Au Ghana, des laboratoires de poche permettent à davantage d’élèves d'étudier les sciences
Sélectionné par l’Union africaine comme étant l'une des solutions les plus innovantes en Afrique en matière d’éducation, un nouveau Kit scientifique - mini-laboratoire de la taille d’un manuel scolaire, contenant plus de 45 matériels individuels permettant de réaliser plus de 26 expériences - vise à aider à combler les lacunes de l’enseignement pratique des sciences en Afrique.
3 juin 2019 par Charles Ofori Antipem, Dext Technology|
|
CREDIT: Dext Technology

Ce billet de blog fait partie d’une collaboration entre l'Union africaine et le Partenariat mondial pour l'éducation visant à donner plus de visibilité aux innovateurs reconnus cette année à l’Expo de l’UA.

Je m'appelle Charles Ofori Antipem. Je suis ghanéen et j'ai 26 ans.

Ce n’est un secret pour personne. L'enseignement pratique des sciences fait défaut dans nos écoles en Afrique. Bien que des efforts aient été faits pour trouver une solution à ce problème, la plupart des élèves ici n’ont pas toujours les possibilités de mettre en pratique ce qu’ils apprennent dans les salles de classe.

Ayant eu un père enseignant de sciences, j'ai senti qu'il était temps de chercher une solution à ce problème une bonne fois pour toutes. Et l’apparition de méthodes de production novatrices telles que l’impression 3D permettent de s’attaquer encore plus facilement à ce vieux problème.

Un laboratoire de poche

The Science Set. C’est ainsi que j’ai nommé mon innovation. Un laboratoire de la taille d'un manuel scolaire contenant plus de 45 composants et matériaux individuels permettant de réaliser plus de 26 expériences et activités. Il est peu coûteux et assez petit pour tenir sur la table d’un.e élève.

The Science Set est ma solution aux lacunes de l’enseignement pratique des sciences en Afrique. Pendant neuf mois, nous avons repensé certains des outils et matériels les plus essentiels, nécessaires aux activités pratiques, en fonction des programmes scolaires des sciences enseigner dans les écoles en Afrique. L’ensemble est conçu pour offrir des expériences pratiques, améliorant l’apprentissage des élèves en sciences.

Il contient du matériel pouvant être utilisé pour effectuer des activités aux niveaux du primaire, du secondaire et du supérieur.

Le Kit a été conçu pour s'intégrer de manière transparente dans l'environnement de la classe. Il est facile à utiliser, facile à entretenir et rapide à installer. Imaginez un enseignant qui entre en classe et dit : « Aujourd'hui, nous allons en apprendre davantage sur la lumière. Sortez vos kits, vos ampoules LED, vos piles et vos miroirs, nous allons produire de la lumière et étudier ses propriétés ».

Princess et ses amis font leurs devoirs grâce à la lightbox qu’elle a créée avec le kit scientifique.
Princess et ses amis font leurs devoirs grâce à la lightbox qu’elle a créée avec le kit scientifique.
CREDIT: Dext Technology

L'Afrique doit former plus de scientifiques et d'ingénieurs

Pour parvenir à un développement socioéconomique stable, l'Afrique a désespérément besoin de plus de scientifiques et d'ingénieurs. Cependant, pour beaucoup d'élèves du primaire en Afrique, il y a un gros fossé entre ce qu'ils voient au tableau et ce qu'ils vivent dans leur environnement.

Le manque d’expériences pratiques a rendu les matières scientifiques difficiles et peu intéressantes. De ce fait, il existe un désintérêt général pour les sciences.

En moyenne, seulement 12 % des élèves choisissent actuellement de suivre des cours de sciences en Afrique. 90 % des écoles ne disposent pas de laboratoires scientifiques bien équipés. Il est également très coûteux d'installer un laboratoire entièrement équipé - le coût moyen est de 10 000 dollars US – ce qui le place hors de portée de la plupart des communautés.

Selon le magazine Afrique Renouveau des Nations Unies (octobre 2017), l’Afrique a besoin qu’au moins 45 % de ses effectifs soit des scientifiques et des ingénieurs, afin qu’elle puisse croître et se développer réellement. Notre solution ne nécessite pas la mise en place de nouvelles infrastructures dans les écoles. The Science set est une solution abordable, qui permet un enseignement et un apprentissage pratiques des sciences, personnalisés et expérientiels.

Les élèves utilisent certains des éléments de leur ensemble scientifique pour se renseigner sur la lumière.
Les élèves utilisent certains des éléments de leur ensemble scientifique pour se renseigner sur la lumière.
CREDIT: Dext Technology

Des milliers d'élèves peuvent désormais apprendre et utiliser les sciences de manière pratique

Aujourd’hui, le Science set est disponible dans plus de 200 écoles au Ghana et à l'étranger, et 25 000 élèves en profitent. Nous avons formé 250 enseignants qui utilisent maintenant activement cet ensemble. Dans l’ensemble, les élèves ont réalisé plus de 50 000 activités grâce à ce kit scientifique. Ils ont été distribués directement aux parents, aux enseignants et aux écoles, et indirectement par le biais des OSC, des ONG et d’autres organisations, dans le cadre de leurs activités principales et de leurs activités en matière de responsabilité sociale des entreprises.

À l'école de Berekuso, une élève nommée Princesse Makafui, a utilisé les outils de ce kit scientifique pour concevoir sa propre boîte à lumière pour l'aider, elle et ses amis, à faire leurs devoirs la nuit. Sa communauté n'est pas alimentée en énergie électrique, mais ses amis et elle peuvent désormais s'asseoir autour de la boîte à lumière et faire leurs devoirs le soir.

Notre objectif est de renforcer la capacité de la future génération d’Africains à faire preuve de créativité et à trouver des solutions novatrices aux défis de notre continent. Selon des données de l’UNESCO (2014-2016), la proportion de filles étudiant les sciences naturelles, les mathématiques et les statistiques s’élève à 5 % ; et dans le secteur de l’ingénierie, de l’industrie et de la construction, il est de 8 % seulement.

Matthew Opoku Prempeh, ministre de l'Éducation du Ghana, nous a personnellement apporté un soutien incroyable et s'est engagé à nous aider à faire en sorte que notre innovation soit accessible à tous les élèves du pays. Nous travaillons actuellement avec le ministère pour trouver le meilleur moyen d'y parvenir.

Le Kit dans son nouvel emballage
Le Kit dans son nouvel emballage
CREDIT: Dext Technology

Le prix de l'UA contribue à notre expansion

Au-delà de la reconnaissance apportée, ce prix de l’Union africaine a également contribué à mieux faire accepter mon innovation en Afrique, et m’a ouvert les portes d'autres pays africains.

Ce prix nous a permis d’élargir nos opérations en augmentant notre capacité de production de 250 à 1 000 unités par mois, en embauchant plus de personnel (de 9 à 16 employés permanents et à temps partiel), en augmentant le nombre de nos machines et notre espace de production également. Par exemple, le prix nous a permis de modifier l'emballage du produit, le rendant ainsi plus pratique pour les élèves. Nous avons également renforcé nos capacités et nos relations avec certains de nos fournisseurs locaux. Notre fournisseur de sacs opère actuellement dans nos locaux, par exemple. Cela nous permet ainsi de mieux surveiller sa production.

En tirant parti de l'exposition que nous a apporté le prix de l'innovation de l'UA, j'espère qu'au cours des 12 prochains mois, 1 million de kits se retrouveront entre les mains d'élèves au Ghana et dans d'autres pays africains.

Je veux construire une entreprise solide qui emploiera beaucoup plus de jeunes en Afrique. Je souhaite également explorer et établir des liens solides avec les systèmes éducatifs d'autres pays africains.

J'espère finir par offrir à chaque élève des connaissances scientifiques pratiques pour l'aider à renforcer sa capacité créatrice, à s'intéresser davantage à la science et à lui donner les compétences dont il a besoin pour créer la technologie de demain, ceci dans son intérêt, celui de sa communauté et de tout le continent africain.

Le prix de l’innovation de l'UA, un tremplin pour la création d'une nouvelle éducation pour l'Afrique

Je pense que l’Expo de l’UA offre une grande opportunité pour que les innovations soient vues par ceux qui comptent dans l’éducation en Afrique. Il permet une validation crédible de nos innovations. Je conseille aux autres jeunes innovateurs de « tenter leur chance » et d’y participer. C'est une expérience qui pourrait changer leur vie.

Un nouveau système d'éducation est à l'horizon. Il sera décentralisé, personnalisé, axé sur la créativité, l'innovation et la résolution de problèmes concrets.

L'Afrique peut mener cette prochaine révolution de l'éducation si nous investissons dans l'innovation dans l'éducation et impliquons des jeunes, dont la plupart connaissent déjà cette nouvelle forme d'apprentissage.

Découvrez les blogs d’autres jeunes innovateurs africains

Laisser un commentaireou
Technologie et innovation
Afrique sub-saharienne: Ghana

Derniers blogs

Tous les blogs
Elizabeth Toe avec ses élèves de la maternelle à Billy Town au Libéria. Crédit: GPE/Kelley Lynch
Six illustrations du bon usage de la vidéo dans le développement professionnel des enseignants.
Les parents d’enfants sourds ont un rôle vital à jouer dans le développement de leur enfant. Kenya. Crédit: Deaf Child Worldwide
25 ans après la déclaration de Salamanque, beaucoup trop d’enfants handicapés ne vont toujours pas à l’école. L'un des moyens de supprimer efficacement les obstacles à leur scolarité consiste à avoir...
Des participants à un atelier d'information durant les activités de diffusion du nouveau plan sectoriel de l'éducation en Guinée-Bissau. Crédit: UNICEF
Pour renforcer les connaissances de tous les partenaires impliqués dans le secteur autour du plan d’éducation, le GPE, ainsi que l’UNICEF et le ministère de l’Éducation, ont collaboré à l’élaboration...

Commentaires

C'est une bonne iniative de créer sciences set .si l'Afrique aurait plein de scientifiques et d'ingénieurs ,elle serait le continent le plus développé dans tous les domaines

Félicitations au lauréat ! Femme de sciences, suis vraiment préoccupée du fait que les filles sont très peu nombreuses dans les filières scientifiques. Le Réseau Africain des Femmes Scientifiques et Ingénieurs travaille dans ce sens. Est il possible de nouer un partenariat pour la vulgarisation de ce kit?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis