Riposte à la COVID-19

Allocation : 7 millions $ US

Années : 2020-2021

Agent partenaire : UNICEF

Document clé : Requête de financement et document de programme

Le financement COVID-19 de 7 millions de dollars soutient :

  • la mise en œuvre de campagnes de sensibilisation sur les mesures de prévention et d'atténuation des effets du COVID-19 ;
  • la mise à disposition de matériel d'auto-apprentissage pour les élèves ;
  • la diffusion de programmes radiophoniques personnalisés pour les élèves du préprimaire, du primaire et du premier cycle du secondaire ;
  • la mise à disposition de matériels d'hygiène de base, d'installations de sécurité et d'un soutien à la gestion de l'hygiène menstruelle pour les filles ;
  • la désinfection des bâtiments scolaires ;
  • la mise en œuvre de directives, de politiques et de mesures de sécurité pour la réouverture des écoles ;
  • la mise en œuvre d'une campagne de sensibilisation à la rentrée scolaire pour encourager les élèves à retourner à l'école .

Fin mars 2020, le bureau de l'UNICEF au Soudan du Sud a également reçu un financement du GPE de 70 000 $ US destiné à aider le ministère de l'Éducation à planifier sa riposte à la pandémie de coronavirus (COVID-19).

L'éducation au Soudan du Sud

Le système éducatif du Soudan du sud se caractérise par un faible investissement, de faibles capacités, mais une forte demande cependant. Les efforts des plans nationaux en faveur de la consolidation de l'État et de la paix, poussent le système éducatif à se développer rapidement, à réduire les inégalités et à fournir un enseignement approprié. Mais, les dépenses publiques pour l’éducation ici sont parmi les plus faibles au monde.

Les bases de l’administration et de la gestion du secteur sont rudimentaires, ce qui n’a commencé à se développer avec le reste de la fonction publique du pays qu’après l’Accord de paix de 2005. Mais, les efforts du gouvernement en matière de renforcement des capacités ont été interrompus par le conflit.

Le Plan sectoriel de l'éducation générale (PSEG) 2017-2022, intitulé « Planifier pour la sécurité, la résilience et la cohésion sociale », vise à contenir cette contrainte sur le système et à donner au secteur une orientation vers la stabilité basée sur des données, des dépenses de financement.

Les deux premières années du PSEG sont conçues comme un plan de transition qui devrait augmenter rapidement le nombre d'inscriptions, ainsi que la construction de nouvelles infrastructures, la fourniture de matériel d'enseignement et d'apprentissage de base, la régularisation du salaire des enseignants et la formation des enseignants pour faire face à l'augmentation du nombre d'inscriptions.

Les trois années suivant le PSEG sont consacrées à l'institutionnalisation de la formation des enseignants, à la supervision des écoles et au développement de l'enseignement secondaire et technique.

Le système éducatif du pays comprend 8 000 écoles primaires (niveaux 1 à 8), 120 établissements d'enseignement secondaire (niveaux 9 à 12) et une université. Il n’existe dans le pays qu’un seul établissement de formation d’enseignants fonctionnel pour répondre à la demande de formation des enseignants.

Infos et derniers blogs

Dernier financement

Des élèves d'un lycée situé à la périphérie de Jouba au Soudan du Sud.

Des élèves d'un lycée situé à la périphérie de Jouba au Soudan du Sud.

CREDIT: GPE/David K. Bridges
Objectif de développement: assurer un meilleur accès équitable à une éducation de qualité.
Allocations: 41 700 000 $US
Années: 2019-2023
Agent partenaire: UNICEF
Utilisation: 11 530 768 $US

Le programme GPE II, financé à hauteur de 41,7 millions de dollars vise à garantir que d'ici fin 2023, le nombre de garçons et de filles non scolarisés dans les zones ciblées baisse de 15 %, tout en améliorant l'accès à une éducation de qualité de manière équitable, en travaillant en étroite collaboration avec d’autres programmes.

Le programme comprend trois principaux volets :

  1. Améliorer l'accès équitable à l'éducation pour les garçons et les filles. Ce volet consistera à :
    • Aider les écoles et les communautés à ramener les enfants non scolarisés dans les écoles ;
    • Réaliser une cartographie des enfants non scolarisés et un audit des infrastructures scolaires ;
    • Construire et réhabiliter 2 400 espaces d'apprentissage ;
    • Mobiliser la communauté et plaider en faveur de la scolarisation de plus de filles.
  2. Améliorer la qualité de l'éducation en mettant à la disposition des élèves davantage d'enseignants qualifiés, en leur enseignant des programmes adaptés, en mettant sur pied des comités de gestion scolaire actifs, en leur distribuant des manuels scolaires supplémentaires, en améliorant la qualité de 12 centres éducatifs de comté et en élaborant des programmes de cours intensifs et d'apprentissage à distance pour les professeurs de langues.
  3. Renforcer les politiques, les systèmes administratifs et la coordination des activités des donateurs à tous les niveaux pour améliorer, de manière globale, l'accès à l'éducation dans les zones cibles. Cela consistera à améliorer la gestion des données sur l'éducation, la planification des ressources, le suivi des dépenses et la coordination entre les parties prenantes.

Après le financement initial de 35,7 millions de dollars, un financement supplémentaire de 6 millions de dollars a été alloué au Soudan du sud, pour contribuer à la mise en œuvre du Plan sectoriel de l'éducation 2017-2022.

Le programme GPE II est complémentaire au financement COVID-19 de 7 millions de dollars octroyé au Soudan du Sud en juin 2020.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Utilisation Agent partenaire  
COVID-19 2020-2021 7 000 000 1 878 436 UNICEF  
Financement accéléré 2018-2019 6 000 000 0 UNICEF  
Mise en œuvre d'un programme 2019-2023 41 700 000 11 530 768 UNICEF  
2013-2018 35 981 617 35 989 377 UNICEF Rapport d'avancement
Préparation d'un plan sectoriel 2015-2017 464 971 464 971 UNESCO  
Préparation d'un programme 2020-2021 100 000 100 000 UNICEF  
2018 71 165 71 165 UNICEF  
  Total 91 317 753 50 034 717    
Dernière mise à jour : 08 septembre 2021

Dans le cadre de ses investissements visant à soutenir les efforts de plaidoyer et de responsabilité sociale des organisations de la société civile, l’Éducation à voix haute du GPE soutient la coalition nationale de l'éducation du Sud-Soudan (SSNEC) sur la période 2019-2021.

Cette aide s'appuie sur les 11 ans de soutien du Fonds de la société civile pour l'éducation (FSCE) aux coalitions nationales de l'éducation, pour leur engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles de l'éducation.

Le GPE avait également accordé à la coalition nationale de l'éducation du Sud-Soudan (SSNEC) un financement du FSCE pour soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques sectorielles et renforcer la prise en compte des voix des citoyens dans les programmes de réformes du secteur visant à garantir une éducation de qualité, équitable et mieux financée.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès globaux réalisés dans le secteur de l'éducation au Soudan du sud et les données du GPE montrent les progrès réalisés par le pays pour 16 des indicateurs suivis dans le cadre de résultats du GPE.

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux de non-scolarisation

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 10 septembre 2021