Les enfants doivent être en sécurité pour bien apprendre pendant la pandémie de COVID-19

Avec la fermeture des écoles à travers le monde en raison de la pandémie de COVID-19, presque tous les élèves doivent désormais étudier depuis leur domicile. Cependant, beaucoup d'entre eux ne sont pas en sécurité chez eux. La violence étant moins visible lorsqu'elle est perpétrée à la maison et que les enfants ont des contacts limités avec d'autres personnes à l'extérieur du foyer, le PME et ses partenaires ont élaboré des recommandations sur la prévention et la riposte à la violence contre les enfants dans et à travers tout type d’environnements d'apprentissage.

19 mai 2020 par Heather Saunders, Global Partnership for Education
|
Lecture : 2 minutes
|
Un élève tenant son cahier d'exercice dans un centre d'apprentissage à Cox's Bazar, au Bangladesh en septembre 2019.
PME/Chantal Rigaud

La pandémie de COVID-19 est à l’origine d’une situation d’urgence d'une ampleur sans précédent dans le domaine de l’éducation.

À l'échelle mondiale, plus d'un milliard d'apprenants ont été affectés par la COVID-19 et ses effets sur les écoles. Pourtant, de nombreux enfants ne peuvent pas apprendre en toute sécurité chez eux.

En temps normal, les écoles jouent un rôle clé dans la prévention et la lutte contre les violences faites aux enfants. Ces violences sont beaucoup moins visibles lorsqu'elles sont perpétrées à la maison et que les enfants ont un contact limité avec d’autres personnes à l'extérieur du foyer. Les filles, les enfants handicapés et les autres enfants marginalisés sont particulièrement menacés lorsqu’ils se retrouvent sans la protection que leur offre les systèmes scolaires.

Le PME et ses partenaires de la campagne Safe to Learn ont élaboré des recommandations sur la prévention et la riposte à ces violences contre les enfants dans et à travers tous les environnements d'apprentissage.

Ces recommandations soulignent la nécessité pour les gouvernements de :

  • Permettre une réponse intersectorielle complète pour prévenir et répondre à la violence dans et à travers les environnements d'apprentissage à distance ;
  • Prendre la responsabilité de garantir que les enfants peuvent « apprendre en toute sécurité à la maison » - et mettre en œuvre des plans dès maintenant pour faire face aux conséquences à court et à long terme de la pandémie sur les systèmes éducatifs et la sécurité des élèves ;
  • Planifier la réouverture des écoles et les mesures de sécurité des élèves.

Alors que l’école et l'apprentissage se fait de plus en plus en ligne, la coalition Safe to Learn a également publié des conseils pour faciliter des expériences d'apprentissage en ligne sûres et efficaces pour les enfants pendant cette pandémie de COVID-19. Ces conseils s'adressent aux ministères de l'Éducation, dans la mesure où ils sont responsables de l’élaboration des politiques et des ressources pour aider les écoles à fournir une expérience d'apprentissage en ligne sûre.

Lorsque cette crise se calmera, les systèmes éducatifs seront déterminants pour la reprise car, ils devront travailler à resserrer les liens de nos sociétés.

Les gouvernements et les bailleurs de fonds doivent réagir dès aujourd’hui pour assurer une « meilleure reconstruction » et garantir que chaque enfant apprenant à distance retournera à l’école en toute sécurité.

Laisser un commentaire ou

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.