Ghana

Ghana

Zoom sur...

A l'occasion de la Journée mondiale de la vue, Sightsavers parle de l'importance des programmes de dépistage des problèmes occulaires dans les écoles pour s'assurer que les enfants...
En août 2017, le Secrétariat du Partenariat mondial pour l’éducation a approuvé un financement de 442 772 dollars en faveur du Ghana pour l'élaboration d'un plan sectoriel de l'...
Graphique de la semaine. Les 12 pays partenaires du GPE apparaissant sur ce graphique ont réalisé d’impressionnants progrès en ce qui concerne les taux d’achèvement du cycle primaire par les filles....

L'éducation au Ghana

Le gouvernement du Ghana vise à fournir une éducation pertinente avec un accent mis sur les sciences, l'information, la communication et la technologie afin d’équiper les individus au développement personnel, la coexistence pacifique ainsi qu’avec des compétences professionnelles pour le développement national.

Les principales priorités du Plan stratégique de l’éducation pour 2010-2020 incluent :

  • Améliorer l'accès et la participation pour une éducation de qualité
  • Combler l’écart entre les genres dans l'éducation
  • Améliorer la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage
  • Améliorer la gestion de la prestation des services d'éducation.

Alors que le pays a fait des progrès considérables au cours des dernières décennies, le secteur de l'éducation est toujours confronté à plusieurs défis, dont attirer les enfants non scolarisés, remédier aux faibles résultats d'apprentissage dans les petites classes, renforcer l'équité en matière d'accès et d'apprentissage, le temps effectif consacré à l’enseignement, et le déploiement des enseignants.

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre d'un programme 2012-2016 75 500 000 75 500 000 BIRD
2006-2007 11 000 000 11 000 000 BIRD
2005-2006 8 000 000 8 000 000 BIRD
  TOTAL 94 500 000 94 500 000  

Données

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux brut de scolarisation au primaire (%)

Taux d’achèvement du primaire (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire (%)

Taux d’enfants non scolarisés (%)

Financement domestique

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB (%)

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques

Dépenses publiques pour l’éducation primaire en % des dépenses publiques pour l’éducation

Enseignants

Ratio élèves/enseignants formés

Pourcentage d’enseignants formés (%)

Le GPE au Ghana

Une élève écrivant. Ghana. Crédit : GPE/Stephan Bachenheimer

Le programme le plus récent financé par le GPE au Ghana a commencé en novembre 2012 avec le soutien d’un financement de 75,5 millions de dollars. L'objectif du programme était d'améliorer la planification, le suivi et la prestation des services d'éducation de base dans les quartiers ciblés et défavorisés.

Les trois éléments du financement étaient :

  • L’octroi de financements pour les quartiers défavorisés afin de soutenir les objectifs clés de l'éducation et le perfectionnement des enseignants
  • L’octroi de subventions aux écoles afin de les soutenir dans la fourniture de matériel didactique, de mobilier scolaire, de possibilités de mentorat, d'orientation et de système de conseil pour les filles, ainsi que des équipements ou des outils pour améliorer l'enseignement et l'apprentissage.
  • La gestion de projet et le renforcement institutionnel en soutenant le suivi et l'évaluation, en fournissant du matériel de formation, et en améliorant la supervision des écoles.

Le ministère de l'Éducation dirige le programme en coordination avec la Banque mondiale comme agent partenaire et l'UNICEF comme agence de coordination.

Source : Document d'évaluation du projet de la Banque mondiale. Octobre 2012

Résultats

Le dernier programme du GPE a contribué à des progrès significatifs dans le secteur de l'éducation, en particulier dans les quartiers défavorisés. On a observé aux niveaux de l'école et du district :

  • 76 % des enseignants des quartiers défavorisés ont obtenu une note satisfaisante ou plus élevée en matière de préparation des cours, de méthodologie d'enseignement et de gestion de la classe.
  • 94 827 formations continues d'enseignants ont été organisées.
  • 28 224 chefs d'établissement et superviseurs de circuits dans les quartiers défavorisés ont été formés à l'utilisation de bulletins scolaires.
  • 93 % des écoles dans les quartiers défavorisés ont reçu des bulletins scolaires à jour et les ont affiché sur leur tableau d'affichage.
  • L'amélioration de l'assiduité des élèves et des enseignants a été validée par l'examen des bulletins scolaires.
  • 4 549 agents d'éducation régionaux et de district ont été formés à la gestion financière et à la collecte et l'analyse de données.
  • Les quartiers défavorisés ont exécuté 97 % de leurs programmes annuels, conformément à leur planification suite à la formation qu'ils ont reçue.
  • 100 % des écoles dans les quartiers défavorisés ont complété les plans d'amélioration du rendement scolaire approuvés par les comités de gestion scolaire, en utilisant le modèle révisé
  • 100 % des écoles ont été visitées au moins deux fois par les superviseurs de circuits au cours de la dernière année
  • 6 366 enseignants ont été parrainés pour l'obtention du Diplôme d'enseignants non formés en éducation de base. Par conséquent, les quartiers défavorisés réduisent leur retard en termes d'inscriptions et d'achèvement du primaire
  • Le taux d'achèvement est passé de 59,9 % à 63,7 % dans l'école secondaire des quartiers défavorisés au cours des trois dernières années.

Source : World Bank Implementation Status Report – August 2016

Dernière mise à jour 25 avril 2017