam travaillent pour qu'ils soient inclus dans les politiques et les actions en faveur de l’éducation.

Financements

(dernière mise à jour le 15 juin 2024)

 
  • Type : Multiplicateur

    Années : 2024 - 2026

    Allocation : 2 500 000 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Renforcement des capacités du système

    Années : 2023 - 2026

    Allocation : 1 600 000 $US

    Utilisation : 145 807 $US

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Préparation d'un programme

    Années : 2023 - 2024

    Allocation : 264 825 $US

    Utilisation : 0

    Agent partenaire : UNICEF

  • Type : Mise en œuvre d'un programme

    Années : 2022 - 2025

    Allocation : 7 500 000 $US

    Utilisation : 4 804 387 $US

    Agent partenaire : Banque mondiale

Soutien à la société civile

Dans le cadre de son investissement dans les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale de la société civile, L'Éducation à voix haute du GPE soutient :

  • Le Lesotho Council of NGOs (LCN) pour la période 2020-2023. Ce soutien s’inscrit dans la continuité d’un appui antérieur du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) ;
  • Le Transnational Networks Advocacy Capacity strengthened for improved ECDE legislation, policies and measures in Southern Africa (TRANAC) mené par le Zimbabwe Network of Early Childhood Development (ZINECDA) pour la période 2021-2023.

En savoir plus

Infos et derniers blogs