Tadjikistan : un engagement renforcé pour améliorer la qualité de l'apprentissage

Découvrez comment le Tadjikistan tire parti du GPE 2025 pour mettre en œuvre des réformes prioritaires essentielles pour assurer une éducation inclusive et de qualité à tous les enfants à travers le pays.

Des élèves de l'école N°39 du district de Shahrinav dans leur salle de classe au Tadjikistan. Mai 2017.
Des élèves de l'école N°39 du district de Shahrinav dans leur salle de classe au Tadjikistan. Mai 2017.
Credit: GPE / Carine Durand

Le Tadjikistan est l'un des six pays qui pilotent le nouveau modèle opérationnel du GPE - le cadre stratégique GPE 2025.

Ce modèle opérationnel aide les pays partenaires à aligner tous les éléments de leur système éducatif sur une réforme prioritaire pour mener à un changement transformateur. Un objectif ambitieux dans ce contexte de défis sans précédent auxquels le secteur de l'éducation est confrontée aujourd'hui.

Nous reconnaissons que les activités habituelles relevant du domaine de l’éducation ne suffisent pas pour garantir qu'aucun enfant ne soit laissé de côté.

Le GPE 2025 vise à accélérer les progrès en matière d’accès, de résultats d'apprentissage et d’égalité des genres grâce à des systèmes éducatifs équitables, inclusifs et résilients, adaptés au 21e siècle.

S'appuyant sur un engagement de longue date à dispenser une éducation de qualité et inclusive, le Tadjikistan s’est approprié le GPE 2025 comme un outil permettant de mener une transformation de son système éducatif à grande échelle.

Le nouveau modèle opérationnel du GPE a aidé le Tadjikistan à offrir un espace de collaboration entre les membres du gouvernement, les bailleurs de fonds et la société civile, afin d'établir une vision commune pour un programme de réforme inclusif et transformateur dont tous les enfants et les jeunes bénéficieront.

Réforme prioritaire : mise en œuvre de l'éducation basée sur les compétences

En utilisant les données et les preuves disponibles, le Tadjikistan a passé en revue les performances du secteur de l'éducation dans le pays, a acquis une meilleure compréhension des potentiels obstacles à la mise en œuvre de réformes et a identifié une réforme prioritaire permettant de catalyser le changement au niveau du système.

Sur la base de l'évaluation menée par le pays, étayée par un dialogue sectoriel inclusif, le gouvernement et ses partenaires ont convenu de donner la priorité à la mise en œuvre d'une éducation basée sur les compétences, afin d'améliorer la qualité de l'apprentissage et de garantir des avantages à long-terme pour tous les enfants.

L'approche par les compétences mise en œuvre dans le secteur de l’éducation au Tadjikistan requiert une démarche holistique centrée sur l'élève qui favorise le développement de compétences cognitives de haut niveau et de compétences du 21e siècle. Cela nécessite également l’élaboration d’un nouveau programme d'études, de nouveaux matériels pédagogiques et l’adoption d’une nouvelle approche de l'enseignement.

L'élaboration d'un pacte de partenariat (en anglais) au niveau national, définissant la manière dont le gouvernement entend collaborer avec les partenaires sur sa réforme prioritaire est un élément fondamental du GPE 2025.

Les partenaires utilisent également le pacte comme référence pour déterminer les financements du GPE et mobiliser des ressources supplémentaires.

M. Saidzoda Rahim Khamro, ministre de l'Éducation et des Sciences de la République du Tadjikistan
M. Saidzoda Rahim Khamro, ministre de l'Éducation et des Sciences du Tadjikistan

« Je tiens à saluer la coopération fructueuse entre le ministère de l'Éducation et des Sciences de la République du Tadjikistan et le Partenariat mondial pour l'éducation dans l’appui à la mise en place d'un système éducatif national solide et durable. Le ministère cherche à utiliser des ressources élargies provenant de sources de financement bilatérales et/ou multilatérales, notamment le budget de l'État, les partenaires de développement et le secteur privé, afin de soutenir les priorités nationales en matière d'éducation dans tout le pays. Le Pacte de partenariat permettra de mettre en commun les efforts et les ressources des partenaires, et d'accroître ainsi la capacité du gouvernement à utiliser efficacement ces fonds dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de l'éducation jusqu'en 2030. Le Pacte du Tadjikistan a été élaboré conformément aux priorités de la politique nationale en matière d'éducation et au Plan stratégique du GPE, qui reflète les besoins fondamentaux en matière d'éducation pour la mise en œuvre d'un programme de réforme de l'éducation inclusif et transformateur basé sur les compétences au Tadjikistan », a déclaré S.E. Saidzoda Rahim Khamro, ministre de l'Éducation et des Sciences de la République du Tadjikistan.

Le gouvernement et ses partenaires ont convenu que pour réaliser le programme de réforme, ils se doivent d’atteindre les résultats à long terme suivants :

  • Une gouvernance renforcée et un financement durable pour la mise en œuvre d’une l'éducation basée sur les compétences et d'autres priorités politiques ;
  • Une qualité de l'éducation améliorée grâce au développement professionnel des enseignants, à l'intégration d'un système d'évaluation nationale des apprentissages et à des contenus d'apprentissage améliorés et basés sur les compétences ;
  • Des environnements propices à l’apprentissage, flexibles, et offrant soutien et encouragement aux enfants, y compris les plus marginalisés.
Charles North

« Toutes mes félicitations au ministère de l'Éducation et des Sciences et à tous les partenaires de l'éducation au Tadjikistan pour l'adoption du pacte de partenariat. Cela représente une étape cruciale vers l'accélération des progrès pour assurer une éducation de qualité à tous les enfants dans le pays. Le GPE est heureux de faire partie des efforts du Tadjikistan à assurer un apprentissage basé sur les compétences à tous les enfants et construire un système éducatif plus résilient », a affirmé Charles North, Directeur général par intérim du Partenariat mondial pour l'éducation.

Le contexte de la réforme prioritaire

Pays partenaire du GPE depuis 2005, le Tadjikistan a enregistré des progrès notables en matière de scolarisation et a accompli des efforts significatifs pour améliorer l'accès et la parité entre les sexes. Cependant, l’on observe encore de faibles résultats d'apprentissage chez les élèves et des insuffisances subsistent en matière d'accès équitable, notamment dans les régions reculées.

Pour relever ces défis, le Tadjikistan s'est engagé en 2015 sur la voie de la transition vers un enseignement basé sur les compétences et centré sur l'élève, mais sa mise en œuvre reste l'une des principales difficultés de la transformation de l'éducation dans le pays.

Les partenaires s'accordent à dire qu'il faut plus de temps, de ressources et d'efforts coordonnés pour que l'approche par les compétences soit pleinement intégrée au système éducatif et profite à tous les apprenants.

La stratégie nationale de l’éducation du Tadjikistan pour la période 2021-2030 tient compte de l’identification de la réforme prioritaire qui repose sur une évaluation rigoureuse des besoins et des priorités politiques nationales.

Osama Makkawi Khogali, représentant de l'UNICEF au Tadjikistan
Osama Makkawi Khogali, représentant de l'UNICEF au Tadjikistan

Le gouvernement et ses partenaires ont entrepris d'adopter une approche plus ciblée et de renforcer les capacités de coordination pour la mise en œuvre et le suivi de la réforme, notamment les mécanismes permettant une meilleure utilisation des données, l'apprentissage et l'adaptation.

« Le Pacte représente une opportunité d'accélérer les résultats pour que tous les enfants de la République du Tadjikistan aient accès à une éducation inclusive de qualité. Il représente également une étape majeure dans la mobilisation de ressources financières supplémentaires nécessaires à la mise en œuvre de la réforme de l'éducation nationale sur les compétences du 21e siècle et la transformation numérique. Concernant sa mise en œuvre, l'UNICEF est fermement engagée dans ces priorités de transformation, et nous continuerons à soutenir, en notre qualité d'agence de coordination, la coordination constante et le dialogue politique établi entre les partenaires de développement et les départements techniques du ministère de l'Éducation et des Sciences », a déclaré Osama Makkawi Khogali, Représentant de l'UNICEF au Tadjikistan.

Avancer sur la voie de la transformation du système

Le Pacte de partenariat du Tadjikistan est un document évolutif qui sera mis à jour en fonction des besoins. Au fur et à mesure que le gouvernement et les partenaires avanceront, les mises à jour s’appuieront sur les processus de planification et de politique sectorielles en cours pour garantir que les priorités sont alignées sur les politiques et plans nationaux. Un examen à mi-parcours évaluera les progrès réalisés dans les domaines essentiels du Pacte.

Le groupe local des partenaires de l’éducation du Tadjikistan soutiendra et suivra conjointement la mise en œuvre du Pacte.

Pour faciliter l'apprentissage et l'adaptation, le Pacte comprend des éléments de suivi, d'évaluation et d'apprentissage permettant de suivre les progrès réalisés dans le domaine de la réforme. Cela permet de faire des ajustements à mesure que l'on en apprend davantage sur les rouages du système.

L'une des caractéristiques fondamentales du GPE 2025 est que la stratégie est conçue pour prendre en compte la situation spécifique de chaque pays. Le Tadjikistan montre ainsi comment le processus peut l'aider à améliorer la qualité de l'apprentissage des enfants et des jeunes dans le pays, et veiller à ce que personne ne soit laissé de côté.

Laisser un commentaire ou
Gouvernance, Apprentissage

Derniers blogs

Commentaires

مساء الخير شكرا جزيلا على المعلومات التي نتلقاها من منظمة الشراكة العالمبة من اجل التعليم و ذلك لاشتراكنا في النشرة الاخبارية.ولكن بودنا ان نعرف ان كانت التعليقات التي بعثنا بها الى منظمتكم الموقرة قد لقيت قبولا من قبلكم.ارجواعلامنا بذلك من فضلكم .مع خالص تحياتنا

En réponse à par البروفيسور بشي…

We review all comments and publish those that are relevant to the blogs they are posted on. Please check back on these blogs to monitor your comments.  Thank you.  Chantal / GPE Secretariat

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.