Au Libéria, les enfants retournent à l'école dans un environnement scolaire sûr

Avec le soutien du GPE et de l'UNICEF, le gouvernement du Libéria assure aux enfants un apprentissage sûr et leur garantit de rester en bonne santé pendant leur scolarité.

10 janvier 2022 par Education section, UNICEF - Liberia country office
|
Lecture : 2 minutes
|
Elizabeth Toe, enseignante à l'école primaire de Billy Town au Libéria, dans sa salle de classe avec ses élèves. Crédit : GPE / Kelley Lynch
Elizabeth Toe, enseignante à l'école primaire de Billy Town au Libéria, dans sa salle de classe avec ses élèves.
Credit: GPE / Kelley Lynch

« Nos écoles sont plus propres, nous avons adopté de meilleures habitudes, nous vivons plus sainement et nous apprenons mieux ! »

Tenneh Fahnbulleh Madina, élève à l’école publique du comté de Grand Cape Mount
Les interventions WASH permettent aux écoles de rester des espaces sûrs et sains. Crédit : UNICEF Libéria
Les interventions WASH permettent aux écoles de rester des espaces sûrs et sains.
Credit:
UNICEF Libéria

Le gouvernement du Libéria, grâce à un financement d'urgence COVID-19 de 7 millions de dollars du GPE mis en œuvre par l'UNICEF, travaille à faire en sorte que le système éducatif soit prêt pour la réouverture des écoles.

Parmi les initiatives financées par le programme soutenu par le GPE, citons la mise à disposition de trousses de santé pour toutes les écoles ainsi que l'élaboration d'un protocole de santé et de bien-être à l'école.

Ces deux initiatives visent à améliorer les services d'eau, d’assainissement et d'hygiène (WASH) dans les écoles, une situation jusque-là jugée non satisfaisante au Libéria et particulièrement difficile pour les filles.

« Les kits sanitaires que nous a fournies le GPE par l'intermédiaire de l'UNICEF ont été le soutien le plus pratique que nous ayons reçu pour gérer les protocoles COVID-19 (lavage des mains, amélioration de l’hygiène de manière générale, distanciation sociale, etc.).

Jenneh B. Freeman, 49 ans, directrice d'école dans le comté de Bomi

La mise à disposition de kits sanitaires améliore les résultats scolaires

La distribution de kits sanitaires a eu de nombreux avantages et a contribuer notamment à :

  • Une baisse de l’incidence des maladies bénignes chez les élèves.
  • Une baisse des maladies dues à des affections mineures chez les élèves.
  • Une baisse de l’incidence de la diarrhée chez les élèves et les enseignants.
  • Une meilleure prise de conscience par les élèves des risques liés à leur état de santé. Ces derniers ne venaient plus à l'école que lorsqu'ils étaient en bonne santé et restaient chez eux lorsqu'ils étaient malades.

En outre, le personnel des services de nettoyage et d’entretien dispose désormais de plus de matériel de nettoyage et de vêtements de protection, ce qui rend leur travail moins dangereux qu'auparavant.

Ce matériel de nettoyage, inclus dans les kits sanitaires distribués par le GPE, comprend des pulvérisateurs de toilettes (désinfectants), des bottes de pluie, des gants et du chlore.

« Nos enfants sont en meilleure santé et plus heureux d'aller à l'école. Avant la mise en œuvre du projet, ils devaient transporter de l'eau mélangée à du savon - qu’ils utilisaient comme désinfectant - dans des bouteilles en plastique. Ces bouteilles avaient parfois des trous et le liquide mouillait leurs cahiers. C'était embarrassant pour eux, car cela mettait en évidence ce qui leur manquait. Aujourd’hui, ils ont de l'eau à l'école avec des désinfectants et d'autres produits d'hygiène. Ils peuvent utiliser les toilettes, ne souffrent plus de diarrhée et sont en meilleure santé que les enfants qui ne vont pas à l'école. »

Musu Gray, parent d’élèves
Tenneh Fahnbulleh, 17 ans, est élève à l'école publique de Madina dans le comté de Grand Cape Mount. Crédit : UNICEF Libéria
Tenneh Fahnbulleh, 17 ans, est élève à l'école publique de Madina dans le comté de Grand Cape Mount.
Credit:
UNICEF Libéria

Les kits sanitaires distribués ont également amélioré l'assiduité des filles. Les installations WASH propres ont créé un environnement d’apprentissage plus agréable et plus sain pour elles et les récréations ne sont plus des moments où elles courent chez elles et ne reviennent pas à l’école.

Les interventions en faveur du handicap mises en œuvre dans le cadre du programme du GPE ont permis de développer, d'acheter et de distribuer un kit d'apprentissage de base pour les enfants en situation de handicap. Il s'agit d'un premier pas vers la prise en compte du handicap et de l'inclusion ainsi que vers la mise en œuvre de la politique gouvernementale en cours.

Avec le soutien du GPE et de l'UNICEF, le gouvernement du Libéria progresse dans la promotion d'un apprentissage sûr et dans la garantie que les enfants puissent rester en bonne santé pendant leur scolarité.

Laisser un commentaire ou
Santé scolaire
Afrique sub-saharienne: Libéria

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.