Riposte à la COVID-19

Allocation : 7 millions de dollars

Années : 2020-2021

Agent partenaire : Banque mondiale

Document clé : Requête de financement et document de programme

Le financement COVID-19 de 7 millions de dollars vise à soutenir :

  • la production et la distribution de livrets pédagogiques aux élèves vulnérables
  • l'amélioration de l'infrastructure scolaire afin de rendre possible l'utilisation d'outils numériques dans les écoles vulnérables
  • la formation des enseignants à l'usage des salles de classe virtuelles
  • l'élaboration et la mise en œuvre d'une stratégie de soutien psycho-affectif à l'intention du personnel des écoles, des élèves et des parents
  • la distribution de kits de jeu et d'hygiène en vue de promouvoir des pratiques de santé sûres.

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF au Nicaragua a reçu un financement du GPE de 70 000 $US destiné à soutenir le ministère de l'Éducation dans sa riposte à la COVID-19. Le financement a servi à :

  • acquérir et distribuer des kits d'hygiène et des équipements technologiques ;
  • soutenir la connectivité des bureaux du ministère de l’éducation pour une meilleure gestion à distance des besoins éducatifs urgents ;
  • doter les enseignants de matériel didactique de base pour leur permettre d’assurer l'enseignement à distance.

L’éducation au Nicaragua

Malgré des progrès significatifs, comme le recul du taux d’analphabétisme de la population adulte à 5 % et l’augmentation du taux net de scolarisation dans le primaire, le Nicaragua doit relever plusieurs défis dans le secteur de l’éducation.

Au rang de ces défis figurent le nombre élevé d’enfants non scolarisés, surtout dans les zones rurales, le faible niveau d'acquis scolaires des élèves aux évaluations régionales (qui s’explique par la piètre préparation des enseignants du primaire et par l’insuffisance du matériel pédagogique), ainsi que la mauvaise qualité de l’enseignement préscolaire, surtout pour les ménages ruraux défavorisés.

Des données de référence adéquates et de solides statistiques continuent à poser problème, rendant difficile la planification et le suivi du secteur.

Le plan stratégique du Nicaragua pour l’éducation prévoit des interventions visant à élargir l’accès à l’enseignement préscolaire pour parvenir à un taux d’achèvement de 100 % pour les six niveaux de l’enseignement primaire et à rendre universel l'accès au premier cycle du secondaire (de la 7ème à la 9ème année).

Le renforcement des capacités institutionnelles constitue une priorité transversale du plan pour l’éducation.

Les objectifs du plan stratégique du Nicaragua pour l’éducation sont les suivants :

  1. Promouvoir l’accès et l’équité :
    • en accélérant les progrès vers la scolarisation universelle dans un enseignement primaire et secondaire de qualité, et vers l’augmentation progressive du pourcentage des élèves qui commencent une année d’études, l’achèvent et passent dans la classe suivante ;
    • en accroissant les taux de préscolarisation des garçons et des filles et en encourageant la participation de la communauté éducative et des familles aux activités préscolaires favorisant un bon développement des enfants ;
    • en faisant reculer autant que possible l’analphabétisme et augmenter les niveaux d’achèvement scolaire.
  2. Promouvoir un enseignement de qualité :
    • en améliorant le niveau des résultats scolaires des élèves, afin de favoriser un bon développement personnel, familial et communautaire, et de renforcer l’identité nationale.
  3. Renforcer la gestion du secteur :
    • en assurant le développement des capacités humaines et institutionnelles pour favoriser une gestion efficace et efficiente de l’éducation.

Infos et derniers blogs

21 mars 2017
Donner des bases solides aux enfants du Nicaragua
Au Nicaragua, les écoles maternelles nouvellement construites, ressemblant à l'extérieur d'un château, combinées à de nouveaux matériaux d'apprentissage et à une meilleure formation des enseignants, ont créé...

Dernier financement

Lauri, 3 ans, fréquente l'école maternelle de Ruben Dario à Matagalpa, au Nicaragua.

Lauri, 3 ans, fréquente l'école maternelle de Ruben Dario à Matagalpa, au Nicaragua.

CREDIT: GPE / Carolina Valenzuela
Objectif de développement: accroître l'accès à l'éducation préscolaire dans certaines municipalités et améliorer les conditions d'apprentissage au niveau du préscolaire dans tout le pays.
Allocations: 7 500 000 $US
Années: 2021
Agent partenaire: WB
Utilisation: 0 $US

Le financement du GPE de 7,5 millions de dollars vise à soutenir le projet Alianza para la Calidad Educativa (ACE), financé par la Banque mondiale par un prêt de 55 millions de dollars. Le projet ACE vise à :

  1. améliorer les pratiques pédagogiques des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire au niveau national
  2. améliorer l'environnement physique d'apprentissage dans certains centres éducatifs.

Le financement du GPE soutient le volet « Éducation préscolaire », en cours de mise en œuvre depuis 2012 avec le soutien du GPE et de la Banque mondiale et qui est également pris en charge dans le cadre du projet ACE. Le financement vise notamment à :

  1. Soutenir l'amélioration des pratiques pédagogiques à travers :
    • la mise à jour et la mise en œuvre du plan de formation continue des enseignants, pour y inclure un plus grand nombre d'enseignants de la maternelle et d'éducateurs communautaires ;
    • la mise à jour et la mise en œuvre du plan de formation continue des enseignants, pour y inclure davantage de chefs d'établissements, de directeurs adjoints, de conseillers pédagogiques et de formateurs itinérants ;
    • la conception, la production et la distribution de 14 400 trousses pédagogiques à des enseignants de maternelle et à des éducateurs communautaires ;
    • le pilotage de mécanismes de distribution et de suivi du matériel d'apprentissage, à l'aide de technologies numériques.
  2. Réaliser des travaux de réhabilitation et fournir des équipements pour améliorer les conditions d'apprentissage dans environ 25 écoles maternelles supplémentaires dotées d'au moins 25 salles de classe de référence. La construction, la modernisation et l'agrandissement de ces écoles seront une garantie que les installations sanitaires pour filles soient dignes et confortables ;
  3. Assurer une bonne gestion du programme de soutien par le ministère de l'Éducation.

Le programme appuiera les interventions tenant compte des spécificités liées au genre incluses dans le programme destiné aux parents, notamment le contenu de ces programmes, les pratiques des enseignants dans les salles de classe, les besoins en infrastructures scolaires et le renforcement des compétences socio-émotionnelles.

Pour combler les écarts entre les genres, le programme suit le pourcentage d'enseignants dont les pratiques pédagogiques sont sensibles au genre.

Le financement du GPE permettra également de lutter contre la violence sexiste en soutenant les efforts du ministère de l'éducation pour intégrer l'acquisition par les apprenants des compétences socio-émotionnelles par le biais d’activités telles que le programme « Grandir avec des valeurs », qui vise à promouvoir des relations saines et respectueuses.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire  
COVID-19 2020-2022 7 000 000 0 WB  
Mise en œuvre d'un programme 2021 7 500 000 0 WB  
2013-2017 16 700 000 16 700 000 WB Rapport de fin d’exécution
2006-2010 17 000 000 17 000 000 WB Rapport de fin d’exécution
2004-2005 7 000 000 7 000 000 WB Rapport de fin d’exécution
Préparation d'un plan sectoriel 2015-2017 499 500 499 500 WB Rapport de fin d’exécution
Préparation d'un programme 2018-2021 360 600 360 600 WB  
  Total 56 060 100 41 560 100    
Dernière mise à jour : 18 mai 2021

Dans le cadre de ses investissements pour soutenir les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale des organisations de la société civile, l’Éducation à voix haute du GPE soutient la Asociación Foro de Educación y Desarrollo Humano de la Iniciativa por Nicaragua (FEDH-IPN) sur la période 2019-2021.

Cette aide s'appuie sur les 11 ans de soutien du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) aux coalitions nationales de l'éducation, pour leur engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles de l'éducation.

Le GPE avait également accordé au Asociación Foro de Educación y Desarrollo Humano de la Iniciativa por Nicaragua (FEDH-IPN) un financement du FSCE à cette même coalition pour soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles et renforcer la prise en compte des voix des citoyens dans les programmes de réformes du secteur visant à garantir une éducation de qualité, équitable et mieux financée.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès globaux réalisés dans le secteur de l'éducation au Nicaragua et les données du GPE montrent les progrès réalisés par le pays pour 16 des indicateurs suivis dans le cadre de résultats du GPE.

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux de non-scolarisation

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation

Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 27 mai 2021