Au Rwanda, un outil en ligne permet aux étudiants de compléter leur formation théorique par des expériences pratiques

Au Rwanda, les étudiants peuvent acquérir des compétences pratiques utiles grâce à une nouvelle plateforme en ligne. Ce blog est le 4ème de notre série sur les lauréats du programme « L'éducation innovante en Afrique » de l'Union africaine.

01 septembre 2021 par Yussouf Ntwali, BAG Innovation
|
Lecture : 3 minutes
|
Adam Hakizimana
Crédit : Adam Hakizimana

Ce blog est le 4ème de notre série présentant les lauréats du programme « L'éducation innovante en Afrique » de l'Union africaine (UA). Dans le cadre de la campagne de financement du GPE, nous donnons la parole à des jeunes qui s’expriment sur l’importance du financement et des innovations nécessaires pour maintenir l'éducation au centre de la reprise post-COVID et permettre à plus d'enfants d'apprendre, sans en laisser un seul de côté.

Au Rwanda, la plupart des étudiants ne disposent d’aucune expérience professionnelle une fois leurs études universitaires achevées et il est difficile pour les entreprises de trouver une main-d'œuvre qualifiée sur le marché du travail.

Comment est-il possible qu'avec plus de 40 000 étudiants de premier cycle et 2 000 étudiants de troisième cycle au Rwanda, les entreprises n’y parviennent toujours pas à trouver de la main-d'œuvre qualifiée ?

Pire encore, comment est-il possible que des étudiants, après avoir passé plus de trois ans dans une université et obtenu leur diplôme, éprouvent des difficultés à trouver un emploi une fois sur le marché du travail ?

Responsabiliser les étudiants en les aidant à acquérir une expérience professionnelle

Notre solution au chômage des jeunes en Afrique a été la création de BAG, une plateforme d'apprentissage virtuelle qui permet aux étudiants de bénéficier d’un apprentissage en ligne et d’obtenir des attestations de formation basées sur leur expérience.

Cette plateforme et les cours basés sur l'expérience qu’elle propose sont accessibles depuis toutes les universités à travers l'Afrique. L'éducation et les certifications basées sur l'expérience permettent aux étudiants de découvrir les compétences dont ils auront besoin dans le monde réel.

Elle aide également les employeurs à évaluer les compétences nécessaires et met à leur disposition plusieurs évaluations pour tester les capacités des étudiants intéressés à travailler avec leurs entreprises.

Si les employeurs accueillent généralement 2 à 3 stagiaires par an, avec BAG, ils peuvent désormais permettre à des milliers d'étudiants d’acquérir de l’expérience professionnelle, simultanément, sans que l’entreprise n’ait besoin de fournir un quelconque effort supplémentaire.

Mise en relation des diplômés avec les entreprises

Il y a trois ans, BAG a développé un système en ligne qui permet aux étudiants de compléter leur apprentissage théorique par une expérience pratique. Pour cela, ils n’ont qu’à s'inscrire sur la plateforme et traiter des cas (d’études) qui relient leur apprentissage théorique aux exercices pratiques proposés par des entreprises basées au Rwanda.

Grâce à BAG, les étudiants ont affiné leurs compétences générales qui ne sont très souvent pas prises en compte dans leurs cursus universitaires.

Grâce à la plateforme, plusieurs étudiants ont été embauchés par des entreprises partenaires.

Sur la plateforme, les apprenants peuvent sélectionner un secteur d'activité lié à leur parcours universitaire. Ils peuvent par exemple choisir une entreprise locale qui les intéresse, réaliser de courtes évaluations mises à leur disposition par l'employeur, puis recevoir une évaluation, des commentaires de professionnels et des conseils de carrière de la part de l'employeur et de la plateforme BAG elle-même.

Celui-ci est ensuite enregistré sur le profil de l’étudiant qui pourrait éventuellement se substituer à un CV traditionnel pour les futurs diplômés. Grâce à des informations basées sur son expérience, l'étudiant se verra attribuer un crédit pour ses efforts.

Être accessible dans toute l'Afrique

Le ministère de l'Éducation du Rwanda a encouragé et soutenu cette initiative et le fait de remporter le prix de l’UA pour l’innovation dans le secteur de l’éducation en Afrique a donné à BAG plus de visibilité et de reconnaissance dans le domaine de la technologie et de l'innovation. Au cours des 12 prochains mois, nous espérons gagner des milliers de nouveaux utilisateurs et nous développer dans d'autres pays.

La crise sanitaire a eu un impact sur l'éducation au Rwanda, contraignant le pays à une transition du secteur vers le numérique. Cela a joué en faveur de BAG qui existait déjà au début de la crise.

Nous travaillons actuellement à faire en sorte que les universités et les employeurs puissent permettre le transfert des crédits d'apprentissage entre universités et employeurs. Cela permettrait également à ces pratiques d’apprentissage basé sur l'expérience de se substituer à des stages plus traditionnels.

Les employeurs ne peuvent généralement embaucher que 2 à 3 stagiaires par an. Mais avec BAG, ils peuvent offrir les mêmes opportunités d'apprentissage à des milliers de personnes.

La plateforme aide les étudiants qui peuvent avoir du mal à acquérir de l'expérience pendant leurs études universitaires, en leur offrant une possibilité d’apprentissage basé sur l'expérience qui leur sera bénéfique sur le long terme.

-------

Lire les autres blogs de cette série :

Laisser un commentaire ou
Afrique sub-saharienne: Rwanda

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.