Zoom sur...

Le Secrétariat du Partenariat mondial pour l’éducation a approuvé un financement de 139 487 dollars en faveur du Rwanda, pour la préparation d'un nouveau programme d'éducation.
A l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés ce 20 juin, nous partageons des faits qui nous rappellent l'importance de veiller à ce que tous les enfants, y compris les réfugiés, aient accès à l'...
En mars 2017, le Secrétariat du Partenariat mondial pour l’éducation a approuvé un financement de 323 570 dollars en faveur du Rwanda, afin que le pays réalise une analyse sectorielle de l’éducation...

L'éducation au Rwanda

Le Rwanda considère l’éducation comme un investissement primordial dans la croissance et le développement futurs du pays. Ceci est illustré par l’augmentation de la part du budget national affecté au secteur de l’éducation, qui devrait passer de 17 % pour la période 2012-2013 à 22 % pour la période 2017-2018.

Au cours des dernières années, le système éducatif rwandais a connu une impressionnante période de croissance, notamment en termes d’accès à l’éducation. Toutefois, le pays rencontre encore de nombreuses difficultés, telles que la lourde tâche du double temps de service des enseignants dans le cycle primaire, ainsi que la transition linguistique du français à l'anglais à partir de la 4e année, très difficile pour les enseignants ne disposant pas du temps nécessaire, leur permettant d’améliorer leurs compétences en anglais.

Les concepts d’un accès équitable universel et d’une offre éducative de qualité sont les fondements du Plan stratégique sectoriel de l'éducation (PSSE) 2013-14/2017-18. Ce plan s’appuie sur la priorité nationale donnée à l’offre d’une éducation de base de qualité sur douze ans à tous les enfants ; et reflète également la mission que s’est donnée le pays de rendre l’éducation plus accessible à tous les niveaux.

Le PSSE détaille trois objectifs clés :

  • Promotion de l’accès à l’éducation à tous les niveaux
  • Amélioration de la qualité de l’éducation et de la formation
  • Renforcement de la pertinence de l’éducation et de la formation pour répondre aux demandes du marché du travail.

L’équité dans l’accès à l’éducation est soulignée dans ces trois objectifs, pour veiller à ce que les enfants défavorisés, tels que les filles, les enfants pauvres et les enfants handicapés, aient accès à un apprentissage de qualité.

Les résultats escomptés suivants ont été définis sur la base des objectifs mentionnés ci-dessus :

  • Étendre l’accès à une éducation de base d’une durée de 12 ans
  • Augmenter l’accès pour les élèves ayant des besoins spécifiques
  • Améliorer les résultats de l’apprentissage dans l’enseignement primaire et secondaire
  • Assurer la présence d'enseignants qualifiés, compétents et motivés
  • Augmenter l'accès équitable aux programmes EFTP de grande qualité, adaptés et axés sur la demande
  • Augmenter l’accès équitable à un enseignement supérieur financièrement abordable
  • Améliorer l’accès aux programmes de préparation à la scolarisation
  • Renforcer les performances en sciences, technologies et innovations à tous les niveaux
  • Accroître l'accès à l'éducation de base des adultes pour améliorer leurs compétences en alphabétisation et en calcul
  • Améliorer les services administratifs et de soutien à la gestion.

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre du programme 2015-2018 25 200 000 17 640 000 DfID
2011-2014 70 000 000 70 000 000 DfID
2009-2010 35 000 000 35 000 000 BIRD
2007-2010 70 000 000 70 000 000 BIRD
Préparation du plan sectoriel 2017 323 750 DfID
  TOTAL 200 523 750 192 640 000  

Données

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation

Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Le GPE au Rwanda

Des enfants s'amusent en costumes traditionnels dans leur salle de classe à école préscolaire Jean de la Mennais, dans le district de Burera, au Rwanda rural. Crédit: GPE/Alexandra Humme

Le financement de 25,2 millions de dollars approuvé en mai 2015 est l'un des trois premiers financements alloués par le GPE dans le cadre de son nouveau modèle de financement, où 30 % du montant du financement est lié à l’atteinte des résultats spécifiques.

Le financement est transféré directement au budget du gouvernement pour appuyer la mise en œuvre du Plan stratégique du secteur de l'éducation.

Le Rwanda a choisi les indicateurs suivants pour mieux analyser les résultats du financement :

  • Equité : le pays va surveiller le taux d'enfants scolarisé dans le pré-primaire, avec un objectif de 17 % en 2017 dans les 22 districts où les résultats sont les plus faibles, par rapport au niveau de base de 10 % en 2014.
  • Efficacité : le pays s’engage à publier en avril 2017 les statistiques de l'éducation pour 2016, répartis par district.
  • Apprentissage : Bien que les élèves du niveau 2 aient déjà été évalués, ceux du niveau 6 suivront une évaluation d'apprentissage en 2017 et les résultats des deux seront utilisés pour documenter les pratiques d'enseignement et d'apprentissage dans le pays.

Le Ministère de l’Éducation dirige le Groupe de travail sur le secteur de l’éducation au Rwanda, qui comprend des partenaires au développement et plusieurs organisations de la société civile. La collaboration entre les différents partenaires du secteur dans le pays est excellente. L’agence de coordination est l'UNICEF.

Résultats

Dans le cadre d'un fonds commun, la dernière subvention du GPE au Rwanda a contribué aux résultats suivants dans le secteur de l'éducation :

  • Le nombre d'élèves dans le pré-primaire est passé de 183 645 en 2015 à 190 100 en 2016,
  • Le taux brut de scolarisation dans le préprimaire est passé de 20,2 % en 2015 à 23,7 % en 2016,
  • Le taux net de scolarisation dans le préprimaire est passé de 14,2 % en 2015 à 17,2 % en 2016,
  • Le nombre d'élèves inscrits dans le primaire est passé de 2 450 705 en 2015 à 2 544 394 en 2016,
  • Le taux brut de scolarisation dans le primaire est passé de 135,3 % en 2015 à 139,5 % en 2016,
  • Le taux d'achèvement du primaire est passé de 60,4 % en 2015 à 65,2 % en 2016,
  • Le nombre de personne travaillant dans le primaire est passé de 42 004 en 2015 à 43 558 en 2016,
  • Le taux global d'abandon scolaire est passé de 10,3 % en 2014 à 5,7 % en 2015,
  • Le taux de redoublement est passé de 20,7 % en 2014 à 18,4 % en 2015,
  • Dans le premier cycle du secondaire, le taux de décrochage s'est amélioré, passant de 14,4 % en 2014 à 6,5 % en 2015,
  • Dans l'enseignement supérieur, les inscriptions sont passées de 86 315 en 2015 à 90 463 en 2016,
  • Le nombre de centres pour le programme d'alphabétisation des adultes est passé de 4 313 en 2015 à 4 511 en 2016, et le nombre d'apprenants de 95 829 en 2015 à 120 820 en 2016.

Source : 2015/16 Backward-Looking Joint Review of the Education Sector, November 2016

Dernière mise à jour 26 janvier 2018