5 raisons d'investir 5 milliards de dollars : entretien avec Mabel van Oranje

Dans le cadre de sa campagne de financement, le GPE a posé à Mabel van Oranje 5 questions sur le pouvoir de l'éducation. La campagne de financement du GPE vise à collecter au moins 5 milliards de dollars sur cinq ans pour transformer l'éducation de près d'un milliard d'enfants dans 90 pays et territoires.

30 juin 2021 par Secrétariat du GPE
|
Lecture : 4 minutes
|
5 raisons d'investir 5 milliards de dollars : entretien avec Mabel van Oranje

Mabel van Oranje est l’ambassadrice mondiale de l’ONG Girls Not Brides.

1. Quel est le lien entre l'accès des filles à une éducation de qualité et la fin des mariages précoces ?

Les mariages précoces et l’absence d'une éducation de qualité pour toutes les filles trouvent leurs origines dans la pauvreté et les inégalités de genres. Trop de gens croient que les filles et les femmes sont inférieures aux garçons et aux hommes.

Les mariages précoces et l'éducation des filles sont interreliés. Une fille qui abandonne l'école pourrait avoir le mariage comme seule alternative, tout comme la décision de marier une fille pourrait la forcer à quitter l'école.

Maintenir les filles à l'école, en particulier dans le secondaire, est l'un des meilleurs moyens de prévenir les mariages précoces.

De par son ampleur, le mariage des enfants est l'un des principaux facteurs d'abandon scolaire des filles.

2. Quelle incidence l'impact de la COVID-19 sur l'éducation a-t-il eu sur le mariage des enfants à travers le monde, et quelle.s stratégie.s de riposte Girls Not Brides a-t-elle mis en œuvre face à cela ?

La COVID-19 a considérablement freiné les progrès mondiaux en matière d'égalité de genres, y compris les efforts visant à mettre fin aux mariages des enfants.

Au moins 10 millions de filles supplémentaires devraient être mariées d'ici 2030 en raison des fermetures d'écoles, de l'augmentation de la pauvreté et d'autres conséquences dues à l’impact de la pandémie. Cela s'ajoute aux 12 millions de filles qui sont déjà mariées chaque année avant leur 18e anniversaire.

Les organisations membres de Girls Not Brides signalent des problèmes de financement, de perturbations et d’interruption de leurs activités et des difficultés à soutenir les adolescentes [avec lesquelles elles travaillent] à distance. Le risque que de nombreuses filles abandonnent complètement l'école est particulièrement important.

Si nous voulons continuer à atteindre les filles, leurs familles et leurs communautés dans ces conditions, nous devons soutenir celles qu’on peut toucher localement. Chez Girls Not Brides, nous plaidons donc pour un financement plus important et plus flexible pour soutenir les organisations de la société civile travaillant sur le terrain pour mettre fin aux mariages des enfants.

3. Vous avez récemment levé la main pour soutenir la campagne de financement du GPE, qui vise à lever au moins 5 milliards de dollars sur cinq ans pour transformer l'éducation de plus d'un milliard d'enfants et sécuriser les financements nationaux de l’éducation. Comment un GPE entièrement financé pourrait-il contribuer à mettre fin au mariage des enfants ?

Un financement insuffisant de l'éducation affecte la qualité et l'accessibilité de l'éducation. Les filles, en particulier celles des zones pauvres, rurales ou touchées par les conflits, sont les plus touchées.

Sans enseignants qualifiés et sans matériel d'apprentissage sensible au genre, de nombreuses filles ont des difficultés à apprendre.

L’absence d'établissements d’enseignement secondaire à proximité contraint les filles à faire des trajets longs et parfois dangereux pour se rendre à l'école. Et lorsque l'éducation n'est pas correctement financée, les familles doivent payer plus pour les frais de scolarité, les uniformes, les livres, les examens et le transport de leurs enfants de la maison jusqu'à l'école et vice-versa. Tout ceci entraine la déscolarisation d’un nombre important de filles.

Un GPE entièrement financé aidera les pays à revenu faible et intermédiaire de la tranche inférieure à élaborer des plans d'éducation sensibles au genre qui permettent à TOUTES les filles d’accéder à 12 années d'éducation de qualité, en plus d'une année de maternelle. Cela vaut également pour les filles qui risquent d’être mariées et celles qui le sont déjà.

4. Le GPE et le Président Uhuru Kenyatta demandent aux pays partenaires de prioriser, de protéger et d'augmenter les financements nationaux, de définir des politiques qui ne laissent aucun enfant de côté et d'assurer une utilisation efficace des ressources. Quels sont les engagements financiers et politiques que les pays doivent prendre pour réaliser le droit de chaque fille à l'éducation ?

Quand une fille est instruite, tout le monde en profite. L'éducation rend les filles autonomes. Elle n'augmente pas seulement leur potentiel de gains, mais leur permet également de choisir si, quand et avec qui se marier. L'éducation contribue à l’enrichissement des familles et des pays.

Les gouvernements devraient prendre les engagements financiers et politiques nécessaires pour garantir que toutes les filles puissent aller à l'école et que ces écoles soient des espaces sûrs offrant une éducation de qualité.

Tant qu’il y aura des mariages d’enfants, toutes les filles ne pourront pas toujours achever 12 années d'études. Les pays devraient donc intégrer des stratégies pour lutter contre le mariage des enfants dans leurs politiques et budgets d'éducation.

5. Quel.s souvenir.s gardez-vous de vos années passées à l'école ? Y a-t-il eu des moments ou des enseignants qui vous ont particulièrement marqué ?

À l'école, j'ai appris non seulement à partir des leçons données en classes, mais aussi des activités facultatives. Il pouvait s’agir des débats d’idées que nous avions avec les enseignants et entre nous, des pièces de théâtre que nous écrivions et jouions ou des excursions que nous faisions.

Ce fut une expérience enrichissante qui m'a aidé à grandir, émotionnellement et intellectuellement. Je souhaite que chaque fille puisse vivre la même expérience, quels que soient le lieu et la famille dans laquelle elle est née.

Lire les autres blogs de cette série.

Laisser un commentaire ou

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.