Côte d’Ivoire : les promesses des programmes d’apprentissage de la lecture à l’épreuve du COVID-19

Lors d’une visite à Korhogo, la principale ville du nord de la Côte d’Ivoire, en février dernier, j’ai pu constater par moi-même l’évolution du programme d’apprentissage précoce de la lecture. Dans les classes des niveaux 1 et 10 des petites communautés en dehors de Korhogo, les enseignants utilisaient des leçons scénarisées qu’ils s’étaient appropriés avec aisance.

29 avril 2020 par Aglaia Zafeirakou, The World Bank
|
Lecture : 5 minutes
|
Un jeune élève se fait aider par son enseignante pour lire son manuel.
Un jeune élève se fait aider par son enseignante pour lire son manuel - Côte d'Ivoire
Banque mondiale /Aglaia Zafeirakou

Lors d’une visite à Korhogo, la principale ville du nord de la Côte d’Ivoire, en février dernier, j’ai pu constater par moi-même l’évolution du programme d’apprentissage de la lecture. Dans les classes des niveaux 1 et 10 des petites communautés en dehors de Korhogo, les enseignants utilisaient des leçons scénarisées qu’ils s’étaient appropriés avec aisance.

Les jeunes apprenants étaient extrêmement attentifs. Leurs manuels ouverts, affichant de grosses lettres bien calligraphiées, ils se sont mis à épeler des syllabes, des mots et même des phrases courtes et décodables.

En lisant à haute voix, les élèves pouvaient entendre résonner leur propre voix, une grande source de fierté et de satisfaction ! Ceci n’a été possible qu'après 4 à 5 semaines d'enseignement phonétique systématique.

Ces observations confirment l'hypothèse selon laquelle le facteur le plus important pour aider les enfants à apprendre à lire, en commençant par décoder des lettres, est qu’ils le fassent en s’exerçant régulièrement avec leur propre manuel.

Quelques manuels "décodables" utilisés dans le cadre du programme d'apprentisage précoce de la lecture en Côte d'Ivoire.
Quelques manuels "décodables" utilisés dans le cadre du programme d'apprentisage de la lecture en Côte d'Ivoire.
Banque mondiale/Aglaia Zafeirakou

S'appuyer sur les dernières découvertes des sciences cognitives pour concevoir le bon programme

Le programme d’apprentissage précoce de la lecture en cours dans environ 150 écoles des régions les plus défavorisées de Côte d'Ivoire fait partie du projet baptisé « Mon enfant apprend mieux à l'école ». Mené par le ministère de l'Éducation, ce programme est financé par le Partenariat mondial pour l'éducation et a pour agent partenaire la Banque mondiale.

Le programme s'appuie sur les dernières découvertes des sciences cognitives sur la manière dont le cerveau apprend à lire et comment établir avec succès des compétences en lecture chez les jeunes enfants : conscience phonémique, phonétique, aisance et maîtrise du vocabulaire, compréhension du fonctionnement de l'apprentissage perceptuel (National Reading Panel Reports, 2000 ; National Early Literacy Panel, 2008; S. Dehaene, 2009).

Enseignement des sons des lettres et mélange des lettres pour former des syllabes, enseignement des mots et des phrases courtes pour développer des automatismes, la fluidité et la compréhension, sont autant d’activités prévues dans le cadre de ce programme pour une introduction systématique de la phonétique dans l’enseignement précoce de la lecture.

Les résultats d'apprentissage attendus sont bien définis de manière à être bien compris par les enseignants. Les manuels des élèves sont imprimés avec de grosses lettres bien calligraphiées, afin de les amener à se concentrer davantage sur les lettres que sur les images, avec une structure claire, de sorte à guider les élèves vers les nouvelles connaissances.

Les enseignants sont formés par démonstration, modélisation et simulation. L'enseignement de la lecture est bien intégré dans le programme hebdomadaire, laissant suffisamment de temps pour la pratique individuelle de lecture à haute voix chaque jour.

L'équipe technique de lecture présentant le matériel de lecture utilisé dans le cadre du programme.
L'équipe technique de lecture présentant le matériel de lecture utilisé dans le cadre du programme.
Banque mondiale/Aglaia Zafeirakou
Des enfants utilisant leur manuel de lecture en classe
Des enfants utilisant leur manuel de lecture en classe
Banque mondiale/Aglaia Zafeirakou

Les enseignants sont soutenus à travers un programme de coaching entièrement intégré dans le système. Du matériel didactique supplémentaire est disponible dans la salle de classe (petite bibliothèque, affiches). Enfin, des outils d'évaluation formative et finale des élèves sont fournis aux enseignants.

L'élément le plus précieux de la lecture en première année est ce que nous appelons un manuel « décodable », c'est-à-dire un manuel dont la perception est améliorée. C’est donc un manuel explicite et bien structuré, qui introduit progressivement de nouvelles connaissances et fournit une pratique de lecture quotidienne à voix haute, à l'école comme à la maison, pour une meilleure fluidité et une meilleure compréhension. Chaque élève reçoit un manuel qu'il peut emporter à la maison. Une évaluation d'impact du programme est prévue pour la fin de l'année scolaire 2020.

Les communautés adoptent l’apprentissage précoce de la lecture

Des preuves, plutôt anecdotiques jusqu'à présent, indiquent que les communautés et les parents ont adopté avec un enthousiasme imprévu le programme et le manuel décodable que les élèves rapportaient à la maison chaque jour. Les enseignants non participants demandent que les manuels soient également utilisés dans leurs salles de classe à eux. Nous avons appris que les enfants souvent plus âgés utilisent très souvent les manuels de leurs frères et sœurs plus jeunes pour pratiquer la lecture. Cela contribue ainsi à démultiplier l'impact du manuel et du programme au-delà des classes sélectionnées.

Dans un petit village, le directeur de l'école locale nous a parlé d'un « problème» dans une famille avec des jumeaux. L’un d’entre eux était inscrit au programme de lecture de la première année avec les nouveaux manuels « décodables», tandis que l’autre jumeau continuait avec les ressources existantes du curriculum. Le frère non participant était bouleversé, suppliant d'être inscrit dans la même classe pour apprendre à lire avec le manuel décodable.

Il y'a clairement une forte de demande d’étendre le projet, même avant l'évaluation d'impact, tandis que l'énorme demande de services éducatifs de qualité se confirme également.

Poursuivre l’apprentissage précoce de la lecture à la maison malgré la fermeture des écoles

Ce programme prometteur a dû cesser le 17 mars 2020, le gouvernement ayant fermé les écoles pour appliquer des mesures de distanciation sociale et lutter contre la pandémie de coronavirus.

À l'heure actuelle, des millions d'enfants restent à la maison. Les plus vulnérables sont les élèves issus de familles pauvres, sans connexion Internet ou tout autre moyen de rester en contact avec leurs enseignants ou l'enseignement. Le grand danger est que le fossé en matière d'apprentissage se creuse davantage.

Abandonner des millions d'élèves aux dangers de l'analphabétisme met en péril le capital humain de leur pays, l'idée même de cohésion sociale et leur chance d’avoir une vie paisible et un travail décent plus tard.

Les pays d'Afrique de l'Ouest et d'ailleurs agissent rapidement pour atténuer les effets négatifs de cette crise sur les élèves à travers des programmes psychosociaux et d'apprentissage. Il est important non seulement d'expérimenter, mais aussi d'intensifier, les meilleures pratiques d'apprentissage à distance, afin d'atteindre les enfants et les jeunes les plus à risque.

La réponse rapide de la Côte d’Ivoire

Au 30 mars 2020, le ministère de l'Éducation nationale a informé les parents de « l'organisation de cours [à distance] au profit des élèves à partir du mardi 31 mars 2020 pour assurer la continuité de l'éducation pour tous les élèves. Ces cours concernent tout d'abord les élèves des classes d'examens ».

Ces cours sont accessibles gratuitement en ligne, par SMS, à la télévision, à la radio nationale et sur le site www.ecole-ci.online.

Dans des endroits comme Korhogo, où le programme d’apprentissage précoce de la lecture est en cours de mise en œuvre, les enfants ont quitté l’école emportant avec eux dans leurs sacs, leurs manuels décodables. Il s'agit d'une source inestimable d'apprentissage, souvent la seule dans les ménages qui ne disposent d’aucun autre livre. Les enfants peuvent donc continuer à pratiquer la lecture.

Il existe deux options pratiques et faciles à mettre en œuvre pour favoriser l'accès de tous les élèves à la lecture en début de cycle, en particulier dans les zones difficilement accessibles via les communautés virtuelles.

  1. Aider les élèves par le biais de programmes radio à atteindre les ménages des zones les plus reculées, en veillant à utiliser les manuels décodables comme principale source d'apprentissage. Les équipes techniques des pays pourraient facilement adapter les leçons scénarisées existantes à la diffusion radio. Des messages de protection de la santé pourraient également être intégrés aux leçons.
  2. Soutenir les enseignants et les membres de la communauté éducative grâce aux communications mobiles disponibles. Renforcer les communautés de pratiques à travers différents canaux comme WhatsApp. Il est important que les principaux responsables de l'éducation au niveau des régions et les directeurs d'écoles aient accès à Internet à la maison et soient connectés aux plateformes téléphoniques pour communiquer avec les communautés, les écoles et les enseignants d’une part ; et pour préparer et offrir des programmes d'apprentissage via les plateformes flexibles disponibles d’autre part.

#ContinuitePedagogique

Alors que le programme de lecture en début de scolarité a commencé à donner des résultats prometteurs, la fermeture soudaine des écoles ne devrait pas annuler les possibilités d’apprentissage, en particulier pour les enfants les plus vulnérables.

Un programme autodidactique comme celui de la Côte d’Ivoire, avec des manuels de qualité entre les mains des élèves et des instructions venant de divers réseaux de communication pourrait garantir, même aux élèves issus des communautés vulnérables et isolées, de continuer à apprendre.

Laisser un commentaire ou

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.