L'éducation au Libéria

Le secteur de l'éducation au Libéria est confronté à un ensemble de défis complexes liés au processus de reconstruction et de redressement du pays après la guerre civile, à la contraction des finances nationales, à la médiocrité des infrastructures et à l'épidémie d'Ebola. Ces défis incluent également des résultats d'apprentissage médiocres, la scolarisation d'un nombre important d'enfant d'âge avancé, un grand nombre d'enfants non scolarisés, des ressources gouvernementales gaspillées à cause des enseignants « fantômes » et des enseignants incompétents, et de nombreux enseignants non qualifiés.

Sur le plan systémique, il n'existe pas de normes nationales de qualité des écoles et, les capacités et ressources au niveau du comté et du district doivent être améliorées. Le secteur de l'éducation est également confronté à de graves problèmes d'équité, notamment des différences géographiques importantes dans l'accès à une éducation de qualité.

Blogs et actualités

Des élèves de niveau 6 partageant une table-banc à l'école publique de Vincent Town au Libéria. Crédit: GPE/Kelley Lynch
01 février 2019
Des millions de dollars sont investis dans le renforcement des systèmes d’information et de gestion de l’éducation (SIGE) mais, de nombreux pays ont encore du mal à résoudre leurs problèmes liés aux...
Rumana, une jeune maman soudanaise de 26 ans, est retournée à l'école pour pouvoir aider ses propres enfants à apprendre. Crédit: GPE/Kelley Lynch
02 juillet 2018
Avec la grande importance accordée à l'éducation des filles par le G7, le GPE s’engage plus que jamais à soutenir les pays partenaires pour garantir aux filles aient un accès à l’éducation, même dans...
Classe KG-2 d'Elizabeth Toe, Billy Town, Liberia. Crédit: GPE/ Kelley Lynch
21 juin 2018
Pour permettre au Liberia de renforcer son système éducatif, le GPE a octroyé 11,07 millions de dollars au gouvernement.

Dernier financement

Objectif de développement: améliorer l'accès équitable à l'éducation de la petite enfance, à la qualité des enseignants dans l'éducation de la petite enfance et à l'éducation primaire dans les comtés défavorisés ciblés, et renforcer les systèmes nationaux de responsabilisation des écoles.
Allocation:11 900 000 $US
Années:2018-2021
Agent partenaire:Banque mondiale
Décaissements:850 308 $US

Un financement de 11,9 millions de dollars a été octroyé en décembre 2017 pour soutenir le projet « Getting to best in education » visant à : i) améliorer l'accès équitable à l'éducation préscolaire et les compétences des enseignants en matière d'éducation de la petite enfance dans les régions désavantagées ciblées ; (ii) renforcer les systèmes nationaux de responsabilisation des écoles.

Le programme est structuré autour de cinq composantes visant notamment à :

  1. Améliorer la qualité et l'accès à l'éducation de la petite enfance dans les comtés défavorisés ciblés grâce à des subventions pour l'amélioration des écoles et à une approche communautaire de l'éducation de la petite enfance,
  2. Soutenir la formation et la certification des enseignants dans les régions défavorisés ciblés en finançant des programmes de formation continue pour 700 enseignants de la petite enfance et 700 enseignants du primaire non qualifiés,
  3. Améliorer la responsabilisation en matière de gestion scolaire et de suivi des systèmes, en fournissant un soutien pour le pilotage d'un outil d'évaluation de la qualité, la formation et le soutien pour le renforcement des inspections scolaires et la formation des directeurs d'école pour une meilleure gestion et qualité de l'école,
  4. Aborder l'équité, l'efficacité et les résultats d'apprentissage en utilisant la modalité de financement basée sur les résultats avec (i) augmentation de la proportion d'enseignants qualifiés et d'enseignants de la petite enfance, (ii) amélioration de la gestion des salaires et (iii) système d'évaluation de l'apprentissage des élèves,
  5. Assurer une gestion de projet efficace et faciliter le soutien au programme sectoriel, le renforcement des capacités et la coordination.

La Banque mondiale assume le rôle d’agent partenaire.

Source : World Bank Project Appraisal Document of April 2017 .

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
Mise en œuvre d'un programme 2018-2021 11 900 000 850 308 Banque mondiale Rapport d'avancement
2010-2016 40 000 000 40 000 000 Banque mondiale Rapport de fin d'exécution
Préparation d'un plan sectoriel 2016 500 000 104 738 Banque mondiale  
Prépration d'un programme 2016 200 000 83 361 Banque mondiale  
  TOTAL 52 600 000 41 038 407    

Le GPE a également octroyé à la Coalition pour l'éducation nationale du Libéria, un financement dans le cadre du Fonds de la société civile pour l’éducation, afin de soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques, notamment en termes de qualité, d’équité, de financement et de réforme dans le secteur de l’éducation.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent l'évolution générale dans le secteur de l'éducation du pays. Téléchargez ce PDF pour visualiser les progrès du pays concernant les 16 indicateurs du cadre de résultats suivis par le Secrétariat du GPE.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation

Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 11 juin 2019