Zoom sur...

Dans le but d’augmenter le taux d’achèvement du primaire dans le pays, Madagascar prévoit d’organiser, dès la prochaine rentrée scolaire, une campagne de lutte contre la carence en fer chez les...
Il s'agit de la loi relative au Projet d’appui à l’éducation de base (PAEB), initiée par le Ministère de l’Éducation nationale dans le cadre de la mise en œuvre du Plan sectoriel de l’éducation, qui...
Le gouvernement malgache et la Banque mondiale, agissant en qualité d'agent partenaire pour le compte du GPE, ont signé un accord de financement pour améliorer les résultats d'apprentissage dans les...

L'éducation à Madagascar

Madagascar s’est engagée à développer son secteur de l'éducation. Le pays a accompli des progrès considérables et réguliers au cours de la dernière décennie, avec une augmentation des inscriptions des élèves en préscolaire, primaire et secondaire, doublant presque la scolarisation en primaire entre 2002 et 2009.

Cependant depuis 2009 les avancées ont ralenti en raison des crises politiques et économiques qui ont touché pays. Les inscriptions en primaire ont diminué pour la première fois en 2011.

Le Plan intérimaire pour le secteur de l'éducation (PIE) se concentre sur la reconstruction de la capacité du secteur de l'éducation afin de maintenir un système éducatif fonctionnel, spécifiquement pour les niveaux préscolaire, primaire et secondaire. En conséquence, le PIE se concentre sur des objectifs et des activités à court terme.

Le PIE vise à relever trois principaux défis dans le système éducatif:

  • La baisse des inscriptions dans les écoles
  • La diminution de la réussite des élèves et de la qualité de l'éducation
  • De faibles capacités de gestion et de participation communautaire.

Le PIE a trois objectifs:

  1. Augmenter la capacité à recevoir et à retenir les élèves en développant la supervision des étudiants, favorisant la rétention et la réintégration des élèves dans le système scolaire grâce:
    • Au développement de centres communautaires pour les activités préscolaires dans les régions les plus défavorisées
    • Aux affectations des enseignants selon les normes de la carte scolaire
    • À la continuité des programmes d'alimentation scolaire dans les zones à risque
    • À la construction et réhabilitation des infrastructures scolaires
    • À la mise en place d’un système de bourses d'études
  2. Améliorer la qualité de l'éducation en améliorant les conditions d'apprentissage et en développant la formation, la motivation, et l'instruction des enseignants grâce:
    • Au développement et à la diffusion du programme
    • À la mise en place d’un système de supervision des professeurs
    • À la fourniture de matériel pédagogique pour les centres communautaires
    • À la reconstruction d'écoles et d'infrastructures connexes
    • Au renforcement de la formation pédagogique des enseignants et des administrateurs, et à l’organisation d’examens nationaux d'enseignement.
  3. Renforcer les capacités institutionnelles pour la planification, la gestion et la communication afin d'améliorer la gouvernance et d’établir les responsabilités.

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre d'un programme 2018-2023 46 800 000 - BIRD
2013-2017 85 400 000 84 182 122 BIRD
2009-2013 64 000 000 64 000 000 UNICEF
2005-2010 60 000 000 60 000 000 BIRD
Préparation d'un plan sectoriel 2012 250 000 248 782 BIRD
Préparation d'un programme 2017 336 420 56 616 BIRD
2012 200 000 187 067 BIRD
  TOTAL 256 986 420 208 674 587  

Données

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation

Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Le GPE à Madagascar

Une élève écrit au tableau dans une école à Madagascar. Crédit: GPE/Carine Durand

Le financement actuel du GPE de 85,4 millions de dollars soutient un projet qui se concentre sur l'accès à l'éducation primaire, la qualité des enseignants et l’amélioration de l'environnement d’apprentissage dans des zones ciblées. Le projet est composé de trois éléments :

  1. Faciliter l'accès et la rétention en primaire en réduisant les coûts de scolarité pour les familles grâce à des subventions pour les salaires des enseignants et à des kits scolaires pour les enfants.
  2. Soutenir le processus d'éducation en améliorant l'environnement d'enseignement et d'apprentissage grâce à des formations pour les enseignants et les directeurs d'école, à des financements scolaires dans les régions vulnérables, à l'amélioration des infrastructures scolaires, ainsi qu’à l'alimentation scolaire.
  3. Renforcer les fondements du système de l'enseignement primaire en reconstruisant la capacité des parties prenantes, et en améliorant la participation communautaire ainsi que la responsabilité sociale.

Le ministère de l'Éducation nationale gère le projet en partenariat avec la Banque mondiale, agent partenaire et l'UNICEF, agence de coordination.

Source: Restructuring paper, World Bank, May 2016

Résultats

Le programme actuel financé par le GPE a contribué aux résultats suivants dans le secteur de l’éducation :

  • Des subventions ont été allouées à 21 653 écoles au mois de décembre 2015 et des formations sur la responsabilité sociale ont été dispensées aux associations de parents d’élèves et aux comités de gestion des écoles
  • Environ 600 écoles ont bénéficié d’un programme d'alimentation scolaire profitant à 121 200 enfants
  • Environ 1,8 million de kits scolaires contenant des fournitures de base pour les enfants de l'école primaire ont été distribués à partir de 2015
  • 15 843 enseignants communautaires et directeurs d'école ont été formés dans cinq régions ciblées
  • Les salaires de 21 606 enseignants communautaires ont été subventionnés dans 12 zones ciblées en 2014
  • Un diagnostic du secteur de l'éducation a été réalisé pour préparer l'élaboration du plan sectoriel d'éducation

Source : World Bank Implementation Status Report. September 2016.

Dernière mise à jour 18 avril 2018