Un nouveau système d’éducation via des outils numériques au Malawi

Au Malawi, pour assurer au plus grand nombre d'élèves l'accès à du matériel d'apprentissage de qualité pendant la période de fermeture des écoles dues à la pandémie de COVID-19, un enseignant a développé une application qui propose des ressources pédagogiques numériques adaptées à leurs besoins. Voici son histoire.

04 mai 2021 par Pilirani Kumasewera
|
Lecture : 4 minutes
|
Un échantillon de la tablette Padziwe, un appareil éducatif proposant la version mobile de la bibliothèque numérique Padziwe.
Un échantillon de la tablette Padziwe, un appareil éducatif proposant la version mobile de la bibliothèque numérique Padziwe.
Crédit : Padziwe.org

Ce blog est le deuxième de notre série sur les lauréats du programme « l’innovation dans l’éducation en Afrique » de l’Union africaine. Dans le cadre de la campagne de financement du GPE, nous donnons la parole à des jeunes qui parlent de l’importance du financement et des innovations nécessaires pour maintenir l'éducation au centre des programmes de reprise post-COVID, afin de permettre à plus d'enfants d’apprendre et de ne laisser aucun de côté.

Je m'appelle Pilirani Kumasewera. J’ai 35 ans et suis originaire du Malawi. Mon tout premier emploi après mes études universitaires a été un poste d’enseignant dans un établissement d’enseignement secondaire. J'ai remarqué que nous n'avions pas assez de livres dans la bibliothèque de l’établissement, mais que nous disposions cependant d'ordinateurs dans la salle d’informatique.

Je me suis dit qu’en collaborant avec d’autres enseignants, nous pourrions concevoir des leçons numériques et les enregistrer dans ces ordinateurs auxquels les élèves avaient accès. Cela contribuerait à augmenter considérablement le nombre d'apprenants qui auraient accès à des ressources d'apprentissage de qualité.

N'ayant aucune expérience dans le domaine de la programmation informatique, j'ai commencé à apprendre à coder en lisant des ouvrages spécialisés et en consultant des sites Web dédiés au codage informatique. Un an plus tard, mon premier logiciel informatique proposant des ressources d'apprentissage pour le secondaire est sorti. C’était en 2011 et nous l’avons appelé Padziwe.

Au fil des années, nous avons eu un certain nombre d'idées pour aider les apprenants à accéder à des ressources d'apprentissage de qualité. Ces idées ont abouti à la création d'un écosystème d'éducation numérique, avec des applications accessibles en ligne et hors ligne pour les apprenants, les enseignants et les écoles.

Un ensemble d'outils pour les écoles, les apprenants et les enseignants

L'écosystème Padziwe pour l'éducation numérique est un ensemble de logiciels, d'applications et de matériel destiné à soutenir les apprenants, les enseignants et les établissements scolaires dans le processus d'enseignement et d'apprentissage. Il est constitué des éléments suivants :

  • Une bibliothèque numérique (Padziwe digital library), disponible sous la forme d'un logiciel que l’on peut installer sur son ordinateur ou son téléphone mobile, constitué de ressources d'apprentissage interactives et destiné aux établissements d’enseignement primaire et secondaire. Le contenu est enrichi d’éléments audio et visuels tels que des animations interactives, des vidéos, des enregistrements sonores, des diagrammes, etc. pour aider les apprenants à comprendre les concepts plus facilement ;
  • Un bureau des enseignants, soit une application en ligne offrant gratuitement un service de développement professionnel continu aux enseignants. Le contenu de la formation est enrichi de supports visuels et interactifs pour en faciliter l'assimilation ;
  • Du matériel didactique dont des tablettes Android et des ordinateurs portables fonctionnant à l’énergie solaire et dotés de l'application Padziwe Digital Library ;
  • Un système de gestion scolaire, sous la forme d’une application qui permet aux écoles de gérer leurs processus administratifs, tels que le traitement des notes des élèves, le traitement des dossiers et autres documents administratifs, le paiement des frais divers, etc. ;
  • Une banque d'épreuves, sous la forme d'une application qui permet aux enseignants de créer automatiquement des sujets d’évaluation à partir d'une vaste collection de questions pré-enregistrées.
Capture d'écran du site Web de Padziwe Ecosystem for Digital Education.
Capture d'écran du site Web de Padziwe Ecosystem for Digital Education.

Élargir l'accès à des contenus d’apprentissage de qualité

Jusqu'à présent, plus de 3 200 élèves ont utilisé ces applications avec succès, et nous envisageons un écosystème qui leur permette d'apprendre tout le contenu de leurs programmes scolaires de manière indépendante, sans avoir besoin d'être physiquement présent dans une salle de classe.

Je suis tout le temps inspiré par les histoires d'enfants qui ont utilisé notre logiciel et obtenu des résultats impressionnants aux examens nationaux, à l’instar de celle-ci (en anglais).

Le ministère de l'Éducation soutient nos innovations et a adressé au département de l'enseignement secondaire et de la formation des enseignants, deux courriers recommandant l’usage de Padziwe. De plus, le ministère évalue la qualité de notre contenu et sa cohérence avec les programmes scolaires et fournit des commentaires sur la façon dont nous pouvons l'améliorer.

Nous travaillons actuellement à un protocole d'entente global pour avoir une relation de travail plus engageante avec le ministère.

Le prix de l’expo sur l’innovation dans l’éducation en Afrique ouvre de nouvelles portes

Remporter le prix de l'Union africaine sur l’innovation dans l’éducation en Afrique a certainement renforcé notre crédibilité aux yeux de nombreuses institutions travaillant dans le domaine de l'éducation au Malawi. Mon souhait est de pouvoir désormais nouer des relations de travail avec des établissements d'enseignement jouissant d’une bonne réputation.

Les gouvernements africains devraient restructurer le financement de l'éducation pour donner la priorité à ce que les résultats d'apprentissage soient atteints par les apprenants. Une grande partie des budgets de l'éducation est consacrée à des questions administratives qui ne contribuent pas nécessairement à l'apprentissage réel des élèves.

La création de contenu de qualité couplée à la mise en œuvre de stratégies de communication bien planifiées sur la façon dont chaque élève peut accéder à ces contenus doivent être des priorités car, cela contribue directement à ce que les apprenants atteignent les résultats d'apprentissage, réussissent leurs examens et soient prêts pour les prochaines étapes de leur vie.

La pandémie de COVID-19, à l’origine de la fermeture des écoles, a eu comme autre conséquence, le décrochage scolaire d’un nombre élevé de jeunes filles, victimes de grossesses et de mariages précoces.

Au cours des 12 prochains mois, nous prévoyons de contacter certaines d’entre elles pour leur offrir une tablette contenant nos ressources d'apprentissage, afin qu'elles puissent étudier à domicile et passer les examens nationaux.

Notre innovation peut garantir aux jeunes de continuer à apprendre. Les enfants ayant abandonné leurs études, quelle que soit la raison, pourront continuer à apprendre.

Lire les autres blogs de cette série :
Laisser un commentaire ou
Afrique sub-saharienne: Malawi

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.