L'avenir, c'est maintenant : tirer parti du pouvoir de l'éducation au changement climatique

L'éducation au changement climatique constitue un moyen particulièrement efficace de lutter contre les inégalités et autonomiser les enfants et les jeunes à travers le monde, afin qu'ils deviennent de véritables acteurs du changement.

08 novembre 2021 par Robert Jenkins, UNICEF, et Bethlehem Girma, UNICEF New York Headquarters
|
Lecture : 4 minutes
|
Une jeune fille tenant une pancarte avec un message d'appel à l'action climatique. Crédit : UNICEF/UN0364364/Aliaga Ticona
Une jeune fille tenant une pancarte avec un message d'appel à l'action climatique.
Credit: UNICEF/UN0364364/Aliaga Ticona

La crise climatique est une crise des droits de l'enfant, qui met en péril les droits des enfants à la santé, à l'eau, à la nutrition, à l'éducation, à la sécurité et à l'air pur.

Les enfants issus des communautés socio-économiques défavorisées et marginalisées du monde entier sont les plus durement touchés par l'impact du changement climatique, bien que leurs pays soient parmi ceux qui contribuent le moins à cette cause. Cela est dû en partie au fait qu'ils n'ont pas accès aux structures économiques, sociales et politiques qui leur permettent de faire reconnaître, de représenter et de considérer leurs opinions, leurs intérêts et leurs besoins.

L'éducation au changement climatique est l'une des solutions qui permettra de remédier à ces inégalités et de donner aux enfants et aux jeunes du monde entier les moyens d'être des moteurs proactifs du changement.

Pourquoi l'action climatique doit se concentrer sur l'éducation

Lorsque nous donnons aux enfants et aux jeunes les moyens d'être des agents du changement, nous avons une chance inégalée de nous attaquer à la crise climatique à la fois dans le présent (avec les enfants, leurs pairs et les ménages) et sur le long terme (lorsque les enfants deviendront des décideurs).

Les enfants ont un immense potentiel pour aider à réduire les opinions divergentes et parfois polarisées des adultes sur le changement climatique et peuvent pousser les communautés à agir collectivement.

Doter les enfants d’une éducation au changement climatique scientifique, participative et fondée sur les droits dès leur plus jeune âge leur permet de jouer un rôle significatif dans l'action climatique, notamment dans la transition juste vers une économie à faible émission de carbone.

On estime par exemple que l'éducation au changement climatique de 16 % des élèves du secondaire dans les pays à revenu élevé et intermédiaire peut réduire d'environ 19 gigatonnes les émissions de CO2 d’ici 2050.

Les effets du changement climatique ne sont pas neutres en termes de genre : les femmes et les filles sont confrontées à des impacts disproportionnés dans presque tous les aspects de leur vie. Pourtant, l'éducation (y compris la l’éducation au changement climatique) peut aider à réduire la vulnérabilité des filles tout en contribuant à réduire l'impact du changement climatique.

Offrir une éducation au changement climatique aux filles peut être un mécanisme durable et efficace pour améliorer les capacités d'adaptation et de résilience des communautés. Une étude a révélé que le nombre de décès dus à des événements climatiques pourrait être réduit de 60 % d'ici 2050 si 70 % des femmes achevaient le premier cycle de l'enseignement secondaire.

L'éducation au changement climatique dans la pratique

En investissant dans l'éducation au changement climatique, nous pouvons doter les enfants des compétences nécessaires pour renforcer leur capacité d'adaptation et de gestion des risques. Selon le dernier rapport de l'UNICEF, le risque climatique global auquel seraient exposés environ 275 millions d'enfants peut être considérablement réduit si l'on investit dans l'éducation.

L'éducation au climat aide également les enfants à développer des compétences vertes dès leur plus jeune âge afin qu'ils puissent bénéficier de l'économie intelligente face au climat.

Toutefois, l'éducation climatique ne doit pas se limiter à l'inclusion de thèmes liés au climat dans les programmes et les manuels scolaires. Elle doit approfondir les connaissances (y compris les connaissances indigènes) et les compétences concernant les causes et les effets du changement climatique et son rapport avec les cadres sociaux, économiques, éthiques, politiques et de gouvernance.

L’éducation au changement climatique doit être enseignée de manière appliquée, en incluant des aspects socio-émotionnels qui impliquent les enfants en tant que penseurs proactifs et créateurs d'idées et, si possible, en exploitant les plateformes numériques et les arts.

Outre les programmes d'études conventionnels, les contextes non formels et informels offrent également d'excellentes occasions de développer des connaissances et des compétences appliquées.

Ces approches traduisent le travail de soutien apporté par l'UNICEF à travers le monde :

  • Pour faciliter la compréhension et l'action collectives sur le changement climatique, l'UNICEF administre la plateforme Learning for Climate Action. Cette plateforme facilite l'apprentissage autodirigé des enfants et les possibilités de développer des compétences liées au changement climatique. Elle constitue également un autre pilier du travail de l'UNICEF pour renforcer l'action au niveau national sur le changement climatique.
  • En Mongolie, des adolescents appelés « jeunes cartographes de la pollution de l'air » collectent des données, documentent les effets néfastes de la pollution atmosphérique urbaine, produisent des cartes communautaires de la pollution atmosphérique et partagent ces informations avec leurs pairs, leurs enseignants et leurs parents.
  • En Arménie, l'UNICEF a organisé une plateforme qui réunit des enfants et des jeunes, y compris ceux qui sont handicapés, avec des responsables de l'éducation pour discuter des priorités d'un nouveau programme scolaire dans les domaines du climat, de l'environnement et de la réduction des risques de catastrophes.
  • Au Mexique, l'UNICEF a soutenu l’élaboration de matériel pédagogique sur le changement climatique qui sera utilisé pour dispenser une éducation climatique dans le nouveau programme scolaire.

L'UNICEF s'engage à créer des opportunités pour que les enfants apprennent et s'engagent dans l'action climatique. Nos programmes consacrés à l’éducation au climat se concentrent sur quatre principaux piliers qui incluent des partenariats pour :

  • améliorer les connaissances sur le climat et les compétences écologiques des enfants et des jeunes ;
  • donner aux enfants et aux jeunes les moyens de mener des actions d'atténuation et d'adaptation dans les écoles et les communautés ;
  • mettre en place des systèmes éducatifs intégrant la prise en compte des réalités climatiques, notamment l’intégration de l’éducation au climat dans les politiques et les programmes d'études ;
  • donner aux enfants et aux jeunes les moyens de se connecter, de travailler en réseau et d'influencer les discussions sur le climat et l'élaboration des politiques.

À travers le monde, les enfants et les jeunes se mobilisent pour exiger une action immédiate contre le changement climatique.

Nous savons que l'éducation au climat peut permettre aux enfants et aux jeunes de disposer des connaissances, des compétences écologiques et du leadership nécessaires pour mettre fin à la crise climatique et aux injustices qui y sont liées - mais nous devons agir maintenant.

Laisser un commentaire ou
Changement climatique

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.